Philosophie du moteur

Ce forum est destiné aux discussions concernant le nouveau moteur du match

Modérateurs: antoninio, Moogly, Représentant du jeu Defifoot Manager

Philosophie du moteur

Messagede stef » Jeu Juin 30, 2011 10:40 am

Le but de ce premier topic sur le moteur du match est de définir un ensemble de directions à suivre pour le moteur du match.
C'est à dire les lignes directrices qui guideront toutes les fonctionnalités que l'on viendra mettre dans le moteur du jeu.

Ce topic est accessible à tous mais merci d'y poster pour répondre au sujet sinon je supprimerais. Il risque rapidement de s'étoffer donc soyez le plus précis et le plus clair possible (pas de langage SMS, éviter les hors sujet). C'est un topic test pour tester également si ce fonctionnement est gérable ou non.

On ne parle pas ici de fonctionnalités (gérer la météo, les touches, les corners...) mais de principes qui donneront une philosophie et un type au moteur du match.

Pour donner un exemple historique, la toute première version de Defifoot (qui ne s'appelait pas encore comme ça) était un jeu de foot par email.
Le principe était simple : chaque adversaire envoyait un mail à un arbitre contenant sa tactique et son style de jeu (de façon très simplifiée : 4-4-2 et hors jeu par exemple). Un fonctionnement (algorithme) connu de tous confrontait les 2 tactiques ==> cela donnait X tirs à l'équipe 1 et Y tirs à l'équipe 2 (selon tout de même le niveau des zones de chaque équipe)
Jusqu'à ce moment là le hasard n'intervenait pas, tout était écrit noir sur blanc et connu de tous (une tactique 4-4-2 contre une 4-3-3 jouant le hors jeu donnera 5 tirs pour l'équipe 1 et 3 pour l'équipe 2).
Ensuite on jouait les tirs face au gardien avec une part de hasard et ça donnait le nombre de buts pour chaque équipe (plus l'AT était fort moins le GB avait une chance d'arrêter le tir)

La philosophie de ce moteur était donc :
- réalisme basique
- part du hasard faible
- formation tactique et niveaux des joueurs liés (le jeu déterminait la force dans chaque zone du terrain de chaque équipe en additionnant les niveaux des joueurs)
- jeu collectif : néant

Voilà quelques questions (liste non exhaustive) à se poser :
le réalisme : doit-on s'orienter vers un moteur ultra-réaliste, très pointu ou au contraire devons nous faire un moteur simple et facilement compréhensible par tous ? Les consignes du manager doivent-elles être suivies à la lettre ou le joueur doit-il toujours garder un libre arbitre ?
Pensez également aux conséquences que ce choix peut avoir pour que le manager comprenne le résultat de son match.

le hasard : quelle part doit-il avoir dans le moteur ? Souhaitons-nous un moteur très prévisible ou devons-nous laisser une part au hasard ? Quelle influence cela aura-t-il sur la compréhension du résultat ? Doit-on accepter des défaites justifiées par « pas de chance » (et inversement) ?

L'importance des 3 principales composantes qui influent sur les résultats : le placement des joueurs sur le terrain, le niveau des joueurs, les mouvements. Une mauvaise tactique avec de grands joueurs peut-elle fonctionner ? (et inversement). Ce n'est peut être pas une question valable, car on peut se dire que le moteur sera suffisamment bien réalisé pour qu'il fonctionne bien sans qu'on est par exemple à mettre des pénalités car la tactique ou les mouvements sont incohérents.

Le collectif : doit on réfléchir par individu ou par groupe d'individus ou les 2 ? Et cela pour quelles actions dans un match ?
Pour être plus clair, doit-on penser collectif pour les déplacements des joueurs ?
Cette question semble évidente, le foot est un sport collectif mais si je la mets c'est parce que je pense que dans le moteur actuel l'individualisme prévaut largement sur le collectif. Selon moi il faudra garder en tête que chaque décision du joueur devra toujours pser le pour et le contre d'un choix collectif et individuel.

vos idées....

Il y a d'autres questions qui vont émerger mais on va s'arrêter là pour le moment, passons à la période brainstorming qui risque de partir un peu dans tous les sens.
Une fois que des idées se dégageront vraiment, le sujet sera épuré pour approfondir les lignes directrices trouvées.
Finalement une fois d'accord sur ces grands principes (et d'autres qui s'ajouteront) un document sera rédigé et servira de référence pour la suite du développement du moteur.
Pas de questions sur le jeu ou les bugs en MP, le forum et les aides sont faits pour cela merci !
Pour tout problème relatif au jeu (sauf bugs), rendez-vous sur le support en ligne :
http://www.defifoot.com/modules/support/support.php
Avatar de l’utilisateur
stef
Représentant du jeu Defifoot Manager
Représentant du jeu Defifoot Manager
 
Messages: 6185
Inscription: Ven Juil 12, 2002 8:47 am
Localisation: Béziers

Re: Philosophie du moteur

Messagede matpit » Jeu Juin 30, 2011 11:16 am

le réalisme : je pense qu il doit etre réaliste (le plus possible) donc un peu dure a comprendre ( c est un jeu de management par d arcade) .Si il est complexe alors l IA des joueurs doit etre amélioré.

le hasard :oui il doit y avoir un peut de hasard.sinon on connait le classement avant le debut de la saison et il n y a plu aucun suspens donc aucun plaisir de jouer.


Le collectif : oui je pense que le nouveau moteur doit donner plus d importance au collectif (sans oublier une part d individualisme) mais pas le collectif en "no moove"!
Image
matpit manager du FC liverpool (conf 1-L1 cornerra)
PAGE DE L ÉQUIPE
Image
Image
1 pour tous, tous pour 1!
Avatar de l’utilisateur
matpit
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1049
Inscription: Sam Juin 05, 2010 14:03 pm

Re: Philosophie du moteur

Messagede Lomax » Jeu Juin 30, 2011 11:52 am

le réalisme : Concernant les consignes, je pense qu'elles doivent être suivies à la lettre. Le libre arbitre du joueur est selon moi défini par son niveau (tir pour un attaquant par exemple) dont sa réussite résultera directement. Par ailleurs, les scenarii sont là pour tenter d'inverser une tendance en cours de match. Partir sur du libre arbitre = hasard = chance. Et cela irait dans le sens contraire du jeu je pense.
En revanche, on peut imaginer des actions réfléchies (plutôt que dire libre arbitre) : un attaquant seul face à 3 DF pourrait chercher du soutien plutôt que tenter un dribble.

le hasard : Bien évidemment, il doit rester une part de hasard dans le résultat. En revanche, la mettre trop haute tend à diminuer les écarts de niveau entre les joueurs (un NPA 95 et un NPA 80 par exemple)
Je pense qu'il faudrait peut-être diminuer ce hasard (pourcentage de réussite d'une action) en appuyant davantage sur les caractéristiques essentiel d'un joueur à tel poste.

L'importance des 3 principales composantes qui influent sur les résultats : l
- le placement des joueurs sur le terrain : Pour moi, une mauvaise tactique doit pouvoir fonctionner, mais cas extrêmement rare. Sinon, ça ne rime à rien d'élaborer une tactique. En revanche, en enlevant les consignes (jouer une équipe offensive ou défensive), je pense que les matches seront d'eux-même plus serrés, et une mauvaise tactique portera moins à conséquence, bien que l'issue soit probablement un mauvais résultat.
- le niveau des joueurs : Être un bon joueur ne signifie pas tout réussir. Le joueur doit se fondre dans un collectif. Hormis un gardien qui peut faire de grandes performances à lui seul, les autres joueurs ont un trop vaste terrain à couvrir pour compenser à eux seuls des déficiences collectives. Les écarts de niveau doivent être pris en compte selon certaines fourchettes (NPA 90 ou NPA 95, pour moi ce sont des joueurs équivalents à leur poste. Par contre, NPA 85 et 95, là ça devient plus complexe.
- les mouvements : Je pense qu'il est difficile de comprendre les mouvements en largeur. Si je dis à un joueur de ratisser la largeur, jusqu'où va-t-il ? Un mouvement de montée / descente est compréhensible par tous, et je verrai d'un bon oeil de garder uniquement cet aspect. On éviterait peut-être ainsi des tactiques étranges. En compensation, on peut introduire un peu de libre arbitre au joueur sur son déplacement.

Le collectif : Hormis un attaquant isolé, je pense qu'on doit réfléchir par secteur de jeu. Et pas forcément par les zones définies par les tactiques. Un MO devrait être dans le même lot que les attaquants qu'il doit fournir en ballons. De même pour un MD et les défenseurs. A cela, il faut tout de même conserver un esprit de zone DF, MT et AT. En somme, des liens interzones et intrazones.
Image
Image Le tort tue Image
Avatar de l’utilisateur
Lomax
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3879
Inscription: Ven Sep 17, 2004 18:22 pm
Localisation: Brie (77)

Re: Philosophie du moteur

Messagede grels » Jeu Juin 30, 2011 16:52 pm

le hasard et le réalisme :
Le hasard est souvent source de discutions et d'incompréhensions. Si les consignes sont suivies à la lettre, un manager ne pourra plus se plaindre d'un résultat "hasardeux"... le joueur aura fait ce qu'il lui aura été demandé de faire. Il faut donc un moteur très pointu (avec un tutoriel, on devrait savoir l'utiliser je pense) et comme dit matpit, ce n'est pas un jeu d'arcade. La part de hasard doit donc être infime et ne concerner que les blessures, les cartons... mais pas le jeu en lui même.

L'importance des 3 principales composantes qui influent sur les résultats :
1-Le placement des joueurs sur le terrain doit être une priorité (un joueur proche du ballon doit pouvoir l'attraper avant son adversaire placé plus loin et ce, malgré la différence de niveau)
2-Le niveau des joueurs doit obligatoirement être pris en compte (il faut bien départager 2 joueurs placés au même endroit ...)
3-Les mouvements doivent prendre leur importance au fil du match (un joueur qui court tout le temps sera vite fatigué et baissera donc en niveau... ce qui peut laisser la chance à un autre joueur plus faible de prendre l'avantage)

Le collectif :
Réfléchir par individu peut être intéressant dans le cadre de faire monter ou descendre 1 ou plusieurs joueurs. Cela permettrais de faire descendre un MT en MD par exemple dans le cas ou il manque un récupérateur de balle... ou inversement monter un MO qui fait des appels de balles. Mais je conserverais l'option équipe quand même car une équipe qui mène peut vouloir bloquer le jeu en resserrant derrière ou inversement, une équipe menée peut vouloir tenter le tout pour le tout et monter à l'assaut...
Mais un chose aussi importante à mes yeux (et qui a déjà été demandé je crois), est le collectif en lui même... une équipe composée de joueurs nouveaux dans le club ne peut pas avoir le même collectif qu'une équipe composée de joueurs qui se "connaissent" depuis plusieurs saisons... un peu comme le "capitaine" actuellement... mais sur l'ensemble de l'équipe.

vos idées....
Je pense qu'il faut plus respecter les niveaux en matchs des joueurs. car il est anormal de voir un BC qui a 95 en tir frapper les 3/4 du temps à 10% de réussite... il peut frapper plus fort... un gardien qui a 95 en match peut également arrêter des tirs à plus de 85 ... (ça éviterai également les incompréhensions)
La fatigue doit diminuer plus vite pendant les matchs. Un joueur qui commence un match à 100 et qui le termine à 95, n'importe quel entraineur lui dira qu'il n'a pas donné son maximum... Les remplaçants reprendraient un vrai rôle de joker et de joueurs frais.... et ne serviraient pas juste pour acquérir de l'expérience...
Avatar de l’utilisateur
grels
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2518
Inscription: Dim Jan 11, 2009 0:39 am

Re: Philosophie du moteur

Messagede alex6464 » Jeu Juin 30, 2011 17:02 pm

Le réalisme : Je pense que les consignes du coach doivent être totalement respectées, sinon le "travail" même de préparation de la tactique et du scénario pourrait être anéanti par les choix personnels des joueurs. De même je pense que le moteur doit être très réaliste et pointu oui, mais cela ne doit pas forcément impliquer une incompréhension de la part des managers si les divers aspects du moteur sont bien détaillés et expliqués.

Le hasard : Il doit y avoir une part de hasard c'est certain, comme dans le foot réel. Mais si la part de hasard est trop grande ça peut être lassant, les résultats devenant trop aléatoires. Disons que si une équipe perd malgré 5 occasions dangereuses contre 3 ça peut aller, mais pas avec 10 contre 2.

Les 3 principales composantes : - Une mauvaise tactique ne doit fonctionner que face à une tactique encore plus mauvaise. Sinon ça ne sert à rien de se creuser la tête pour élaborer et peaufiner une tactique.
- Le niveau du joueur doit garder une place très importante c'est évident. Mais son importance ne doit pas être supérieure à l'importance de la tactique.
- Les mouvements : Les mouvements actuels me paraissent bien. La seule modification à apporter, selon moi, serait l'obligation d'affecter un mouvement (latéral et/ou vertical) à chaque joueur en phase offensive, à partir de la zone mt.

Le collectif : Il est indispensable de penser collectif, mais selon le poste il faudrait que la part d'individualisme du joueur varie tout de même, dans un souci de réalisme. Par exemple un df sera davantage collectif qu' un bc qui sera forcément plus individualiste.
Image
Avatar de l’utilisateur
alex6464
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2129
Inscription: Lun Mai 10, 2010 14:37 pm
Localisation: saint-jean-de-luz

Re: Philosophie du moteur

Messagede William Wallace » Jeu Juin 30, 2011 17:58 pm

salut à tous !!
le hasard et le réalisme :
déjà à mon sens le fait que ce jeu soit le plus réaliste de tous en fait le meilleur. il faut donc prôner un MAX le réalisme, que tous ce qui pourrait rendre le jeu moins réaliste est à bannir. donc le hasard ou la chance qui est aussi un facteur réel du foot doit être pris en compte !!! que parfois quand ça veut pas , ça veut pas... (ex : Marseille à bien été battu par Carquefou il y a quelques temps. une petites peux battre alors une grande équipe (bien sur très rarement) mais ça peut arriver comme en vrai. en contre-partis, les tactique hasardeuses (irréaliste) devrait ne pas pouvoir faire gagner un match même si le npa est supérieur à l'adversaire...
Donc REALISME à fond. !!!
L'importance des 3 principales composantes qui influent sur les résultats :
1-Le placement des joueurs sur le terrain :pas d'acc avec Grels* si un joueur est plus près du ballon mais bien moins rapide que le joueur en face, ce dernier peut avoir le ballon suivant si il n'est pas non plus à 40 mètres et le 1er à 10.
le placement est certes le important mais tout autant que le niveau du joueur... ça devrait être 50/50entre ces 2 facteurs puis les mouvements en plus...
2-Le niveau des joueurs : est pour moi ce qui compte le plus car même placé à un endroit par le coach , le joueur s'appuie d'abord sur ses caractéristiques propre AVANT TOUT... donc si Le poste et le niveau du joueurs sont compatibles et les deux facteurs partagés, ça sera réaliste et logique (selon moi)...
3-Les mouvements : doivent être pris en compte mais pas trop quand même je pense (1/3) ou (1/4) de part... car on le sait tous certes le coach demande pendant les matchs d'appliquer certains déplacement ou autres mais un joueur en plein match est tout d'abord concentré sur le jeu et son boulot, il n'appliquera pas forcément les consignes qu'on lui donne. étant joueur moi même je peut confirmer que pendant le match tu suis le jeu. et même des fois le coach te parles en plein match tu répond. "ouais ouais" mais des fois tu l'as même pas écouté !!aussi si un joueur à une tonne de déplacements dans un match logique qu'il se fatigue plus vite

Le collectif :
il faudrait encore selon moi diviser les facteurs du jeu entre le jeu collectif et l'individualisme. parfois les joueurs technique et offensifs on tendance à garder le ballon il faudrait donc penser à ce genre de chose. ou si le partenaire est démarqué ou pas devrait jouer sur le geste du joueur en possession de la balle. ou encore pourquoi pas ajouter aux joueurs une stats ou deux (sur le jeu d'équipe, le morale aussi pourrait jouer, la vitesse d'éxécution, Vision de jeu, ou autre...)

vos idées....
je pense que le niveau en match des joueurs, la chance/hasard, le réalisme, les consignes d'avant match/stratégie/tactique, les supporters (à domicile), l'environnement devrait tous être divisé en part égales pour établir le nouveau style du jeu. puis encore laisser une autre part pour tout le reste (les infrastructures, forme, confiance actuelle, esprit d'équipe, etc...)
si un joueur frappe au but et que son tir n'a que 25% de chance de rentrer parfois ça devrait rentrer et inversement...
si un goal fait face à un tir de 85% de chance de rentrer il pourrait (rarement arriver à le sortir ou dévier...
aussi la distance devrait être prise en compte : un joueur sans difficulté en face de lui à 7 mètres ne devrait louper que très rarement ça frappe. encore moins si son NPA est haut et vice versa...)
Grels à dit aussi :
Je pense qu'il faut plus respecter les niveaux en matchs des joueurs. car il est anormal de voir un BC qui a 95 en tir frapper
"les 3/4 du temps à 10% de réussite... il peut frapper plus fort... un gardien qui a 95 en match peut également arrêter des tirs à plus de 85 ... (ça éviterai également les incompréhensions)
La fatigue doit diminuer plus vite pendant les matchs. Un joueur qui commence un match à 100 et qui le termine à 95, n'importe quel entraineur lui dira qu'il n'a pas donné son maximum... Les remplaçants reprendraient un vrai rôle de joker et de joueurs frais.... et ne serviraient pas juste pour acquérir de l'expérience..."

c'est vrai je suis d'acc mais que les joueurs gardent la forme de la saison comme elle est la... juste que pendant le match les joueurs (ça dépend aussi du contexte et des matchs et du niveau en face), finissent un peu plus carbos !!

je pense aussi que pouvoir faire un avatar à tout les joueurs serait bien (même aux joueurs vedettes) car la on à pas le choix si ton joueurs s'appelle bergkamp il a la photo à messi ou ribéry c'est pas top !!! déjà que c'est 1 crédit par joueur (pour les avatars) c'est trop cher pour moi si pour 1 crédit on pouvait faire 3 joueurs ou 4 se serait mieux !!!
etc............................................
Image
Image

"Trois savoirs gouvernent le monde : le savoir, le savoir-vivre et le savoir-faire, mais le dernier souvent tient lieu des deux autres." [Charles Cahier]
Avatar de l’utilisateur
William Wallace
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 265
Inscription: Ven Jan 21, 2011 1:00 am
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Philosophie du moteur

Messagede petitzizou » Jeu Juin 30, 2011 18:13 pm

le réalisme : Je pense personnellement qu'il faut laisser une part de libre arbitre aux joueurs , les tactiques auront bien entendus leurs importances , mais si on veut être plus réaliste , il faut laisser les joueurs jouer , bien entendu , un joueur ayant un niveau élevé aura plus de chance de faire les bons choix qu'un joueur a faible niveau . A mon avis , les tactiques ne devraient pas avoir autant d'importance , pour moi , la formation devrait être le point essentiel du jeu si on veut coller a la réalité . ( Exemple simple , quoiqu'un peu gros certes : Barcelone . Si on fait Barcelone - Arles-Avignon , on aura beau mettre une tactique exceptionnel du coté d'Arles Avignon , et une tactique pourri du coté du Barça , le score sera toujours fleuve en faveur du Barça . )

le hasard : Oui , il doit y avoir une part de hasard dans certains cas , mais vraiment infime . Une équipe d'un niveau moyen de 90 doit gagner contre une équipe de niveau moyen 80 , sauf cas EXCEPTIONNEL . Sinon , ça devient lassant pour les managers qui prennent un maximum de temps pour soigner leurs formation afin d'obtenir des joueurs de grandes qualités .

L'importance des 3 principales composantes qui influent sur les résultats :
- le placement des joueurs sur le terrain : Il doit être important , mais limité . Je pense que les tactiques prédéfinies doivent être mises en places , pour éviter de voir des placements fantaisistes , et des managers qui sont la pour trouver les failles du jeu . Je pense , encore une fois , que les tactiques ont trop d'importance sur un résultat , et qu'on devrait remettre une grande par de la difficulté du jeu dans la formation , pour voir de vrai écart entre les joueurs ( qu'il y ai pas 15 joueurs 93 NPA dans chaque bonne équipe , mais ça c'est un autre sujet ) .
- le niveau des joueurs : Pour moi , cela doit être un point primordial , vraiment , mais aujourd'hui , les niveaux des joueurs se rapprochent trop , il est trop simple d'avoir des joueurs de niveau 90 NPA ou plus . Il faudrait des joueurs qui se démarquent vraiment les uns des autres , pour que leurs niveau aie vraiment une influence sur le match , parce qu'actuellement , il ne sert a rien de donner une grande importance aux niveaux en match , car en L1 , toutes les équipes ont des niveaux a peu près similaires .
- les mouvements : Très important aussi ,pour moi , je les diviserais en deux partis , les "appels " , jusqu'où le joueurs ira demander le ballon , le préfère-t-il en profondeur ou dans les pieds ? Et des replacements . On peut aussi intégrer une notion d'intelligence , c'est a dire , par exemple , qu'un joueur posté sur le coté droit se placera dans la surface en cas de centre , car aujourd'hui , quand on fait un centre , il n'y a généralement qu'un seul joueur dans la surface .

Le collectif : Il doit aussi être présent , il est clair qu'un seul joueur ne peut pas faire a chaque fois la différence , même s'il peut tenter un débordement parfois . Le temps de construction d'une action doit être beaucoup plus long pour moi , et doit comportés beaucoup plus de passe , de dédoublement , d'appels ,etc , pour trouver la faille et déclencher une action .
Avatar de l’utilisateur
petitzizou
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1180
Inscription: Dim Mar 16, 2008 15:10 pm

Re: Philosophie du moteur

Messagede champste » Jeu Juin 30, 2011 20:45 pm

et pourquoi pas des capacités speciales aux joueurs, par exemple dribbleur, passeur, finisseur etc... qui pourraient etre exploitées par le nouveaux moteur, et qui pourraient etre exploitées par le coach pour tirer le max de ses joueurs independament du NPA
Avatar de l’utilisateur
champste
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 566
Inscription: Mar Fév 02, 2010 23:12 pm

Re: Philosophie du moteur

Messagede tryo » Jeu Juin 30, 2011 21:42 pm

Voilà quelques questions (liste non exhaustive) à se poser :
le réalisme :
doit-on s'orienter vers un moteur ultra-réaliste, très pointu ou au contraire devons nous faire un moteur simple et facilement compréhensible par tous ?
Si nous devons et voulons un moteur ultra-réaliste (puisque c'est ce dont se plaignent le forumistes, que ça ne soit aps réaliste), il faudra d'abord, trouver les points qu'il faut avant tout faire pour que ce moteur soit très poitilleux. Et, surtout à la porté de tous, ce qui ne s'annonce pas chose facile, puisque, qui dit moteur très pointu, dit une difficulté de compréhension pour la plupart des usagers, et donc, une difficulté à exploité les ressources ultra pointilleux proposé ! Mais, à ces moments là, autant choisir un moteur "Simple", sauf, que, ça risque d'influer le résultat, et donc, un manque réels de suspense sur le match. Donc, personnellement, je propose trop comliqué, dont une bonne partie est à priori comprit par les usagers, qu'un moteur ultra simple, qui coupera toute l'envie de jouer !

Les consignes du manager doivent-elles être suivies à la lettre ou le joueur doit-il toujours garder un libre arbitre ?
J'ai presque envie de dire, un peu des deux. Puisque, si l'entraineur demande une chose à ses joueurs, forcement, le joueur le fera, mais après, il le fera peut être plus ou moins bien d'après un facteur qui pourra le perturber (Fatigue, niveau à faire l'action demandé...), mais, il faut laisser le joueur davoir faire cette action ou pas ! Ce qui revient à ce que je viens de dire, s'il est bon ou pas. S'il est bon, il le fera sans soucis, mais s'il est mauvais, il le tentera, mais, pourra tenter autre chose à tout moment !


le hasard : quelle part doit-il avoir dans le moteur ? Souhaitons-nous un moteur très prévisible ou devons-nous laisser une part au hasard ? Quelle influence cela aura-t-il sur la compréhension du résultat ? Doit-on accepter des défaites justifiées par « pas de chance » (et inversement) ?

Il faudra, évidement, un moteur soit dans une certaine logique, c'est à dire, l'équipe A (Niveau moyen 85), contre l'équipe B (Niveau 80), devrait s'imposer. Sauf que, si les niveau sont équilibré, grâce à une meilleur tactique de l'équipe B, la chance pourrait jouer en la faveur de l'équipe B, pour gagner le match. Mais gagner sur un score raisonnable, du genre 1-0, ou 2-1. C'est pour ça qu'il faut laisser une chance, pas minime, mais presque, pour pas se retrouver non plus avec des 4-0 pour l'équipe B ! Tout dépend des niveaux des joueurs, si dans l'équipe A, les attaquants ont de très gros NPA, mais que 75 en tir en match, et que l'équipe B avec son faible NPA, possède des attaquants avec plus de 90 en tir, forcement, l'équipe B aura plus de chance de marquer. On doit surtout se baser sur le niveaux des joueurs pour pouvoir distinguer le score finale. Deux équipe, qui ont la même tactique, les mêmes joueurs avec le même niveau en matchs, et que l'on se retrouve avec un 3-0, là, la chance est un peu trop forte.


Je n'ai pas répondu aux deux dernières questions, car, ce sont deux questions des plus importantes, mais bien trop compliqués pou que je puisse déduire ce qui peut être bons, ou moins bons...
♪♫ Ce matin, un lapin, a tué un chasseur ♪♫

Award de la Culture Cinématographique, de la Culture Musicale, et du Tandem de l'année 2011.
Award de l'Accueil et du Tandem 2012.

Présent sur le forum pendant deux jours, une année sur deux.
Je sais néanmoins faire des pâtes avec du gruyère rapé.
Avatar de l’utilisateur
tryo
Entraîneur
Entraîneur
 
Messages: 3499
Inscription: Mer Oct 20, 2010 11:23 am
Localisation: Avec Charlie.

Re: Philosophie du moteur

Messagede chrisfan » Sam Juil 02, 2011 15:11 pm

Bonjour,


D'une façon général et pour que tous s'y retrouve, il est important à mon sens d'être le plus proche possible de la réalité tout en gardant une ergonomie de jeu simple.
Il faut savoir déjà qu'actuellement nous gérons le club intégralement seul... dans la réalité s'est une entreprise de plusieurs personnes que le gère, donc la simplicité est impérative pour ne pas noyer les joueurs.

Pour ne pas trop disperser le dialogue je vais rester sur les questions poser par Stef, ca divergera plus tard je pense.


Réalisme : Comme je l'évoquais plus haut, le réalisme est la cible qu'il faut privilégier autant que possible. S'est un jeu de foot, qui s'adresse à des passionnées de celui ci, plus le réalisme sera grand plus il s'y retrouveront.
Par exemple, l'un des points essentiels du foot actuellement est la gestion tactiques des phases statique (corner , coup-franc... ) inexistant dans le jeu. Réfléchir à l'intégration de ses phases dans le futur moteur me semble essentielle.

Hasard : Que l'on peut associer à la réussite, doit être préservé. Pour ma part, je le trouve correctement dosé dans le jeu actuel, garder cette base me semble suffisante pour la prochaine version.

Placement : Le réalisme nous impose aucune contraire, si on veut mettre 9 joueurs en attaque, s'est possible.... S'est la que le moteur dois le plus évoluer, qu'il n'y ai plus de possibilité de tactique faucille comme à une époque évacuer par des artifices de verrouillage tactique .
Le manager doit pouvoir placer ses joueurs ou il souhaite sur le terrain.
9 attaquants pour une équipe contre 4 défenseurs et un gardien, statiquement est moins rentable qu'un attaquant face à un gardien, on peut s'attendre à un score du style 10 à 20 pour l'attaquant seul.

Il faut peut être plus résonner statistique et occupation de l'espace. Un joueur disposant de beaucoup d'espace subit moins de pression adverse et devient plus performant... voilà l'idée dans les grosses ligne...


Niveau des joueurs : Toutes est question de proportionnalité, d'équilibre.
Des joueurs exception tel que Messi Zidane Pelé..., il y en a un par génération.... je pense que le jeux dois s'orienter de cette façon, il ne devrait pas y avoir plus de 1 joueur par confédération à plus de 95 npa.
Prenons le cas Messi: Il est exceptionnel en dribble, explosivité (vitesse dans le jeu?...) , contrôle.
Je ne pense pas qu'il soit exceptionnel en passe et en tir, il le devient apparemment car il a fait la différence par ses qualités précédentes, il s'est donné de l'air et du temps pour exécuter le bon geste, mais s'est une résultante.
Sur des exercices spécifique de tir et de passe il n'ai pas très supérieur aux autres.
Et que dire de son jeu de tète et de son physique.... sic ;)
Son clone Défifoot n'atteindrait pas 90npa.... et pourtant il nous fait tous rêver....





Mouvements : S'est pour moi un des points obscure et sensible de la version actuelle. J'ai essayé de demander des précisions sur se sujet et il y a un véritable tabou difficilement explicable et provoquant même certain réaction épidermique....
Donc 1er chose, plus de clarté dans l'aide sur se point et sur beaucoup d'autre en général.
Le moteur devra évaluer lui meme l'adéquation fatigue/déplacement/endurance.
Il faut également préciser si un joueur va au marquage en déplacement défensif ou se démarque en position de contre



collectif : s'est le principe fondateur du football. S'est un ensemble d'individualité dans un ensemble, les deux sont importants.
Maintenant qu'entend-on par collective, car actuellement les joueurs se fond des passes pour monter la balle vers le but adverse donc s'est bien collectif tout ca...pas forcement individualiste.
Avatar de l’utilisateur
chrisfan
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 431
Inscription: Mer Oct 06, 2010 17:39 pm

Suivante

Retourner vers Moteur du match

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron