La Principauté des Fadas

Envie de faire partager l'ambiance de votre confédération sur le forum, n'hésitez plus...

Modérateur: Lord casa

Re: La Principauté des Fadas

Messagede Babyluigi » Ven Aoû 28, 2015 16:32 pm

La Gazette de l'édition 8.

LA GAZETTE


Dans ce message seront cumulées et actualisées toutes les infos concernant la compétition : résultats, analyses des tirages et des rencontres, anecdotes, réactions, interviews et autres petites surprises! (Exemple ici )

N'hésitez pas à réagir dans les commentaires, c'est fortement souhaité!
:)

[Début de la compétition]

Le Trophée des Fadas, 8e du nom, peut enfin s'élancer en ce bel été! Inutile de préciser que les 17 participants vont tout donner pour tenter de profiter de l'absence du champion en titre, Phara1978 (AS Vieussan), et prendre ainsi sa place. Mais certains ont déchanté quand ils ont appris la participation du plus beau palmarès du trophée, en la personne de Billus (Argentina), qui veut reprendre son trône. Il se place naturellement en favori au titre, tout comme peuvent l'être Sébastiien (FC Borrachos), son bourreau lors de l'édition précédente, mais aussi Jack le Havrais (Havre AC 1872), finaliste en titre mais qui revient cette fois avec sa meilleure équipe! Ajouté à cela les principaux outsiders Stand by me (Olympique de Marcel), Le Sage (Les Stars) et Kcnarf (FC Kcnarf), cela nous promet des rencontres de haut vol! Sur les 17 équipes en lice, seules cinq d'entre-elles sont de rang 4 et constitueront les petits poucets de la compétition. A eux de créer l'exploit dès le premier tour car chacune d'entre-elles affronte un adversaire plus important sur le papier lors de ce premier tour. Pour ce 1er tour, seules trois rencontres sur les huit opposeront deux équipes de rang 5. C'est le cas du match entre l'ogre Billus (Argentina), et Spiderman18 (USSSP) qui a tiré le gros lot pour sa première participation! C'est aussi un baptême des Fadas pour Justif (SCO Touristes) qui sera confronté à moi-même, Babyluigi (Team Clems). Enfin, duel au sommet pour le choc de ce premier tour, où l'un des favoris, Sébastiien (FC Borrachos) est opposé à l'un des outsiders, Stand by me (Olympique de Marcel), qui avait remporté la 3e édition du Trophée des Fadas rappelez-vous. Les matchs sont prêts à être joués, on espère voir du beau jeu, bonne chance à tous les fadas participants!


[1er Tour]

Nous retiendrons de ce 1er tour qu'il fut riche en buts, et que la logique fut respectée. Toutes les équipes de rang 4 ont chuté face aux cadors de rang 5. Toutes? Non! Un petite équipe de rang 4 composées d'irréductibles joueurs résiste encore et toujours aux favoris. Et c'est Z 33 (FC Vendéen) qui enfile le costume gaulois en déjouant les plans d'Anais77 (Paris), même si cela ne se joue à pas grand chose. En effet, dans un match de haute intensité, seuls les tirs au buts ont semblé pouvoir départager les deux camps et Lenpasfé (FC Vendéen) s'est montré décisif sur sa ligne (2-2 ; 3-1 TAB). Un autre duel s'est conclu sur le score de 2-2 avec une séance de tirs au but à la clé, mais cette fois-ci c'est l'équipe la plus forte sur le papier qui l'a emporté. Le Sage (Les Stars), pourtant mené par deux fois au score, s'en sort donc in extremis face à la nouvelle fada Binette60 (Foot Academy) (2-2 ; 4-2 TAB). La logique a donc également été respectée en faveur de Kcnarf (FC Kcnarf), Exempt (Kickoff FC) et l'un des favoris, Jack le Havrais (Havre AC 1872) qui se sont qualifié avec la manière, respectivement contre Torky (Kerlivio City 56) (4-1), Smith (US Orléans) (4-1) et Stebo (FC Seven Caboverde) (3-0). Concernant les confrontations de rang 5, c'est au terme d'un gros match que je dois m'incliner, moi Babyluigi (Team Clems), face à Justif (SCO Touristes). D'abord menée 3-0, mon équipe a su trouver les ressources physiques et mentales pour revenir à 3-2 mais cela n'a pas suffit, malgré une légère domination. Du coté des favoris, l'ogre Billus (Argentina) a quant à lui réussi à se défaire de l'un des petits nouveaux du Trophée, Spiderman18 (USSSP), dans un match spectaculaire où il a pu démontré toute la qualité de son armada offensif, avec un total de 16 occasions (toutes cadrées) pour un score finale de 4 buts à 2. Enfin, dans le choc du 1er tour, le favoris Sebastiien (FC Borrachos) ne pourra pas rééditer l'exploit de l'édition précédente, à savoir chasser l'ogre des Fadas, car il s'est fait surprendre par un autre vainqueur de la compétition (Edition 3), à savoir Stand by Me (Olympique de Marcel), qui prouve qu'il en a encore dans le ventre! Le match a tenu toutes ses promesses, riche en buts, et avec le même scénario que le mien. Légèrement dominateur mais mené 3-0, Sebastiien (FC Borrachos) a trouvé les moyens de revenir à 3-2 mais la défense adverse a bien tenu et il doit d'entrée de jeu quitter la compétition.

Deux équipes vainqueurs du 1er Tour sont passées par la séances des tirs au but, les rendant éligibles pour le tour de barrage. Il s'agit de Z 33 (FC Vendéen) et Le Sage (Les Stars) qui ont inscrits tous les deux inscrits 2 buts. Un tirage au sort a donc eu lieu pour savoir lequel d'entre eux affrontera Anyaa (No man dies), qui était exempt du 1er Tour. Et le match de barrage opposera alors Anyaa (No man dies) à Z 33 (FC Vendéen). Difficulté supplémentaire donc, pour le dernier rescapé des équipes de rang 4 qui va tout faire pour montrer qu'il mérite sa place en quarts de finale! Place à la vérité du terrain, bon match à eux!


[Barrages]

L'irréductible Z 33 (FC Vendéen) a encore frappé! Il a su déjouer les pronostiques durant ce barrage, en s'imposant contre Anyaa (No man dies) sur le plus petit des scores. Alors que tout le monde se demande jusqu'où le petit poucet pourra aller dans la compétition, les managers en lice pour les quarts sont tendus avant le tirage au sort, qui laisse entrevoir des matchs de haut niveau!


Le tirage au sort des quarts a eu lieu, et notre petit poucet Z 33 (FC Vendéen) aura fort à faire car il sera confronté au finaliste de la dernière édition et l'un des favoris, Jack le Havrais (Havre AC 1872). Les quarts nous réserve également un beau duel entre sérieux outsiders, avec Kcnarf (FC Kcnarf) qui affronte Le Sage (Les Stars), dans un duel sur lequel il est difficile de parier! Autre outsider, Stand by me (Olympique de Marcel) est quant à lui confronté à Exempt (Kickoff FC), présageant un beau match également. Et enfin, le choc de ces quarts, concerne le match entre le favoris Billus (Argentina) et l'expérimenté Justif (SCO Touristes), qui promet de nous en mettre plein les yeux tant leurs attaques ont l'air en forme. On a hâte de voir ça, bon match à tous!


[Quarts]

On attendait du suspens pour ces quarts de finale, et on pas été déçu même s'il n'était pas forcément là où l'attendait. En effet, dans le choc tant attendu, Billus (Argentina) n'y est pas allé par quatre chemins face à Justif (SCO Touristes). Si la possession était plutôt équilibrée, les occasions était comme d'habitude largement en faveur de l'ogre des Fadas, qui a attendu la 2e mi-temps pour en concrétiser 3 d'entre elles. Son adversaire n'a rien pu faire et peut partir en vacances l'esprit tranquille. Du suspens, on en a eu dans la rencontre entre Kcnarf (FC Kcnarf) et Le Sage (Les Stars). Pour la deuxième fois en deux matchs, ce dernier a du attendre la séance des tirs au but. Et encore une fois cela passe, au bout du suspens, où le 7e tireur des Stars a su trouver la faille face à un bon gardien adverse pour envoyer son équipe en demies. S'il l'on regarde la domination de Le Sage (Les Stars), on peut dire que c'est mérité même s'il n'avait pas cadré une frappe, dans un match pauvre en occasion. Pourtant le meilleur buteur de l'édition 7 du trophée, J-B Zourrian (Les Stars) était titulaire en attaque. Quant à Kcnarf (FC Kcnarf), il ne goutera pas au dernier carré cette fois-ci. Et du suspens, on en a eu également entre Exempt (Kickoff FC) et Stand by me (Olympique de Marcel). Ce dernier a ouvert très tôt la marque dans le match, et a imposé son jeu en gardant le ballon et dominant son adversaire dans tous les secteurs de jeu. Mais Exempt (Kickoff FC) a su résister et même à égaliser en seconde période! Et alors que Stand by me (Olympique de Marcel) continuait les assauts, mais vendangeaient beaucoup a coté, les prolongations ont pointé le bout de leur nez. Et là encore, le valeureux gardien J. Loocky (kickoff FC) tenait la barraque, avant de craquer à l'ultime minute face au buteur remplaçant, F. Cabotin (Olympique de Marcel), qui délivre son équipe à la 121e minute (2-1 ap). A noter que F. Cabotin (Olympique de Marcel), était déjà présent, et buteur, lors de la finale remportée par son équipe lors de l'édition 3 du Trophée! Enfin, Dans le dernier match, le petit poucet Z 33 (FC Vendéen), n'a pas réussi une 3e performance de haut vol, faute peut-être à une potion magique qui a arrêté de faire effet. Et même s'il a bien résisté, il doit s'incliner 2 but à 0 face à Jack le Havrais (Havre AC 1872), qui était clairement un trop gros client, en tant que favori au titre.

Le dernier carré est maintenant connu, et le niveau est très très élevé! Nous avons dans un premier temps, un duel d’outsiders entre Le Sage (Les Stars) et Stand by me (Olympique de Marcel). Le premier aura à cœur de faire mieux que la dernière fois où il s'était incliné à ce stade, et veut obtenir son premier ticket pour une finale des Fadas! Quant au second, oublié son élimination précoce lors de l'édition 7, il a soif de titre, lui qui y a déjà gouté lors de l'édition 3! Quant à l'autre rencontre, c'est un véritable choc des demies que nous avons là Mesdames et Messieurs! C'est une finale avant l'heure entre deux favoris! Dans le coin gauche, nous avons le finaliste de l’édition précédente, 2e finale en 3 participations, mais qui est aujourd'hui présent avec son équipe la plus forte (Auparavant FC Bréhat) et qui voudra cette fois tout faire pour soulever le trophée! Et dans le coin droit, nous avons un manager qui par son palmarès, ses armes offensives et son stratège effraie les autres équipes, triple vainqueur consécutifs de l'épreuve qui avait du s'incliner en barrages lors de la dernière édition et qui a soif de revanche! Vous l'aurez compris, nous avons un duel entre Jack le Havrais (Havre AC 1872) et Billus (Argentina), qui s'annonce alléchant. Les places en finale vont être très disputées, bonne chance à tous!


[Demies]

Pour voir les interviews des demi-finalistes, c'est ici.
Le Final Four a rendu son verdict! Et commençons par le match opposant Le Sage (Les Stars) et Stand by me (Olympique de Marcel). Et sans mauvais jeu de mot, la bonne étoile des Stars n'a cette fois-ci pas frappé! Pas d'énième séance aux tirs au but victorieuse pour notre ami Le Sage (Les Stars) qui doit s'incliner sur le score de 2 buts à 1, résultat qui paraît logique vu la domination de son adversaire. Il se voit donc s'incliner pour la seconde fois d'affilé aux portes de la finale qu'il n'a jamais pu disputer. Quant à Stand by me (Olympique de Marcel), il s'agira de sa deuxième finale, où il tentera de remporter un titre supplémentaire après celui de l'édition 3. Il pourra compter sur M. Zlichi, homme du match de cette demie avec un but et une passe décisive, et qui sera à surveiller lors de la finale. Mais il aura fort à faire, face à l'un des favoris au titre! En effet, l'autre affiche des demies opposait deux cadors de la nation. Et c'est au terme d'un match de haut niveau et plutôt équilibré, où l'on pensait que personne ne pouvait faire la différence avant la prolongation, que A. Djadaaoui (Havre AC 1872) a su délivrer tout un stade dans le temps additionnel (1-0, 91e min.), et par la même, envoyer son équipe en finale pour la deuxième fois consécutive. C'est donc Jack le Havrais (Havre AC 1872) qui remporte ce choc face à l'ogre des Fadas, Billus (Argentina), dont l’armada offensive et les remplaçants de luxe étaient en panne, et qui devra encore attendre avant de remporter un 4e titre.

C'est l'heure de la finale attendue de cette 8e édition du Trophée des Fadas! Et c'est la deuxième finale pour nos deux prétendants! Alors que pour l'un, Jack le Havrais (Havre AC 1872), il s'agit de prendre une revanche sur la finale perdue lors de l'édition précédente, pour l'autre, Stand by me (Olympique de Marcel), l'objectif est de remporter un titre supplémentaire après celui gagné lors de l'édition 3. Si leurs armes offensives sont à peu près égales, 6 buts inscrits pour le premier, 7 pour le second, la différence pourrait se faire défensivement. En effet, Stand by me (Olympique de Marcel) a encaissé 4 buts jusqu'à maintenant, alors que les cages de Jack le Havrais (Havre AC 1872), meilleure défense, restent inviolées. Mais ne partons pas vite en besogne, notre ami avait déjà la meilleure défense lors de la finale de l'édition précédente, et ça ne lui avait pas empêché de s'en prendre 4 et d'échouer si près du Graal. Enfin, pour l’anecdote, il faudra surveiller les arrêts de jeu de fin de match! En effet, nos deux finalistes ont chacun inscrit un but décisif (en quart ou en demie), lors de la fameuse 91e minute. Si cruel, si beau. Place à cette finale maintenant, où le spectacle, je l'espère, sera au rendez-vous! Bon match messieurs!


[Finale]

Retrouvez les interviews d'avant-match des finalistes ici.
Fin du suspens, le vainqueur de la 8e édition du Trophée des Fadas est connu! Si on part du postulat de départ, c'est l'outsider qui a fait tomber le favori! Mais à ce stade là, en finale, parfois l'expérience vaut plus que le NPA, et notre champion en a, de l'expérience. Tout simplement, car chez les Fadas, il y est depuis les origines, c'est sa 6e participation au trophée, qu'il avait déjà remporté lors de l'édition 3 en avril 2014. Vous l'aurez deviné, en finale, Stand by me (Olympique de Marcel) bat Jack le Havrais (Havre AC 1872) sur le score de 2 buts à 1 et remporte un second sacre pour sa deuxième finale! Malheureusement pour le vaincu du jour, c'était aussi sa seconde finale (consécutive), et encore il voit son objectif s’éloigner, même en revenant avec une meilleure équipe. Qui sait, la 3e sera peut-être la bonne, ou au contraire, et cela fonctionne aussi pour notre champion, ne dit-on pas, jamais deux sans trois? Concernant le match, le duel était assez équilibré même si l'Olympique de Marcel, par deux fois grâce à J. Soral, se montre plus réaliste. Une fois avant la pause, l'autre à l'heure de jeu. La réduction du score en fin de rencontre de A. Djaadaoui, buteur maison de l'Havre AC 1872, ne changera rien. Beau parcours tout de même pour notre finaliste qui se sera offert le scalp du fada le plus titré, Billus (Argentina). Et justement, concernant le palmarès, notre ogre a du souci à se faire car il commence à voir revenir Stand by me (Olympique de Marcel) dans son rétroviseur. Et cela pour le plus grand bonheur de la nation des Fadas, car les prochains trophées s'annoncent alléchant, quand on sait aussi que Phara1978 (AS Vieussan), vainqueur de l'édition 7 et grand absent de ce trophée, sera sûrement là en novembre pour récupérer son fauteuil dans les règles.

Les interviews d'après-match des finalistes sont publiées ici.


Image

Second titre pour Stand by me de l'Olympique de Marcel!


Point sur les différents vainqueurs des trophées des Fadas :

Édition 1 : Ritalic (Chartreuse Team) [Finaliste : Pejbta (OrangeMékanic71)] => 2-1
Édition 2 : Rixou77 (La Ride Roisséenne) [Finaliste : Generalmanager62 (RC Lens)] => 2-0
Édition 3 : Stand by me (Olympique de Marcel) [Finaliste : Taulio (Gloire de Paris)] => 2-1
Édition 4 : Billus (Argentina) [Finaliste : Zylian (F91 Dudelange)] => 3-1
Édition 5 : Billus (Argentina) [Finaliste : Kcnarf (FC Kcnarf)] => 4-0
Édition 6 : Billus (Argentina) [Finaliste : Prince_Albert (AS Monaco Legend)] => 2-1
Édition 7 : Phara1978 (AS Vieussan) [Finaliste : Jack le Havrais (FC Bréhat)] => 4-2
Édition 8 : Stand by Me (Olympique de Marcel) [Finaliste : Jack le Havrais (Havre AC 1872)] => 2-1

Classement Palmarès :

1. Billus (Argentina) => 3
2. Stand by me (Olympique de Marcel) => 2
3. Ritalic (Chartreuse Team) => 1
3. Rixou77 (La Ride Roisséenne) => 1
3. Phara1978 (AS Vieussan) => 1

Nous avons donc 5 champions différents pour 8 éditions du Trophée des Fadas. Sur ces 5, seuls 3 sont encore actifs (Ritalic et Rixou77 ayant quitté le jeu).
Concernant les finalistes, seul Jack le Havrais est parvenu en finale à deux reprises, mais avec deux équipes différentes, en vain pour le moment.


[Récompenses]

Meilleur joueur : Avec 1 but et 6 passes décisives, le prix du meilleur joueur est décerné à Marcel Zlichi (Olympique de Marcel). Le capitaine de l'équipe championne a été l'un des acteurs majeurs dans l'obtention du titre. Son unique but d'ailleurs, s'est avéré décisif car c'est celui qui offre la victoire en fin de match lors des demies. A noter qu'il était déjà titulaire lors du titre de l'édition 3!

Meilleur buteur : Finaliste malheureux, Abdel Djaadaoui (Havre AC 1872) pourra se consoler avec le titre de meilleur buteur de la compétition. Également capitaine de son équipe, il aura marquer lors de chaque rencontre, dont un beau coup chapeau lors du 1er tour. Son total s'élève alors à 7 buts.

Meilleur passeur : En plus du titre de meilleur joueur, Marcel Zlichi (Olympique de Marcel), remporte le prix du meilleur passeur avec 6 passes décisives dont 2 en finale.

Meilleur gardien : Même si le gardien du Havre AC 1872 a réussi à ne pas encaisser de but durant 3 matchs, ne craquant qu'en finale, il peut aussi remercier sa défense. Le prix du meilleur gardien récompense cette fois une prestation individuelle exceptionnelle, où le dernier rempart a réussi à faire la différence lors de deux séances de tirs au but. Il s'agit d'Isildur Yachine (Les Stars), qui a sorti 3 tirs au buts au 1er tour, et 2 en quarts. Belle performance! Il aurait été u sérieux atout si son équipe avait pu tenir jusqu'au tirs au but en demies.

Prix du petit poucet : Sur les quelques équipes de rang 4, Z 33 (FC Vendéen), est celle qui est parvenue à aller le plus loin dans la compétition, jusqu'en quarts. Parvenant à écarter deux équipes de rang 5 (1er tour et barrage), celui qu'on a surnommé l'irréductible fada a réalisé un très beau parcours, déjouant les pronostiques avant de tomber sur un des favori au titre, où l'exploit était peut-être trop grand à aller chercher.

Prix du Fada : Second sacre pour Stand by me (Olympique de Marcel), qui remporte également le prix du Fada. Cette fois-ci, le prix récompense le parcours fou de notre champion, qui sur ses 4 rencontres a toujours au moins encaissé un but (3-2, 2-1, 2-1, 2-1). C'est une performance qui n'était jamais arrivée pour un champion des Fadas, qui montre que l'on peut avoir une défense "en mousse" et quand même décrocher l'or! Un parcours complètement fada! Quoi de plus normal pour un vieux de la vieille de notre chère nation.

Prix du spectacle : Félicitation à Z 33 (FC Vendén) et Anais77 (Paris) pour leur match de haute intensité! Si le premier a ouvert la marque, la seconde égalise jsute avant la mi-temps, avant de penser avoir fait le plus dur en inscrivant un but décisif sur pénalty lors de la prolongation. C'était sans compter sur les ressources de notre petit poucet qui égalise à la 116e. Vient alors la fatidique séances des tirs au but! Santono (Paris), qui avait inscrit le penalty durant le match, rate le sien lors de cette séance cruciale, et le gardien du FC Vendéen, en état de grâce, permet à son équipe de remporter la séance 3 tirs au but à 1.

Prix des tirs au but (ou prix du cul bordé de nouilles) : Avec deux séances de tirs au but victorieuses en trois rencontres, Le Sage (Les Stars) peut remercier sa bonne étoile. Sur ce terrain, il a été le plus fort (chanceux, avouons le). Et en demies, on était pas passé loin de la fatidique séance. C'est donc toujours très serré avec ce manager.

Prix de la 91e minute : Ils nous ont fait vibrer avec un final de fou. Ils ont décanté la situation de match très serrés, au bout du suspens, lors de cette fameuse 91e minute. Félicitation aux deux finalistes, d'abord pour Félix Cabotin (Olympique de Marcel) qui inscrit le but décisif pour une victoire 2-1 en quarts, et pour Abdel Djaadaoui (Havre AC 1872), meilleur buteur de la compétition, qui a délivre un stade à l’ultime minute en demies contre l'ogre Billus (Argentina), pour une victoire 1-0.

Prix du chasseur de prime : Ce prix récompense le manager ayant éliminé le fada le plus titré au palmarès, à savoir Billus (Argentina), l'ogre des Fadas. Et c'est lors des demies que cela s'est joué, avec une courte victoire à l'arrachée 1-0, Jack le Havrais (Havre AC 1872) remporte cette distinction.


Encore une fois, félicitation à notre champion Stand by me (Olympique de Marcel) pour son second sacre! Qui de mieux que deux anciens de la nation pour figurer en tête du palmarès du Trophée des Fadas! Que cela donne envie aux nouveaux également, et cela aussi à travers les challenges de la nation sur Défifoot, afin de conserver notre place dans le top 10 et de pouvoir nous y installer durablement. En attendant, et espérant être plus nombreux lors de l'édition 9 en novembre, je tiens à remercier tous les participants, et souhaite bon jeu à tous les Fadas!
Fichiers joints
Feuille de match finale.png
Feuille de match finale
Feuille de match finale.png (252.88 Kio) Vu 1072 fois
Tableau.png
Tableau
Tableau.png (24.18 Kio) Vu 1072 fois
Dernière édition par Babyluigi le Ven Aoû 28, 2015 16:57 pm, édité 1 fois.
Babyluigi, Team Clems en Élite Balonny, Confédération 1.
Anciennement en L1 Hoolantine ch.59 (et un passage éclair en confédération 25), je suis repartis de zéro avec une nouvelle équipe en Août 2011.
Capitaine de la Nation "Principauté des Fadas" et "La Fusion"
Vainqueur avec "Les Fadas de la 59" de la coupe Interchambre 4.
Avatar de l’utilisateur
Babyluigi
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2246
Inscription: Mar Nov 01, 2005 17:58 pm
Localisation: Alsace, France.

Re: La Principauté des Fadas

Messagede Babyluigi » Ven Aoû 28, 2015 16:34 pm

Voici les interviews relatives à l'édition 8.

Interview des demi-finalistes :

[Interview de Billus]

1) Encore le plein de buts lors de votre dernière victoire, et face à un bel adversaire, quelle est votre formule magique pour disposez d'une telle armada offensive?

Oui une belle victoire face a un adversaire coriace, j'aime jouer l'offensive donc j'essaie d'avoir ou de former de très bons buteurs.

2) Vous allez rencontrez l'autre favori au titre lors de cette demie, il a finit finaliste lors de la précédente édition. Comment appréhendez-vous ce match?

Je m'attend a un match très difficile, j'aurais préféré le rencontrer en finale car je pense que c'est un sérieux candidat pour le titre, on fera bien sur le maximum pour remporter ce match.

3) Suite à l'échec précoce lors de l'édition 7, j'imagine que vous avez à coeur de vous rachetez de remporter un 4e trophée dès à présent?

Oui tout a fait le tirage nous a été maudit lors de la précédente édition, donc on a vraiment a cœur d'atteindre cette fois ci au moins la finale.

[Interview de Jack le Havrais]

1) Belle victoire 2-0 face à Z 33 en quarts, il n'y avait pas trop de pression à jouer contre le petit poucet?

La pression existe toujours à ce stade de la compétition même face au petit poucet. Nous n'avons pas sous-estimé notre adversaire et l'équipe a fait un match sérieux , ce qui nous a permis de logiquement l'emporter.

2) Vous êtes confronté à l'ogre des Fadas en demies, comment appréhendez vous ce match? Plutôt confiant, plutôt craintif, ou de façon neutre?


Nous abordons ce match de la même façon que le précédent. On connait la valeur de notre adversaire et les joueurs vont avoir à cœur de réaliser un grand match pour déjouer les pronostics qui ne sont pas vraiment en notre faveur. Nous sommes confiants même si l'on sait que ça ne sera pas un match facile !


3) Vous êtes à une marche de la finale, que vous aviez atteint lors de l'édition précédente. Forcément, vous avez pour objectif de soulevez la coupe cette fois-ci?


Oui bien sûr mais c'est aussi l'objectif de tous ceux qui restent en course. Mais c'est vrai que cette coupe nous tient particulièrement à cœur et nous allons tout faire pour parvenir à soulever enfin cette coupe de prestige.

[Interview de Stand by me]

1) Victoire à l'ultime seconde lors de votre dernier match, la tension a dû être à son maximum! Comment vous sentez-vous après ce match usant nerveusement ?

C'est rien de le dire ! Exempt, alias Jakomano, nous a pris à contrepied avec une tactique atypique et une défense mi-haute qui a bien gêné notre attaque. C'est toujours indécis d'attaquer en retrait comme nous l'avons fait, heureusement j'avais misé sur un adversaire offensif, ce fut le cas, ça nous a aidé malgré tout.
On s'en sort bien, sans briller outre mesure, un but en or de Cabotin - passé du statut de titulaire à celui de joker depuis le temps de notre consécration, lors de l'édition 3 - nous épargne la loterie des tirs aux buts !


2) Vous êtes confronté en demie à un manager qui aura à cœur d'atteindre enfin cette finale, et qui va tout donner. Comment abordez-vous ce match ?

On ne se connait pas bien... sur le papier, Les Stars sont impressionnantes, 2èmes de L1 et 1/2-finaliste de Ligue des Champions, c'est un sacré client. Mais d'un autre côté, la confédération 34 est la plus faible du jeu ; par ailleurs, leur entame de compétition semble assez perfectible, qualifiés aux tirs aux buts contre des adversaires a priori abordables.
Nous avons nos chances... et nous avons également à cœur d'atteindre la finale !


3) Vous êtes à une marche de la finale, vous pouvez l'avouez maintenant. Ce deuxième titre, vous y pensez de plus en plus n'est ce pas ?

J'y pense... et pas simplement quand je me rase !

[Interview de Le Sage]

1) Encore une victoire à la loterie des tirs au but! Vous avez une bonne étoile qui veille sur vous?

Ce n'est plus une étoile mais une constellation...

2) Vous êtes confronté à un gros morceau pour ces demies, cette fois-ci il faudra que votre attaque soit au rendez-vous si vous voulez passer. Comment abordez-vous ce match?

Oui un gros morceau mais je connais bien notre ami nous avons déjà fait quelques matches sous un autre nom alors qui sait peut-être l'exploit pour nous, nous sommes serein...

3) Vous êtes à nouveau dans le dernier carré, j'imagine que vous avez la pression pour enfin atteindre cette finale tant attendue?

Pression vous dites,patron un demi et sans faux cols....



Interviews d'avant-match des finalistes :

[Jack le Havrais]

1) Victoire au bout du suspens contre l'ogre Billus félicitation! On avait le sentiment, que dans ce match, tout pouvais basculer d'un moment à l'autre. Qu'en pensez-vous?

Oui , ça a été un match très intense qui aurait pu basculer du côté de Billus mais c'est finalement notre avant centre Djaddaoui qui nous offre cette victoire , lui qui va prendre sa retraite en fin de saison. Je tiens à féliciter notre adversaire du jour pour son parcours et pour cette prestation de haut vol qu'il nous a offert. C'est pour des matchs comme celui-là qu'on aime ce jeu finalement.

2) Toujours aucun but encaissé dans cette compétition. Est-ce que c'est votre arme principale pour aller chercher le titre?

C'est vrai que nous avons une très bonne défense , expérimentée, et dont les joueurs évoluent ensemble depuis plusieurs saison. Mais je ne pense pas que ce soit notre arme principale. Notre arme principale vient du fait que toute l'équipe est soudée et les joueurs se connaissent sur le bout des doigts. Ils ont faim de titres et celui là manque à leur palmarès.

3) C'est votre 3e participation, et cette fois-ci, Phara1972 ne pourra pas vous barrer la route comme lors des éditions 6 et 7. Cela vous permet-il d'être confiant avant la finale face à Stand my me?

Oui , éliminé prématurément lors de l'édition 6 par Phara1972, nous avons perdu la finale à l'édition suivante contre le même adversaire. Nous aurions aimé la rencontrer à nouveau pour régulariser les choses mais ça se fera peut-être lors d'une prochaine édition. Quant à Stand by me , c'est un adversaire que nous connaissons de longue date puisqu'à l'époque où Defifoot se jouait en chambres et pas en confédérations , nous jouions en chambre 43 tous les deux. C'est un plaisir de le retrouver à ce stade de la compétition et j'espère bien que nous saurons contrecarrer ses plans pour enfin remporter ce trophée. J'en profite pour lui souhaiter une bonne finale.

[Stand by me]

1) Belle mais difficile victoire face à Le Sage, avez-vous eu peur durant le match, que votre domination ne soit pas récompensée ?

Domination en effet, mais en trompe-l'oeil ; ayant misé sur le jeu offensif, et vue la stratégie adverse, il est logique d'avoir la maîtrise en milieu de terrain. En revanche, nous avons été confronté à une vraie muraille défensive, et les deux buts sont un tantinet chanceux. Enfin, l'issue nous est favorable une fois de plus, face à un adversaire de qualité.

2) Vous êtes en finale félicitation ! Mais pour ce 2e titre, il va falloir battre Jack le Havrais et sa défense intraitable. Avez-vous une stratégie particulière en tête pour déjouer son système défensif?

Pas encore. Quelque soit la stratégie, ce sera pour nous, bien qu'amical, un des matches les plus difficiles de la saison. Et notre dernière prestation en pyramide a de quoi nous faire douter. Mais en deux saisons, nous avons réussi à tenir tête à Coudbol et Federer, alors qui sait... impossible n'est pas Fada ! ! :D

3) Si vous l'emportez, vous serez le deuxième Fadas le plus titré au palmarès du Trophée, à une marche de Billus. Cela doit vous donner encore plus envie de gagner non ?


Oui, pourquoi pas, même si au petit jeu de celui-qui-en-gagnera-le-plus, nous préférons rester à l'écart.
Le Trophée des Fadas est le rendez-vous convivial incontournable de la Principauté, grâce à l'implication sans faille de notre valeureux capitaine ( voilà pour la phrase léchage de q*l... ça va, c'est propre ? ), dommage qu'il n'y ait pas davantage de participants...



Interviews d'après-match des finalistes :

[Jack le Havrais]

1) Vous n'êtes pas parvenu à prendre le dessus sur votre adversaire dans un match pourtant serré. Selon vous, qu'est ce qui n'a pas fonctionné durant cette finale ?


On est tombé sur une excellente équipe bien regroupée. Nos joueurs ont manqué d'implication sur ce match. Bravo à notre adversaire.

2) Deuxième revers pour une deuxième finale consécutive. Acharnement du destin, incapacité à gérer la pression ou autre raison ?

Non , on est passé à côté de notre match. On la voulait pourtant cette belle coupe mais les joueurs n'y étaient pas !

3) Pour la prochaine édition, vous la sentez plutôt « la 3e c'est la bonne », ou plutôt « jamais deux sans trois » ?

On espère bien arriver en finale lors de la prochaine édition pour enfin pouvoir brandir cette coupe. La 3ème sera donc la bonne !


[Stand by me]

1) Cette finale était très disputée, les stats et le score en attestent. Qu'est ce qui a fait la différence selon vous, face à un manager comme Jack le Havrais ?

Quel match en effet ! Et quelle réussite une fois de plus ! Au vu des occasions, ça aurait pu basculer de l'autre côté, heureusement nous avions dans les cages un Delavet des grands soirs.
Mais ce qui a vraiment fait la différence, c'est le culot d'avoir aligné 3 défenseurs haut placés pour attaquer comme des Fadas ! C'est cette pointe d'audace qui, je pense, nous a fait défaut en quart de finale de Ligue des Champions face à Federer, qui nous aurait permis de réaliser une saison exceptionnelle.
Enfin, ce fut une belle prestation, contre un grand entraîneur que je tiens à saluer.


2) Vous êtes à nouveau champion félicitation ! Mais votre parcours ne fût pas de tout repos lors de cette édition. Ce titre là était-il plus difficile à aller chercher que le précédent ?

Le niveau de l'équipe a bien progressé depuis 2014. Mais a fortiori, c'était plus difficile cette fois-ci : à chaque édition, le nombre de prétendants se resserre tandis que le niveau moyen augmente (j'ai d'ailleurs cru comprendre qu'un dignitaire de la Principauté allait remédier à cela). Lors de l'édition III, il a fallu attendre la finale pour y affronter un calibre d'envergure... cette fois, c'était du lourd dès le 1er tour (dédicace à Sebastiien qui m'avait prié d'aller au bout :p ), des scores serrés, des scénarios rocambolesques... un trophée qui porte bien son nom ! :-)

3) Vous n'êtes plus qu'à un titre de Billus au palmarès des Fadas, cela doit vous donner des idées pour le prochain trophée n'est ce pas ?

Mmmmm... oui... des idées coquines pour le tour préliminaire... j'y pense... et pas simplement quand je me br*nle !
Babyluigi, Team Clems en Élite Balonny, Confédération 1.
Anciennement en L1 Hoolantine ch.59 (et un passage éclair en confédération 25), je suis repartis de zéro avec une nouvelle équipe en Août 2011.
Capitaine de la Nation "Principauté des Fadas" et "La Fusion"
Vainqueur avec "Les Fadas de la 59" de la coupe Interchambre 4.
Avatar de l’utilisateur
Babyluigi
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 2246
Inscription: Mar Nov 01, 2005 17:58 pm
Localisation: Alsace, France.

Précédente

Retourner vers Confédérations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron