Série A saison 39 : Buvette

Pour parler de vos championnats, coupes ou compétitions amicales en cours vous êtes au bon endroit

Modérateur: Organisateurs de compétitions amicales

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede Tonton Mimo » Lun Oct 19, 2020 19:52 pm

La lecture des commentaires est toujours aussi amusante :D
Conf 3 _ Balonny _ EVIL SPIRIT

Le parachutisme ... mon addiction
Brevets B - B2 - BPA / 133 sauts
https://www.youtube.com/channel/UCS3eFtJyPrG3rJIU7UQUhJQ
Avatar de l’utilisateur
Tonton Mimo
Modérateur Défifoot
Modérateur Défifoot
 
Messages: 2329
Inscription: Mar Fév 12, 2008 22:38 pm
Localisation: Gironde

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede Sebastiien » Dim Oct 25, 2020 19:46 pm

bravo au champion , et à toi pour l'organisation Juaj.
Une belle 4éme place pour la reprise de ce championnat.
[b]Organisateur de compétitions amicales 2006-2020 - Site de mes organisations
Avatar de l’utilisateur
Sebastiien
Entraîneur confirmé
Entraîneur confirmé
 
Messages: 20139
Inscription: Lun Fév 23, 2009 14:45 pm
Localisation: Belgique

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede juaj » Mer Nov 11, 2020 21:03 pm

A LA UNE : LA QUARANTIEME SAISON : C'EST PARTI !

Après une courte trêve entre les deux saisons, le championnat d'Italie reprend pour sa quarantième édition. Cette saison sera une version resserrée, puisque l'UEFA a imposé à tous les championnats européens d'en avoir terminé pour les vacances de Noël, pour que les gens aient le temps d'aller acheter des cadeaux et de quoi se taper une indigestion lors des fêtes. Nous, à la rédaction, nous sommes en quelque sortes des anti-noël, mais nous sommes bien obligés de nous adapter à la grande fête de la consommation. La saison durera donc six semaines seulement, et démarrera avec trois matchs tout de suite, puis deux ensuite chaque semaine. La Coupe d'Italie reprendra lors de la troisième semaine. Il faudra bien commencer la saison puisque les deux premiers du championnat seront directement qualifiés pour les quarts de finale.




Le mercato des entraîneurs.

Le nombre d'équipes restera de quatorze comme la saison passée, mais on doit noter deux départs et deux arrivées.
Doudou 20 nous a quitté cette saison, comme son équipe de Parme, qui ne sera pas représentée, malgré de bons résultats la saison passée. L'entraîneur de la Fiorentina, Franck, a aussi quitté le championnat. Mais l'équipe sera bien là, car elle a trouvé un tout nouvel entraîneur en la personne de Sebjuni, entraîneur que nous aurions bien du mal à vous présenter tant il nous est inconnu. Nous aurons la surprise, nous découvrirons ses capacités d'entraîneur au fur et à mesure de la saison, tout comme la direction du club. Enfin, nous voyons le retour du coach Jakolecto qui, non reconduit la saison passée par la présidence de la Juventus, a finalement signé à l'Inter Milan, ce qui nous offrira un joli derby milanais.




Les matchs à suivre lors de la première semaine.

Nous vous parlions plus haut du derby milanais, et bien il aura lieu dès la deuxième journée du championnat, avec un beau duel Loocky/Jakolecto. Et c'est dès la première journée que nous aurons droit à l'autre derby du championnat, celui de Rome opposant l'AS Rome à la Lazio.
C'est lors de la troisième journée de championnat que nous aurons sans doute deux des plus gros chocs de cette première semaine, si l'on considère les résultats de la saison passée. A l'affiche, un beau Juventus Atalanta Bergame, ainsi qu'un duel entre les deux premiers du dernier championnat, Palerme et l'AS Rome.
Nous suivrons bien sûr avec attention les matchs de la Fiorentina et de son nouvel entraîneur.




Image INTER MILAN : Jakolecto voulait la Juve, mais prend les choses avec humour

L'entraîneur Jakolecto nous exprime sa déception, nous parle plaisir et virus, et dégomme déjà certains de ses collègues.

Bonjour Jakolecto. Vous êtes de retour à la tête de l'équipe de l'Inter Milan après une saison d'absence. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
C'est ma première saison à la tête de l'Inter Milan. J'espérais récupérer la vieille dame, mais le vieux daniel n'a pas voulu la lâcher. C'est plus un choix par défaut, donc semi-satisfaction. On a quelques bons joueurs, je pense que l'effectif pourra faire quelque chose.


Que s'est-il passé la dernière saison ? Une mésentente avec la présidence du club ?
L'ensemble de l'effectif à choppé le covid-19 suite à une partouze avec des femmes de joies. Donc impossible pour nous de débuter la saison dans les délais.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ?
On vient pour fesser toutes les équipes adverses, de A à Z et de 0 à 9. Aucune ne nous résistera.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Pas de favoris, mais je peux citer un trio qui ne le sera pas : Milan AC, Pescara et Juventus. De source sûre, la Roma aurait un avantage.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image Un nouvel entraîneur à la FIORENTINA

Première présentation de l'entraîneur Sebjuni qui nous accorde une interview.

Bonjour Sebjuni. Vous êtes le tout nouvel entraîneur de la Fiorentina. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ? Qu'est-ce qui vous a amené à choisir ce club ?
bonjour
oui je suis le nouveau managers de la fiorentina , j'ai choisi se club que je pense qu'elle a un bon potentiel


Vous êtes, il me semble, un tout nouvel arrivé dans le championnat italien, et donc pour l'instant inconnu de nous. Pouvez-vous vous présenter ?
oui je suis tous nouveau dans se championnat italien , la dernière équipe que j'ai entrainer étais en 2012 donc j'ai vu se poste et j'ai tous de suite postulé

Quelles sont vos ambitions pour cette saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire partie des prétendants au haut du tableau ?
je ne pense pas pouvoir prétendre au titre car je pense qu'il y a des équipes de taille

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
je ne peux pas donner de favori car je ne connais pas les manager qui sont engager

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image Force tranquille à PALERME

Méli revient sur son titre de la saison passée, et nous donne ses favoris.

Bonjour Méli. Vous êtes logiquement reconduit à la tête de l'équipe de Palerme. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
oui c'est un vrai plaisir, l'équipe et la ville sont tops. Je ne savais pas trop où je mettais les pieds et bim ça a matcher

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
la saison passée s'est terminée au dessus de mes attentes. un départ un peu laborieux, et discrètement on a enchaîné les bons résultats. on s'est retrouvé dans le haut de tableau et à la fin avec un soupçon de réussite, on termine champion. ça fait toujours plaisir

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire aussi bien que la saison passée ?
j'ai la même ambition à chaque fois, prendre du plaisir, essayer être un brin compétiteur, tester des choses et on verra ou je suis à la fin

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
mon tiercé dans le désordre pour la saison prochaine: juaj, jeff et jack mais très difficile comme question tant il y es coachs de qualité!!

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image L' AS ROME affiche ses ambitions

Juajflokk revient sur la saison passée et nous annonce sa volonté d'emporter le titre cette fois-ci.

Bonjour juajflokk. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de l'AS Rome. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Oui, nous avons un très bon groupe, assez homogène. C'est toujours un plaisir de venir vivre dans la capitale italienne, c'est une ville que j'apprécie. Un bon groupe et un bon style de vie, c'est top !

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
Ca s'est en fait pas mal passé, mais malgré tout on a fini tout ça avec une bonne grosse déception. Finir second à égalité de points, juste battu au goal-average, c'est forcément râlant, et on a forcément quelques regrets en pensant à certains matchs que l'on aurait pu mieux réussir.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
En coupe c'est certain, on avait été éliminés au premier tour, ce ne sera pas compliqué de faire mieux. En championnat, en fait, oui, quand on voit comment s'est passé la dernière saison, on se dit que c'est jouable. Il faudra être plus vigilants et réguliers.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Je pense que la Juventus, Naples et Palerme seront des équipes à surveiller, mais, comme je l'ai dit, nous aussi avons nos chances.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image Au MILAN AC, la plus grande ambition semble de boire des coups avec les journalistes. C'est envisageable.

Loocky nous sert un verre et nous présente sa saison.

Bonjour Loocky. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe du Milan AC. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Salutation, je te sers un petit Jack pour commencer??
Effectivement, j'ai été reconduit à la tête du Milan AC, mais meilleurs résulta de la fin de saison à du convaincre les actionnaires. Je continue à faire confiance à mon groupe, et j'espère qu'il se défonceront plus la prochaine saison


Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
La reprise en Italie fut compliqué, surtout le début de saison, un légé mieux en fin de saison, mais pas suffisant pour quitter la partie basse du classement. Cela a été très compliqué mes joueurs aviaent un peux de difficlté a suivre les consignes

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
nos ambitions sont simple finir dans la 1ère moitié du championnat, donc on espère faire meiux que la sison dernière

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Trop compliqué a avoir une idée sur le futur lauréat pour cette future saison de Série A

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image L'UDINESE espère progresser.

Gavin' nous explique ses difficultés de la dernière saison et veut progresser.

Bonjour Gavin'. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe d'Udinese. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Bonjour, Oui on reste fidèle à notre équipe de départ, on essayera de la faire progresser le plus possible !

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
C'était une saison compliquée pour notre petite équipe, y avait pas mal de gros clubs en face mais je pense que le mieux reste à venir !

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
On espère être plus compétitif histoire de titiller les favoris :rofl:

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Hmmm, allez pour l'excellent boulot que vous faites dans l'organisation de cette compétition, je dirai Juaj ! :D

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image L'entraîneur de la JUVENTUS est confiant

Jack le Havrais nous parle de sa saison passée et nous parle de ses chances pour cette saison.

Bonjour Jack Le Havrais. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de la Juventus. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Oui , malgré des résultats décevants en championnat mais la coupe remportée , les dirigeants ont décidé de m'accorder leur confiance une saison de plus. C'est toujours une satisfaction de diriger un club qui a un tel prestige . L'équipe a un effectif conséquent et de qualité. ça va être un plaisir de continuer à travailler ensemble.

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
On a eu énormément de mal à rentrer dans la compétition. On avait pourtant un groupe de qualité mais rien n'y faisait en championnat. A côté de cela , nous remportons la coupe d'Italie. Je dirais que les succès en coupe ont permis de faire prendre conscience aux joueurs que nous n'étions pas à notre place en fin de classement. Dès lors , les résultats se sont améliorés en championnat et nous terminons finalement à la 8ème place.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
Nous visons au moins le podium pour cette nouvelle saison. On va tout faire pour faire oublier la dernière saison à nos supporters.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Je vois bien l'AS Roma prendre sa revanche sur Palerme , et la juventus , Parme et l'Atalanta de disputer la dernière marche du podium.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image EMPOLI va progresser

Donnev nous explique avec humour comment il va gagner le championnat.

Bonjour Donnev. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe d'Empoli. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
c'est une satisfaction, bien sur, jetais clairement sur la sellette! mais je reste confiant, et je suis satisfait de mon équipe.

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé
comme vous le savez, elle c'est très mal passé, on termine bon dernier, une saison à vite oublier!

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
nos ambitions sont facile à deviner, gagner plus de match, et ne plus végéter au fond du classement!

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
je pense que le, ou les favoris sont.... Empoli , bien sur! un peu d'humour dans ce monde de fou!

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image BENEVENTO assume avoir un faible effectif.

Laguillle nous explique ne pas avoir d'ambitions débordantes et reste réaliste.

Bonjour Laguillle. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de Benevento. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ? Pourquoi avoir choisi ce club en particulier ?
Bonjour , oui le président ne redonne sa confiance et je suis ravi , mon équipe fait ce qu'elle peux , je sais que mon effectif est faible par rapport a certaines de mes adversaires , mais bon on fera tout pour faire le meilleur . Pourquoi ce club , déjà pour son climat ! et pas très loin de Naples des fois que l'on me contacte .

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
Une saison moyenne , mais comme je l'ai dit j'ai pas les moyens d'avoir un très bon effectif.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
On va essayer de faire mieux ! d'avoir un peu plus de réussite peux être !

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Non je ne prête pas a ce genre de défi , il y a des grosses cylindrées qui ferons ce combat pour le titre
Voila , merci a vous et on fera de notre mieux !


Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image L'ATALANTA BERGAME confiante en ses chances

Sebastiien nous parle de sa déception pour la saison passée et pense pouvoir avoir le titre cette saison.

Bonjour Sebastiien. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de l'Atalanta Bergame. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Bonjour Juaj, une grande satisfaction d'avoir pu prolongé mon contrat à Bergame, les dirigeants me font confiance. L'équipe à connu des hauts et des bas pendants la treve, du coup, nous allons voir comment va se passé cette premiere semaine de compétition

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
Nous avons raté le titre sur la dernière journée du championnat, assez frustrant mais dans l'ensemble, je suis content de mes joueurs qui tout au long du championnat ont su rester régulier, et donc une très belle 4éme places.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
Nos ambitions sera de faire mieux et terminer sur le podium, oui nous avons les qualités et l'expérience pour faire mieux.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
La saison dernière, j'avais misé sur l'équipe à jeff turner et au final.. ils ont complétement craqué vers la fin du championnat.
Pas de pronostic sur le vainqueur, cependant on va revoir quasiment les mêmes se disputent le titre que la saison passé avantage à Bergame :mrgreen:
.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image Jeff Turner confirmé à PESCARA

Jeff Turner pleure le départ de Doudou, et nous donne ses favoris.

Bonjour Jeff Turner. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de Pescara. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Effectivement, je suis très content de pouvoir continuer l'aventure en Série A. Le club, via son Président, a très vite souhaité prolonger mon contrat. Donc la décision était prise avant la fin de la dernière saison. Concernant l'effectif, il est assez équilibré, mais mérite encore quelques renforts afin d'être performant. En tant que coach, je vais essayer de donner le meilleur de moi-même, mais je ne sais pas si cela sera suffisant.

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
La dernière saison s'est relativement bien passée. Nous avons réussi un excellent départ, face à des équipes à notre portée. Nous avons réussi un coup d'éclat en l'emportant face à la Juve, mais cela n'a pas suffit face aux autres gros bras. Le résultat final est logique, car les managers qui nous devancent sont au-dessus de nous.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
Il sera fort compliqué de faire mieux. Certes, il semble que DOudou20 est décidé de quitter la Série A. J'en suis déçu, attristé, mais cela laisse une opportunité supplémentaire de se rapprocher des toutes premières places. Mais on va essayer d'assurer une place correcte le plus vite possible, avant d'éventuellement viser mieux.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Les favoris seront les mêmes que la saison précédente. Je vois bien poule mené la vie dure à juaj. Mais le titre devrait se jouer entre ces deux là. Après, j'espère pouvoir y mettre mon grain de sel, et il ne faudra pas non plus oublier jack!

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image NAPLES prête à tout gagner.

Poule nous montre sa confiance dans son équipe, mais sans fanfaronner.

Bonjour Poule. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de Naples. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Bonjour monsieur :) Oui, bien sûr que je suis content de retrouver le Napoli et mes joueurs, ceux sont des professionnels de haut niveau.
Mon équipe va très peu changer, à part un futur retraité (fin novembre), l'arrivée d'un nouveau joueur et le départ probable d'un autre.
Je suis satisfait d'avoir à ma disposition des joueurs de talent :)


Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ? On vous a vu à un moment fanfaronner un peu à l'attention des journalistes, qui ont fini par croire un peu en vos chances, et puis finalement... Que pouvez-vous dire à ce sujet ?
Je n'ai pas fanfaronner, je regrettais le manque d'intérêt envers Napoli, alors pourtant que nous étions de sérieux concurrents.
Le Napoli est toujours debout, prêt à découdre.


Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
Naples vise le titre et la finale de coupe, on peut toujours fait mieux tant que la confiance est là et que l'effectif reste soudé.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Je n'ai pas de pronostic, mais je pense qu'il faudra clairement compter sur Palerme, Rome, Bergame, Parme, Napoli et la Juve, pour imaginer le podium final, impossible de citer seulement 3 favoris.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image L'entraîneur du TORINO fait son mea culpa mais va progresser.

Tonton Mimo nous parle de ses erreurs passées et de son équipe.

Bonjour Tonton Mimo. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de Torino. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ?
Je suis ravi de poursuivre l'aventure avec cette équipe. Prochainement quelques joueurs vont nous quitter, il va falloir trouver rapidement de nouvelles solutions.

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
La saison dernière a été compliquée. Nos performances trop souvent en dessous de mes attentes.
J'assume toutefois ma part de responsabilité, des choix tactiques pas toujours opportuns.
Je peux comprendre la déception de nos supporters


Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée ?
Cette nouvelle saison s'annonce comme une transition délicate. Les départs en retraite de joueurs cadres, nous contraignent à repenser le groupe et son organisation.
Même si les moyens du club restent limités, nous aurons besoin de nouveaux joueurs.


Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
AS Rome, Palerme, Parme, ou Atalanta Bergame sont des équipes redoutables. Il faudra bien entendu compter sur elles dans le haut du tableau.
Mais attention, Naples ou Pescara seront, selon moi, de féroces challengers


Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !




Image La LAZIO de ROME ne pense pas encore avoir les armes pour gagner

F.c.n.a. nous parle du passé trouble de son club puis de ses ambitions visiblement limitées. Il lance un défis à l'AS Rome.

Bonjour F.c.n.a.. Vous êtes reconduit à la tête de l'équipe de la Lazio de Rome. Est-ce une satisfaction ? Etes-vous satisfait de votre équipe ? Pourquoi le choix de ce club en particulier ?
Salut Juaj, je suis ravi d'être de nouveau le coach de la Lazio cette saison. Malgré son passé peu glorieux pour diverses histoires dont nous sommes peu fier, la Lazio reste un club de prestige dans le championnat italien. Toujours considéré comme un challenger redoutable, elle correspond bien à mes ambitions qui sont notamment de titiller les meilleurs et de pourquoi pas rivaliser au classement avec eux. On ne lâchera rien et on compte bien finir devant la Roma cette saison !

Pouvez-vous nous parler de la saison passée ? Comment cela s'est-il passé ?
On a galéré sévère dès le début, incapable de rivaliser avec les meilleurs. On visait la première moitié de tableau, on a su finir au milieu à l'arrache en gagnant 3 places sur la seule dernière journée. On est capable de prendre des points contre les favoris mais de s'écrouler contre des équipes de notre niveau. Il va falloir qu'on soit plus régulier, notamment sur la stratégie.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle saison à venir ? Pensez-vous pouvoir faire mieux que la saison passée
On va essayer de faire au moins aussi bien. On a pas le niveau pour finir sur le podium mais le top 7 nous convient. On va essayer de ne pas commencer en étant en bas de tableau comme la saison passée. On va donc essayer de faire mieux, mais ça ne sera pas une mince affaire.

Un petit pronostic ? Des favoris pour le titre cette saison ?
Je pense que l'Atalanta, Palerme et la Juve seront sur le podium. Ils sont pour moi les favoris en tout cas. Je vais mettre une petite pièce sur l'Atalanta mais ça sera serré jusqu'au bout je pense, comme la saison passée.

Merci beaucoup d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Nous vous souhaitons bonne chance pour la compétition !


La rédaction vous souhaite une bonne saison à tous !
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2055
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede loocky911 » Mer Nov 11, 2020 22:20 pm

Un grand merci à la presse Italienne pour son travail et à tous les coachs qui ont répondu à leur interview.

Entre mon interview et aujourd'hui il c'est passer beaucoup de choses. J'ai pris le départ du Vendée Glob tout comme jako. Actuellement je me trouve en plein océan Atlantique au large du Portugal et jako et bien loin derrière moi, j'espère que mes joueurs vont bien recevoir mes consigne de si loin et que je vais distancer jako en Série A que sur le vendée glob :vert: :vert: :vert:

Bonne saison à tous
Image



ORGANISATEUR DU CHAMPIONNAT ET DE LA COUPE DE RUSSIE
ORGANISATEUR DU CHAMPIONNAT DE FRANCE, DE LA COUPE DE FRANCE ET DE LA COUPE DE LA LIGUE
CO-ORGANISATEUR DE L'EURO 2016
CO-ORGANISATEUR DE L'INTERCONFEDERATION 2017 et 2019
Avatar de l’utilisateur
loocky911
Entraîneur confirmé
Entraîneur confirmé
 
Messages: 9014
Inscription: Dim Juin 05, 2005 0:41 am

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede juaj » Sam Nov 14, 2020 20:44 pm

A LA UNE : Le championnat est bel et bien démarré, et la Juve attaque d'entrée.

La première semaine de championnat s'est achevée, qui a vu se jouer les trois premières journées, et certaines équipes frappent fort d'entrée, en gagnant leurs trois matchs.
C'est tout d'abord la cas de la Juventus de Turin qui, pressée de faire oublier à ses supporters un championnat en demi-teinte la saison passée (rappelons tout de même que l'équipe a remporté la coupe d'Italie), est allée gagner ses trois matchs d'une impressionnante manière puisque l'équipe gagne par des scores de 5-1 ou 4-1 et assure ainsi un bon goal-average, puis gagne contre l'Atalanta Bergame, pourtant l'un des favoris. Notons qu'à chaque fois l'entraîneur Jack Le Havrais a aligné la même composition avec une défense haute à quatre et une attaque avec deux ailiers et un buteur en pointe, la tactique chère à l'équipe de Pescara la saison passée qui avait fait si mal à ses adversaires en début de saison.
Vient ensuite un non moins impressionnant Torino qui se place deuxième avec eux aussi leurs trois matchs gagnés, et dont les résultats contrastent ainsi avec ceux qui étaient les leurs la saison passée. Attention cependant, sans vouloir manquer de respect à leurs adversaires de la semaine, le Torino n'a pas encore affronté les grosses cylindrées du championnat et profite d'avoir joué contre des équipes abordables (dont un Inter Milan qui rate son début de saison). Il faudra qu'ils fassent leurs preuves par la suite.
Enfin, c'est de nouveau un Naples revanchard que nous donne à voir ce début de saison. Peu heureux du traitement reçu par les journalistes la saison passée, Poule, l'entraîneur napolitain, a souhaité marquer un grand coup tout de suite pour ne pas être oublié et être considéré d'hors et déjà comme l'un des favoris. L'équipe se classe troisième à égalité de points avec le leader. Attention tout de même, au risque d'encore froisser l'égo du coach de l'équipe du sud, nous nous devons de signaler que, comme pour Torino, Naples n'a encore pas affronté les autres favoris. A suivre, donc.



Derbys et chocs : les résultats.

Nous vous avions annoncé lors du dernier numéro deux derbys importants du championnat qui allaient se jouer cette semaine ainsi que des matchs à suivre comme des rencontres importantes au vue du classement de la saison passée. En voici les résultats.
Le derby milanais voyant s'affronter L'inter et le Milan AC a tenu toutes ses promesses puisqu'l s'est traduit par un match nul un partout très tendu. L'entraîneur du Milan AC a opté pour une formation avec un milieu sur l'aile et deux buteurs, lui ayant pourtant peu réussi la saison passée, pour laquelle on pourra encore critiquer, concernant ce milieu/ailier, un défaut de placement et de mouvement, voir de consigne concernant la direction des passes (vous noterez que, si notre journal ne peut pas se permettre de livrer des tactiques, nous faisons ce que nous pouvons pour alerter Loocky et essayer de le mettre sur la voie !). Quant au coach de l'Inter, il a choisi une formation, disons-le clairement, étrange. On ne peut pas dire qu'elle n'a pas été efficace, puisque l'équipe est parvenue à contrer son adversaire et à marquer un but, mais on ne nous empêchera pas de penser que l'entraîneur a tenté quelque chose en cédant à une certaine panique.
Concernant le derby romain opposant l'AS Rome à la Lazio, il a offert du spectacle avec cinq buts, et voit la victoire de la Lazio sur le score de 3 à 2. L'entraîneur de l'AS Rome, qui a opté pour une formation hybride en défense, s'est vu opposer une formation classique avec une défense haute à quatre et trois buteurs resserrés au centre, beaucoup plus efficace.
Nous vous avions aussi annoncé deux chocs en ce début de championnat avec les matchs Bergame/Juventus et Palerme AS Rome. Dans le premier, comme dit plus haut, c'est bien la Juventus qui s'est imposée 3-2 dans un match très offensif. Dans le second, opposant les deux premiers du classement de la saison dernière, la rencontre n'en a pas été moins âpre. Elle a opposé une tactique romaine offensive à une formation de Palerme alignant une grosse défense couvrant tout le terrain, défense qui n'aura pas eu le dernier mot, puisque encaissant deux buts (2-1 pour Rome au coup de sifflet final). A noter que ce match n'empêche pas Palerme de se classer juste devant la Roma, à égalité de points mais supérieure au goal-average, comme pour rappeler au coach romain l'amer goût de la défaite de l'an passé.



L'éternelle lutte entre les anciens et les modernes.

C'est lors du match opposant le Pescara de Jeff Turner à l'AS Rome que nos journalistes n'ont pu, en voyant la formation alignée par Jeff Turner, s'empêcher de lancer un tonitruant "C'EST QUOI CE TRUC !!!". L'objet de leur étonnement était une défense à trois, deux devant le gardien et un juste un peu en avant, un quatrième défenseur isolé sur le flanc, un milieu défensif lui aussi isolé sur l'autre côté servant un milieu à quatre avec deux offensifs dont un sur l'aile, eux même servant deux buteurs en pointe. On aurait dit que, dans un sursaut de panique, le coach de Pescara essayait de remplir toutes les lignes de jeu possible, oubliant ainsi totalement un côté de la défense ce qui, même s'il est certain que le buteur central adverse a été irrémédiablement bloqué, a finalement permis à la Roma d'inscrire un but justement par cet aile. Le pire, c'est que, on doit bien l'admettre, Pescara aurait pu marquer et gagner, avec davantage de réussite. Mais tout de même, quelle tactique saugrenue ! Nous étions ainsi dans le tribunes entrain d'assister à la rencontre et, avouons-le, de nous moquer un peu, quand Poule, l'entraîneur de Naples venu lui aussi assister au match, a tenté de nous remettre à notre place. On le sait tous, Poule n'est pas de prime jeunesse et ne cache d'ailleurs pas son grand âge, qui à ce ce stade avancé serait de toute façon impossible à cacher. Il s'est donc mis à nous critiquer, nous disant que l'on ne connaissait pour ainsi dire rien au football car nous ne connaissions pas "le temps d'avant". "Dans le temps", a-t-il avancé, "cette tactique était couramment utilisée, et elle est donc pleinement valable, et vous n'avez pas à vous moquer, vous autres jeunes incultes qui ne connaissez rien au beau jeu". Nous avons beau eu protester, en lui citant les paroles d'un non moins vieux manager multi-vainqueur de la WC (dont nous préserverons l'anonymat), qui nous a toujours dit, lors de rencontres Interconfédérations (heu, oui, tant pis pour l'anonymat, de toute façon tout le monde savait déjà de qui nous parlions) : "laisse l'autre paniquer, dans ces cas-là, il faut jouer simple". "Vous ne connaissez rien à la simplicité, vous et vos computer, revoyez les classiques du football, et nous en reparlerons quand vous serez devenus moins bêtes !", nous a envoyé l'ancêtre. Pour notre part, nous sommes repartis en riant après avoir constaté la défaite prévisible de "l'ancienne tactique", et avons laissé le fossile siroter lentement son Ambassadeur...




Une étrange demande d'asile.

Quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons vus cette semaine un nouveau club essayer de rejoindre le championnat italien. En effet, l'AS St Etienne, avec la complicité du coach milanais Loocky, s'est mis à déclarer des résultats de matchs soit disant joués contre certains de nos clubs. Ont-ils crus avoir été qualifiés en ligue européenne, nous sommes-nous demandés alors. Point du tout ! En enquêtant, nous avons découvert que tout cela était une tentative de la part de la ville de St Etienne de faire sécession, quitter la France et rejoindre l'Italie. Pourquoi ? Le maire nous répond :
"Soyons francs, le gouvernement italien actuel, on peut pas les blairer, mais au moins, on a bon espoir qu'il se fasse éjecter bientôt, et pourquoi pas remplacer par des gens biens. Mais en France, c'est l'enfer ! Personne ne voit comment Macron pourrait ne pas être réélu. Mais nous, on n'en peut plus, de ce type ! Et ses ministres ! Darmanin ? Sérieux ? Et l'autre, là, qui sort sa calculatrice à chaque fois, pour nous faire croire qu'il gère l'économie ! Et Blanquer ! Non, mais, Blanquer ! Blanquer !!! Mais nous, on se casse !!!!"
Vous connaissez la suite, bien sûr l'équipe des Verts, première à prendre la fuite vers l'Italie, a rapidement été rattrapée et, à regret, pour éviter un incident diplomatique, a été renvoyée dans son pays au bord du gouffre. Allez les Verts !



Image La JUVENTUS s'affirme de nouveau comme un favori au titre.

Après sa saison passée en demi-teinte, sauvée néanmoins par un titre en coupe, La Juventus de Jack-Le Havrais fait un début de saison parfait, et se place d'emblée parmi les grands favoris du championnat cette saison. Avec trois victoire en trois matchs, et un goal-average déjà impressionnant, la Juventus se place tout de suite à la tête du classement. En battant Udinese puis la Lazio sur les scores respectivement de 5-1 et 4-1, elle assure le spectacle et la différence de buts. En battant l'Atalanta Bergame (3-2), l'un des favoris avec un effectif colossal, elle fait déjà douter ses adversaire, qui sauront qu'ils auront à faire avec une tout autre équipe que celle de la saison passée. Attention tout de même, car l'équipe a utilisé par trois fois la même tactique (cela dit on peut dire que c'était les trois fois une tactique adaptée à l'adversaire), et ne devra pas être trop prévisible si elle veut continuer à obtenir ces résultats. Les deux prochains matchs opposeront l'équipe à Pescara (possiblement un choc de cette quatrième journée) et à l'Inter Milan qui fait pour l'instant un début de saison compliquée.




Image Etonnant TORINO.

Le Torino de Tonton Mimo surprend en ce début de saison en s'imposant trois fois en trois matchs, et en venant se classer à la deuxième place provisoire du championnat. Nous connaissons bien sûr les qualités de l'équipe et de son entraîneur, mais la saison dernière, même si les résultats avaient été honorables, l'équipe ne nous avait pas habitué à tant de facilité. A suivre attentivement, donc, et ses adversaires devraient maintenant s'en méfier. L'équipe n'a pas encore affronté de grosses cylindrées, mais en aura l'occasion puisque, si elle affrontera une équipe à sa portée en quatrième journée avec la Fiorentina, la cinquième journée devrait être un bon test avec un match contre l'AS Rome.



Image NAPLES l'orgueilleuse.

Depuis les critiques émises par Poule lors de la dernière saison, n'appréciant pas le manque d'intérêt de notre rédaction pour son équipe (nous ne le citions pas parmi nos favoris), et encore plus depuis notre querelle au sujet des vieilles tactiques, nous marchons sur des œufs. Sans doute est-il plus compliqué de faire un travail journalistique correct quand vous vous sentez menacés par un club qui, on le sait bien, est contrôlé par des gens peu recommandables (armés, s'entend). Mais ce début de saison en fanfare de l'équipe napolitaine met tout le monde d'accord. Naples ne laisse pas, ou peu, de place au doute et vient clairement (et comme cela c'est plus clair) se placer parmi les favoris de la compétition. Remportant le derby du sud contre Benevento (1-0), puis gagnant contre Empoli (2-0) et la Fiorentina (2-1), certains diront (l'a-t-on dit ?) que Naples n'a pas encore joué de gros matchs, mais toujours est-il qu'ils se classent troisième à égalité du leader au nombre de points et sont d'hors et déjà devant la majorité de leurs concurrents. Naples rencontrera sans doute plus de difficultés en affrontant les deux clubs de la capitale lors des deux prochaines journées et aura l'occasion de concrétiser cette première réussite.



Image Un bon début pour PALERME, malgré la défaite contre Rome.

On attendait forcément le match contre Rome, qui voyait s'affronter les deux premiers de la saison dernière dès le début de la saison. Le Palerme de Méli a perdu ce match (2-1), mais n'en fait pas moins un début de saison correct, en remportant ses deux autres matchs contre Empoli (2-0) et la Fiorentina (3-1), et en venant se placer en quatrième position au classement avec trois points de retard sur le leader, et en venant narguer la Roma qui suit juste derrière. La saison sera longue, et les trois points de retard sont complètement rattrapables, même si il ne faudra pas faire trop d'erreurs. Les deux matchs à venir, contre la Lazio et Pescara, deux valeurs sûres du championnat, devraient être de bons tests.



Image Départ juste correct pour l'AS ROME.

La Roma de juajflokk s'est fait plaisir et rassuré en remportant le choc contre Palerme (2-1), vainqueur de la saison passée. Elle a aussi remporté son match contre Pescara (1-0), une des valeurs sûres du championnat, dans un match désormais connu comme "le match à la tactique étrange" (voir plus haut). Malgré cela, elle perd contre la Lazio, une équipe pourtant réputée plus facile (et n'aime décidemment pas les derbys) et vient pointer à une petite cinquième place, à trois points derrière les leaders. Tout est jouable encore, mais il ne faudra pas laisser trop de points en route. Les deux matchs suivants revêtent déjà une importance capitale pour l'équipe puisqu'elle rencontrera Naples et Torino, respectivement troisième et deuxième, et donc déjà des adversaires directs au classement.



Image Un meilleur départ pour le MILAN AC

L'ambition assumée de Loocky, entraîneur du Milan AC, était de ne pas reproduire le départ catastrophique de la saison passée. En se classant sixième après trois journées avec cinq points sur neuf possibles, c'est chose faite. En tenant tête (match nul 2-2) à l'Atalanta Bergame, l'un des favoris de la compétition, puis en faisant un deuxième nul (1-1) contre l'Inter dans le derby, enfin surtout en remportant son match contre Benevento, Milan, sans être transcendant, rassure ses supporters et fait un début de saison tout à fait correct. Avec ses deux prochains matchs contre Empoli et la Fiorentina qui semblent abordables, le Milan AC devrait encore monter au classement, à condition de ne pas commettre d'impair.



Image Des débuts décevants pour l'ATALANTA BERGAME

L'Atalanta de Sebastiien, qui fait partie des grands favoris, autant si l'on en croit les autre coachs du championnat que si l'on en croit la qualité de l'effectif ou ses résultats de la saison passée, fait des débuts un peu faibles dans ce championnat. Après un nul décevant (2-2) contre un Milan AC que l'on sait fragile, après s'être logiquement rassuré contre Udinese, la défaite contre la Juventus a fait un peu mal. Rien de catastrophique encore, mais ce début de saison où l'équipe pointe septième avec quatre points seulement n'est sans doute pas ce qu'espérait l'entraîneur. Les matchs à venir contre l'Inter et Benevento devraient être l'occasion pour l'équipe de rassurer ses spectateurs quant à sa forme actuelle.



Image Une entrée discrète de PESCARA

Ni tambours ni trompettes cette saison pour débuter le championnat. Si on a l'habitude que l'équipe de Jeff Turner débute bien ses saisons et finisse malheureusement avec plus de difficultés, il n'en sera rien cette saison et l'on peut espérer, du coup, un très bon final. En effet, après un nul décevant contre la Fiorentina (0-0) et la défaite contre Rome (0-1) où l'entraîneur semble avoir paniqué en alignant un tactique pour le moins étrange (ce jugement est néanmoins discutable et discuté, voir plus haut l'article "l'éternelle lutte entre les anciens et les modernes"), la victoire contre la Lazio n'aura sans doute pas suffit à rassurer dirigeants et supporters. Rien n'est encore perdu, bien sûr, et la saison sera longue. Huitième avec quatre points, tout comme l'équipe de Bergame Pescara a encore toutes ses chances mais il ne faudra pas trop perdre de points en route. Les matchs à venir contre une Juventus très en forme et Palerme, détenteur du titre, semblent malheureusement compliqués et seront l'occasion pour l'équipe de trouver sa place entre les favoris en cas de victoires et les équipes en difficultés en cas de défaite.



Image La LAZIO de ROME remporte le derby mais perd ses autres matchs.

C'était plutôt bien parti pour la Lazio de F.c.n.a. avec la victoire dans le derby romain (3-2) dès la première journée de championnat. Malheureusement, ses deux défaites suivantes contre la Juventus (1-4) et Pescara (2-4) installent déjà la Lazio dans la deuxième moitié du classement, neuvième avec seulement trois points. Malgré tout, l'entraîneur peut se dire qu'il a déjà affronté trois des grosses équipes, dont une qu'il a battu, et que cela devrait être plus simple pour la suite. Mais pour la simplicité, on devra attendre, puisque l'équipe affrontera Palerme et Naples lors des deux prochains matchs, et sera condamnée à l'exploit.



Image Un retour compliqué pour l'INTER MILAN.

Deux petits points en trois matchs et une dixième place en ce début de saison, les retours à la compétition de l'Inter et de son coach Jakolecto sont difficiles. A la défaite contre un Torino très en forme -(0-3) s'ajoutent deux matchs nuls contre Udinese (1-1) et surtout dans le derby contre le Milan AC (1-1). Il faudra à l'équipe toute l'énergie nécessaire pour sortir du bas du tableau. Le match suivant contre la Juventus risque d'être compliqué, mais peut-être l'équipe peut se sortir un peu du trou en gagnant contre Benevento lors de la sixième journée de championnat.



Image Le nouveau coach de la FIORENTINA déjà à la peine.

Nous attendions, après avoir lu son interview, de découvrir Sebjuni, le nouveau coach de la Fiorentina, sur les terrains. Il n'est pas facile de s'adapter tout de suite à un championnat italien aussi relevé, et Sebjuni en a fait l'amère expérience en ce début de championnat. Onzième au classement avec seulement un point de pris sur neuf possibles, on peut considérer que la pêche est maigre. Cependant, l'équipe peut se dire qu'elle a déjà affronté Naples (défaite 1-2) et Palerme (défaite 1-3), qui sont des cadors du championnat. Elle peut se rassurer aussi en se disant qu'elle a fait un très bon nul contre la grosse équipe de Pescara. Affronter des grosses équipes dès le début n'est pas chose facile, mais cela laisse l'espoir de faire de meilleurs résultats à l'avenir contre des équipes plus abordables. Les prochains matchs contre le Milan AC (attention toutefois, ils démarrent bien) et contre Udinese devraient être, sinon plus faciles, moins compliqués.



Image C'est déjà compliqué pour Udinese.

En pointant en bas de tableau à la douzième place avec seulement un point, l'Udinese de Gavin' est déjà en difficulté en ce début de saison. Il va falloir qu'ils s'accrochent pour espérer faire mieux que la saison passée. C'est encore jouable, car on sait que la saison sera longue. L'équipe peut se rassurer en se disait qu'elle a perdu contre une Juventus (1-5) très en forme et une Aralanta (0-2) qui fait partie des grands favoris. Le nul contre l'Inter (1-1) est quant à lui encourageant. L'équipe pour les prochains matchs affrontera Benevento et Empoli, les deux équipes derrières au championnat, et doit absolument gagner un maximum de points.



Image Aucun point pour BENEVENTO

L'équipe de Laguillle, dont on sait l'effectif fragile, commence sa saison avec trois défaites. Comme ça, c'est fait, pourrait-on dire. Des défaites qui n'ont d'ailleurs rien de déshonorant puisque l'équipe ne perd que d'un point contre Naples (0-1), l'un des favoris, et contre un Torino (1-2) qui fait un très bon début de saison. Peut-être la défaite (0-2) contre Milan est-elle plus inquiétante, mais le Milan AC aussi démarre bien. Il faudra bien sûr se ressaisir pour ne pas rester à la traîne, même si l'on sait que l'équipe ne finira de toute façon pas au sommet du classement. Le match qui vient contre Udinese, juste devant au classement, se révèle très important. Le suivant contre l'impressionnant effectif de Bergame risque d'être plus compliqué, mais sait-on jamais.



Image EMPOLI déjà lanterne rouge.

Avec trois défaites en trois matchs, l'équipe de Donnev part déjà sur les bases de sa dernière saison. On sait l'effectif de l'équipe fragile mais on espère qu'ils sauront gagner quelques points cette saison. Un des cadors du championnat est parti, remplacé par des managers peut-être moins en confiance, il faut en profiter. Pour l'instant, les défaites contre Palerme (0-2), Naples (0-2) et Torino (0-1) n'ont rien d'inquiétant. Il va juste falloir s'accrocher, et tenter de gagner des points lors de matchs plus abordables. L'équipe pourra commencer à tenter de résister contre le Milan AC et Udinese lors des prochaines matchs.




Les résultats.

Image

Image

Image




Le classement après trois journées.


Image




Les chocs à venir en deuxième semaine.

A l'affiche de cette deuxième semaine pendant laquelle seront jouées les journées quatre et cinq du championnat, et qui verront se qualifier directement en quart de finale de la coupe d'Italie les deux première équipes du championnat, nous aurons notamment un gros AS Rome / Naples qui risque de faire parler, ainsi que le choc Palerme / Pescara qui devrait tenir toutes ses promesses. N'oublions pas que des équipes jouent déjà leur peau, et l'Udinese / Benevento et l'Udinese / Empoli ne devraient pas manquer de sel.


A très bientôt !
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2055
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede loocky911 » Sam Nov 14, 2020 22:19 pm

Juste pour revenir sur les supposition d'exode des verts en Italie, je désire apporter quelques précessions/

En fait le coach des verts à abusé un peu trop des verres hier soir et c'étant levé toute la semaine dernière à 2h du mat, il a eu une mauvaise coordination entre son cerveau, ces yeux et ces doigts sur le clavier :vert: :vert: :vert: :vert:

Pour en revenir à notre début de saison, je suis assez satisfait, comparé à celui de la saison passé, mais le plus dure reste à faire, confirmé et surtout faire encore mieux ....
Image



ORGANISATEUR DU CHAMPIONNAT ET DE LA COUPE DE RUSSIE
ORGANISATEUR DU CHAMPIONNAT DE FRANCE, DE LA COUPE DE FRANCE ET DE LA COUPE DE LA LIGUE
CO-ORGANISATEUR DE L'EURO 2016
CO-ORGANISATEUR DE L'INTERCONFEDERATION 2017 et 2019
Avatar de l’utilisateur
loocky911
Entraîneur confirmé
Entraîneur confirmé
 
Messages: 9014
Inscription: Dim Juin 05, 2005 0:41 am

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede pierre97 » Dim Nov 15, 2020 19:58 pm

J'attends toujours la livraison de fromages italiens !

Pourquoi suite à mon interview j'ai reçu une enveloppe de billets ? :mrgreen:
Pseudos Defifoot : poule / Foss Trantchil |_| padbol / Dream Team

Organisateur de la CRAZY League TM
Meilleure compétition amicale : 2017, 2018
Avatar de l’utilisateur
pierre97
Modérateur Défifoot
Modérateur Défifoot
 
Messages: 8235
Inscription: Lun Nov 01, 2010 15:28 pm
Localisation: Quelque part

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede juaj » Mer Nov 25, 2020 20:25 pm

A la une : Après les cinq premières journées, la Juve toujours en pole position.

Carton plein encore une fois pour une Juventus de Turin qui a décidemment à coeur de bien démarrer la saison. Quinze points sur quinze possibles, ce sans faute lui permet de se détacher et de faire la course en tête. Deux équipes la suivent à trois points, l'AS Rome et Torino. Juste derrière avec respectivement onze points, dix points et neuf points, suivent un Milan AC assez performant pour ce début de saison, une équipe de Bergame qui a un peu de mal à démarrer si l'on compare avec sa saison précédente, et une équipe de Naples qui peine elle aussi un peu au démarrage. Rien de catastrophique pour ces trois équipes, mais elles sont déjà à plus de trois points de retard sur le leader et, à moins d'une terrible baisse de régime de la Juventus par la suite, n'auront déjà plus le droit à l'erreur si elles veulent espérer obtenir quelque chose en fin de saison. Dans le ventre mou, trois équipes à sept points. Pescara comme Palerme, semblent rater leur début de saison. La Lazio, comme l'a fait remarquer leur entraîneur, brille face aux grosses écuries mais faiblit ensuite face à des équipes plus abordables. En bas de tableau, Udinese (quatre points), Benevento (trois points), une Inter décevante (deux points), la Fiorentina (un point) et Empoli (zéro point) peinent à démarrer leur saison.
Le championnat semble ainsi moins serré que la saison précédente, mais, comme on dit, la route sera longue.




L'entraîneur de Saint-Etienne se défend de vouloir quitter la France.

Nous vous contions la semaine dernière l'aventure de l'équipe de Saint-Etienne qui avait, selon nos informations, décidé, comme tous les citoyens de la ville, de quitter la France pour des raisons politiques et venir s'installer chez le voisin italien. Rattrapé par les autorités françaises, l'entraîneur de Saint-Etienne essaie de se justifier (sans doute, coincé en France, pour éviter les problèmes). Il a ainsi évoqué une cuite monumentale qui aurait fait perdre son chemin à l'équipe entière et l'aurait fait traverser les Alpes "par mégarde". Comment dire... même en connaissant la scabreuse réputation des Stéphanois en matière de boisson, nous avons des doutes.




Problème avec l'arbitrage à Benevento ?

L'équipe de Benevento elle aussi sans doute se défendra en prétextant l'abus de boisson, mais cela ne suffira pas à arranger son cas. Les soupçons de trucage de match, lors de la rencontre Benevento/Bergame, se sont trouvés avérés. Contestation des décisions arbitrales, corruption du pauvre type qui inscrit les scores ainsi que de l'UEFA, les dirigeants de l'équipe auront tout fait pour s'arroger une victoire imméritée. Heureusement, il y a une morale en ce bas monde (heu, non, en fait, on n'en est pas sûrs, de celle-là), et grâce à la presse le véritable résultat du match a été retrouvé et la victoire rendue à l'Atalanta Bergame.
Concernant l'entraîneur de Pescara faisant des pieds et des mains, à plusieurs reprises, pour que l'arbitre annule un but marqué par sa propre équipe, dans ce cas, oui en effet, on veut bien croire que l'alcool y est pour beaucoup...




La copa lancée

A l'issue des cinq premières journées de championnat débute la coupe d'Italie. Se verront directement qualifiées en quarts les équipe de la Juventus et de l'AS Rome, grâce à leurs résultats du début de championnat. Les douze autres équipes joueront le premier tour de qualifications.




Les chocs à venir.

A suivre lors de la journée six, un Naples Pescara qui devrait tenir toutes ses promesse, ainsi qu'un choc Palerme Juventus. Le vainqueur de la saison passée contre celui qui pourrait bien prendre sa place. La Juventus va-t-elle craquer cette fois-ci ?
Pour la septième journée nous surveilleront attentivement Pescara Torino, deux équipes placées en haut de tableau, ainsi que Naples Palerme qui opposera deux équipes qui ont bien terminé la saison passée. A noter que Palerme joue sans doute ici sa survie face à deux grosses équipes. Le Lazio Milan AC semble lui aussi assez indécis.

En coupe, les rencontres qui devraient être les plus disputées sont Torino Bergame, Pescara Lazio, et sans doute Inter Firentina, qui oppose deux équipes du bas de tableau. Mais nous savons bien qu'en coupe, tout peut arriver, et même si dans les autres matchs il y a des équipes plus clairement favorites nous aurons sans doute droit à des surprises.




Deuil à Naples et dans le monde du football. Adios Marado.

Nous apprenons à l'instant la mort de Diego Maradona à l'âge de soixante ans. En plus d'un prodigieux joueur, nous voyons partir une part de notre enfance.



Les résultats des journées 4 et 5 :


Image


Image




Classement à l'issue de la cinquième journée :


Image



Bonne semaine à tous !
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2055
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede antoninio » Mer Nov 25, 2020 22:08 pm

Même si ton journal est plus court que des fois, j'adore te lire. J'aime l'envie qui s'en dégage, la passion, et l'alcool!!!
antoninio
Football Club de Nantes :arrow: confédération 5 - Balonny

Organisateur de l'IC 2015 & 2017
Organisateur des JO 2016
Organisateur de l'Euro 2016
Organisateur des Championnats Suisses et Anglais
Avatar de l’utilisateur
antoninio
Modérateur FS
Modérateur FS
 
Messages: 14312
Inscription: Ven Oct 01, 2010 16:25 pm
Localisation: Vendée

Re: Série A saison 39 : Buvette

Messagede juaj » Lun Nov 30, 2020 20:30 pm

A la une : La Juve prend le large. Déjà la fin du suspens ?

Avec sept victoires en sept matchs, la Juventus de Jack Le Havrais confirme un peu plus sa place de leader. On avait suivi la saison passée un championnat très serré, changeant sans cesse de leader et ne décidant de son vainqueur que lors de la dernière journée. Cette saison quarante pourrait bien être marquée par une chevauchée en solitaire de la Juve en tête du classement. Déjà leader après la première semaine, l'équipe garde la tête et même prend le large en profitant des déboires de ses concurrents. Seuls Bergame et l'AS Rome semblent encore pouvoir inquiéter le leader, et encore, à cinq points déjà derrière, leurs chances semblent infimes, d'autant que ces deux équipes vont jouer l'une contre l'autre lors de la prochaine journée, ce qui pourrait être fatal à l'une des deux, voir aux deux en cas de match nul. La Juventus quant à elle va affronter des équipes qui semblent à sa portée d'ici la fin du championnat, et le choc AS Rome Juventus de la dernière journée risque d'arriver trop tard pour les Romains. C'est sans doute le match de la prochaine journée qui semble le plus périlleux pour la vieille dame avec la rencontre contre Naples. Les concurrents de la Juventus n'ont plus qu'à espérer une improbable baisse de régime.




Le monde du football pleure son héros.

Les matchs du calcio auront une saveur et une émotion particulières cette semaine puisque sont prévus des hommages au départ de tous les matchs, en l'honneur de Diego Maradona, décédé cette semaine. Notre rédaction a bien sûr une pensée particulière en direction de la ville de Naples où a brillé le footballeur, ainsi que pour Poule, l'entraîneur napolitain, qui ne s'est pas encore exprimé sur le sujet. Le football italien, comme dans le monde entier, marque le deuil cette semaine et exprime son émotion ainsi que sa reconnaissance pour ce génie du football qui aura su nous faire rêver.




Premier tour de la coupe d'Italie : les favoris ne déçoivent pas.

L'Inter, Palerme, Naples, Pescara et Bergame (le Benevento profitant quant à lui du forfait du Milan AC) ont assuré l'essentiel en se qualifiant pour les quarts de finale de la coupe. Ces équipes étaient favorites et n'ont pas tremblé lors du premier tour qualificatif. Elles retrouveront la Juventus et l'AS Rome en quart de finale pour des matchs, alléchants, qui risquent d'être plus disputés. A noter pour ce premier tour que le choc annoncé entre Torino et Bergame n'a finalement pas eu lieu, l'Atalanta remportant son match sur le score de six à trois, offrant au public une démonstration offensive.






Image Carton plein pour la JUVE qui caracole en tête du classement.

Comme nous l'avons dit en une (voir plus haut), la Juventus de Jack Le Havrais n'a pour le moment pas trouvé de rival sur sa route. Cinq points d'avance déjà sur ses premiers poursuivants, sept victoires pour autant de matchs, elle impressionne, et on voit déjà mal qui pourrait venir lui contester le titre. Attention cependant à son prochain match contre Naples, une équipe que l'on sait compliquée à manœuvrer. La neuvième journée, face à Empoli, et malgré tout le respect que l'on doit à son adversaire, ne devrait être qu'une formalité. En coupe, la Juventus fera son entrée dans la compétition avec un match contre l'Inter qui devrait être tranquille, si l'on en croit le début de saison de l'équipe milanaise.




Image Bonne remontée de l'ATALANTA BERGAME.

On disait, la semaine dernière, le début de saison de l'Atalanta complètement raté, et bien l'équipe de Sebastiien nous fait mentir en venant se placer à la deuxième place à la mi- championnat. L'équipe avait des matchs relativement abordables cette semaine contre Empoli (5-1 tout de même ! ) et la Fiorentina, et elle n'a pas tremblé. Elle a bien abordé aussi la coupe en faisant un carton contre Torino (6-3). L'équipe, à vocation résolument offensive, se donne le droit d'espérer, même si on ne voit pas trop comment la Juve pourrait baisser de régime et si on sait que la route sera longue en coupe. Attention, d'ailleurs, aux prochains matchs de l'équipe. Si le match de coupe contre Benevento semble abordable, les deux rencontres contre les deux clubs de la capitale pourraient poser plus de problèmes.




Image l'AS ROME se laisse encore distancer.

Encore deux points supplémentaires d'écart entre la Roma de Juajflokk et le leader, ce qui amène l'écart à cinq points et met la Juventus à l'abris. Victorieux contre le Milan AC, les Romains pourront regretter le nul contre Udinese, une équipe pourtant inférieure sur le papier. Il ne faudra plus faire d'erreur pour l'équipe si elle veut espérer quelque chose en fin de saison, en espérant un hypothétique faiblissement du leader. Gros match lors de la prochaine journée, la Roma affrontera Bergame, un adversaire direct qui a brillé récemment. Le match suivant contre l'Inter devrait être plus tranquille, mais l'équipe doit se méfier des "matchs faciles", en repensant à Udinese. Rome fait son entrée dans la compétition en coupe face à Pescara, une équipe souvent fébrile face à eux, mais qui risque de tenter quelque chose.




Image NAPLES un peu à la traîne.

Avec huit points de retard sur le leader, Naples est en dessous de ses ambitions. Mais l'équipe vient de jouer deux gros matchs, contre Pescara et Palerme, deux grosses écuries du championnat, et s'en est honorablement tirée, avec une victoire, deux un, contre Pescara, et un nul contre le tenant du titre. L'équipe de Poule s'est aussi bien tirée de son match de coupe contre l'Udinese (3-2) et retrouvera une fois de plus Palerme en quarts. Attention, deux gros matchs aussi à venir en championnat, contre Torino, une équipe en forme, et surtout contre le leader le Juventus. L'équipe napolitaine aura certainement à cœur de briller dans ce qui devrait être son match en hommage à Maradona, et elle a une chance dans ce match de faire tomber le leader.




Image Une honorable cinquième place pour le MILAN AC à la mi-saison.

Malgré deux match compliqués contre les deux clubs de la capitale (1-2 et 0-0 contre l'AS et la Lazio), l'équipe de Loocky tient le cap et se classe cinquième avec douze points à l'issue de la septième journée de championnat. Cela risque d'être compliqué d'aller chercher le leader, mais Milan a encore des chances de faire un podium. En coupe, malheureusement, un problème personnel a obligé l'équipe à déclarer forfait. La rédaction dans son ensemble tient d'ailleurs à apporter son soutien à l'entraîneur Loocky dans l'épreuve qu'il vit en ce moment. Pour ses deux prochains matchs (retardés pour les mêmes raisons), l'équipe aura fort à faire puisqu'elle rencontrera Pescara et Palerme.




Image Après un début de saison en fanfare, TORINO marque un peu le pas.

Après deux défaites contre la Lazio et Pescara, l'équipe de Tonton Mimo, qui avait pourtant bien entamé ce championnat, est en baisse de régime et vient se placer sixième du championnat avec douze points. L'équipe, qui a décidément vécu une semaine noire, est éliminée en coupe en perdant son choc face à Bergame, en encaissant six buts. Il y a fort à parier que les soucis de l'équipe ne s'arrêtent pas là puisqu'elle va affronter non moins que Palerme et Naples lors des deux prochaines rencontres.




Image Le parcours de la LAZIO de ROME toujours en dent de scie.

L'équipe, depuis le début du championnat, a connu le meilleur comme le pire. Elle bat des cadors du championnat et chute contre des équipes plus faibles. Cette semaine, l'équipe de F.c.n.a. aura plutôt montré le bon côté du miroir à ses supporters, avec un nul contre Milan et une brillante victoire (5-3) contre Torino. Septième avec onze points, la Lazio ne peut déjà plus espérer jouer le haut du tableau mais peut faire une saison correcte. Malheureusement, en coupe, l'équipe est déjà éliminée, dès le tour préliminaire, en perdant d'une courte tête contre Pescara dans un match endiablé. La Lazio aura une occasion de briller lors du prochain match contre l'Udinese, et devra se méfier dans le match d'après contre une Bergame en pleine forme. Mais peut-être va-t-elle encore briller contre le gros et défaillir contre le petit ?




Image Semaine en demi-teinte pour PESCARA.

Une victoire et une défaite, voilà le bilan de la semaine pour l'équipe de Jeff Turner. Une victoire étriquée, mais victoire quand même, contre Torino. Une défaite tout aussi étriquée contre Naples. Pescara semble s'installer pleinement et peut-être définitivement dans le ventre mou du championnat. Huitième avec dix points (nous rappelons que le leader est déjà à vingt et un points), il y a peu de chances que Pescara aille taquiner les premières places, à moins qu'elle n'arrive tout de suite à se relancer face au Milan AC (match qui sera joué en retard) et à l'Udinese. En coupe, l'équipe s'est qualifiée au dépend de la Lazio, et affrontera en quarts l'autre club romain, ce qui constituera un bon test.




Image L'INTER MILAN se relance un peu.

En jouant contre deux équipes mal placées cette semaine, l'Inter de Jokolecto avait à cœur de se relancer un peu au classement. C'est chose faite, avec deux victoire, dont une assez brillante contre Empoli (6-2). L'équipe monte à la neuvième place, avec huit points. Autre satisfaction, l'équipe milanaise se qualifie en coupe au dépend de la Fiorentina. Attention tout de même, car elle affrontera la redoutable équipe de la Juventus de Turin, actuel leader du championnat. En championnat, l'Inter affrontera de nouveau la Fiorentina, et espérera la même issue qu'en coupe, puis rencontrera l'AS Rome, match qui devrait être compliqué contre une équipe mieux classée.




Image PALERME déçoit encore.

Le champion en titre peut d'hors et déjà dire adieu à son trophée, avec deux résultats, même s'ils ne sont pas honteux car contre de grosses équipes, décevants cette semaine. Une large défaite (2-5) contre le leader puis un nul contre Naples, l'équipe de Méli ne parvient pas à réellement démarrer son championnat, et se classe dixième avec huit points. Elle peut encore espérer faire un bon résultat en coupe, puisque, qualifiée facilement face à Empoli, elle tentera de nouveau sa chance contre Naples dans un match où le match nul ne sera pas permis. En championnat, elle affrontera Torino (le match contre le Milan AC étant décalé à une date ultérieure) dans un match qui devrait être disputé.




Image Un petit point de pris cette semaine pour UDINESE

Après une défaite un peu décevante face à la Fiorentina, l'équipe de Gavin' est allée créer la surprise contre l'AS Rome en obtenant le nul. La surprise est belle, mais le pactole faible, puisqu'Udinese ne récolte finalement qu'un seul point cette semaine. L'équipe peine ainsi à la onzième place. Pas de bonne surprise en coupe, puisque l'équipe est éliminée en perdant logiquement face à Naples. Les deux prochains matchs de l'équipe, face à la Lazio et à Pescara, s'annoncent compliqués.




Image La Fiorentina se rassure en prenant trois points.

On savait la tâche de l'équipe de Sebjuni contre Bergame quasi impossible, et il n'y a pas eu de surprise. Mais la Fiorentina a su jouer sa chance contre Udinese, où elle l'emporte dans un match serré. L'équipe se rassure et vient se classer à la douzième place avec quatre points. En coupe, elle est éliminée de peu par l'Inter. La Fiorentina a de nouveau une chance à jouer lors de ses deux prochains matchs, contre l'Inter d'abord (et de nouveau), match pour lequel il faudra sans doute faire des changements, puis contre Benevento, une équipe mal classée.




Image Deux défaites de rang pour Benevento

On se doutait bien que l'équipe de Laguillle aurait fort à faire contre la Juventus, mais elle avait peut-être une carte à jouer contre l'Inter, fébrile depuis le début de la saison. C'est une occasion ratée, puisque Benevento perd ses deux matchs cette semaine. Ce n'est que partie remise, puisque l'équipe rencontrera Empoli puis la Fiorentina lors des deux prochains matchs, deux équipes parmi les plus mal placées, ses adversaires direct, et donc deux occasions de briller. Ce devrait être plus difficile en coupe puisque, si l'équipe profite du forfait du Milan AC pour passer en quarts, elle sera confrontée à la solide attaque de Bergame.




Image Empoli : Toujours pas.

Non, ça ne veut toujours pas pour l'Empoli de Donnev qui n'arrive pas à obtenir son premier point et qui redoute de finir à zéro points comme la saison passée. Le moral ne doit pas être au beau-fixe, d'autant que l'équipe a été pourrait-on dire atomisée par Bergame (5-1) et l'Inter (6-2). Pas de surprise non plus en coupe, puisque qu'Empoli perd face à Palerme et est éliminée. Pour les matchs à venir, nous n'avons guère d'espoir que l'équipe brille face à la Juventus, mais il y a peut-être un coup à faire face à Benevento, juste devant au classement.




Les résultats des journées 6 et 7 :



Image


Image



Classement après sept journées :


Image



Les chocs à venir.

Deux gros chocs à venir en huitième journée, AS Rome/Bergame et Naples/Juventus. On ajoutera un Torino/Palerme qui pourra être intéressant, ainsi que d'autres match opposant des équipes du bas de tableau. Rien de très grand à nous mettre sous la dent pour la neuvième journée, où des favoris se dessinent assez clairement pour chaque rencontre, sauf peut-être pour le Fiorentina/Benevento. En coupe, si le match qui oppose Bergame à Benevento parait déséquilibré, comme sans doute le Juventus/Inter de Milan, les deux autres matchs opposant l'AS Rome à Pescara et Naples à Palerme devraient être intéressants.




Bonne semaine à tous !
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2055
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

PrécédenteSuivante

Retourner vers [COMPETITIONS NON OFFICIELLES] Buvette Générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron