[Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Discutez de votre équipe avec les autres managers, demandez des conseils ou tenez-nous informés de vos performances

Modérateur: jakomano

[Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Sam Jan 02, 2016 22:16 pm

FUNNY STADIUM UNITED

Nanard, il en a assez de voir les managers faire n’importe quoi sur défifoot. Plein les burnes de leurs c*nneries ! :-x
Alors Nanard, en ces périodes de bonnes résolutions, il a décidé de mettre à jour les tutoriels du forum. En effet, de l’eau a coulé sous les ponts depuis 2011, deux versions du jeu se sont succédées ainsi que diverses réformes.

L’idée est de reprendre une équipe à partir de zéro, et de partager sur ce fil les choix relatifs au développement du club. Plusieurs points stratégiques seront abordés au fur et à mesure : finances, tactiques, formation, transferts...

L’objectif est de faire monter et maintenir le plus rapidement possible en Élite (première division) notre équipe cobaye, Funny Stadium United.
Pourquoi Funny Stadium United ? Parce que si tout se passe bien, je confierai les clés du club à d’autres managers expérimentés qui prendront le relai de cette chronique (étant donné que la plus grosse partie du boulot se concentre essentiellement lors des premières semaines de management). :)

Il est évident qu’un nouveau n’aura pas les réflexes de l’ancien que j’incarne et n’aura pas forcément l’idée de venir lire cette section du forum à son arrivée. Néanmoins, les conseils prodigués ici sont aussi valables pour remettre un club sur de bons rails, et permettront je l’espère d’adopter une vision critique du jeu (l’exemple rapporté ici ne faisant pas office de solution unique).

Vos remarques et questions :
c’est ici

On est parti ! Bonne lecture !

Image
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Lun Jan 04, 2016 11:57 am

JOUR 1 : LA PRISE EN MAIN

Après avoir rempli les formalités d’usage, me voilà à la tête de Funny Stadium United. 8-)
Image

Le comité directeur me souhaite la bienvenue, et me propose un petit tour du propriétaire. Il s’agit de valider le diplôme de manager :
Image

Il y a un peu d’argent à la clé, pas grand-chose (4,5Mt). Même pas de quoi se payer un staff ; ça ne fait rien, une petite surprise nous attend à la sortie. :P
Passons en revue les sections principales du jeu.

Commençons par la fiche du club, avec un maillot customisé pour l’occasion :

Image

Seulement 50 places dans le stade, la célèbre Mac Arena (hommage à Steve Zobs), et pas de sponsor pour le moment... pas terrible tout ça ! :-?
Allons voir du côté des finances (onglet club, finances) ce qu’on peut envisager de faire dès le départ.

Image

On dispose de 700 mégatunes (Mt), c’est-à-dire 700 millions de tunes, ou encore 700 000 kilotunes (kt). Pour ceux qui préfèrent travailler en euros, sachez qu’un euro vaut 15 tunes... je vous laisse le soin de convertir. :) Pour ma part je resterai en tunes pour la suite. Ces 700Mt sont réparties équitablement entre la trésorerie du club (caisse de gauche) et la cagnotte des transferts (caisse du milieu). La caisse de droite est réservée aux paris sportifs, pas question de toucher à ça pour le moment.

aow44 a écrit:La priorité quand on commence le jeu et qu’on a une petite équipe est de développer son club (à savoir les infrastructures).
Investir directement dans les transferts est complètement inutile et revient à gaspiller son argent. D’une part, le niveau des autres équipes en Amateur est très faible…je sais que les gros joueurs font souvent rêver les jeunes managers mais à ce stade du jeu, on n’en a pas besoin pour être performant. D’autres part, on n’a pas le budget pour se les offrir.

Il y a d’autres moyens pour faire progresser son équipe à moindre coût : les joueurs bonus et l’entraînement

L’attractivité est à 39960, ce qui n’est pas mauvais du tout pour un club dit amateur.

aow44 a écrit: Mais au fait, à quoi ça sert l’attractivité ? :hum:

L’attractivité, c’est la capacité à attirer des spectateurs et des sponsors généreux. Plus le club est attractif, plus il est facile de remplir son stade et d’obtenir de l’argent des sponsors et par conséquent de générer de grosses recettes. C’est donc un élément primordial du jeu. La 2eme utilité de l’attractivité, c’est de pouvoir débloquer les joueurs bonus.

Avant d’entamer quoi que ce soit avec cet argent, il est judicieux de commencer à avoir une idée de la stratégie à mettre en œuvre sur les deux voire trois saisons à venir.
Primo, un petit passage en revue des troupes (onglet effectif, joueurs) :

Image

Ce sont des joueurs corrects pour le niveau amateur. Leur niveau (le NPA, Niveau en Position Actuelle) est modeste et leur salaire aussi, ce qui permet d’avancer à moindre coût pour le moment.

Le NPA est un indice qui varie de 0 à 100 ; à partir de 84, on a affaire à un joueur correct, plus de 88, c’est un bon joueur, et au-delà de 92, c’est du très haut niveau. Il est possible de juger plus subtilement les qualités d’un joueur via d’autres indicateurs (comme les niveaux en match), nous verrons cela plus tard.

Ici, la répartition par poste est optimale : 1 gardien, 6 défenseurs, 5 milieux et 6 attaquants. Il faut savoir que sur défifoot, un joueur ne se blesse que de manière exceptionnelle, seule la forme est à gérer avec prudence (via les entraînements). En revanche, on n’est jamais à l’abri d’un carton rouge, particulièrement en ce qui concerne les défenseurs. Il est donc important d’avoir quelques remplaçants opérationnels : 2 en défense, 2 au milieu et 3 en attaque par exemple. Par ailleurs, un joueur prend sa retraite à 35 ans : ici, on est tranquille pour 5 saisons.

En bas de page, les joueurs de moins de 20 ans constituent le centre de formation :

Image

Attardons-nous sur cette partie. J’ai fait afficher en lieu et place du salaire le profil de progression. En effet, c’est le profil de progression qui détermine si un jeune est destiné ou non à atteindre un haut niveau.
Le profil de progression est constitué de 4 coefficients ; nous y reviendrons plus en détail lorsque nous aborderons la partie formation des jeunes et entraînements.
Pour l’heure, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du talent ! Nous avons ici trois types de jeunes :

    - le joueur de 16 ans au profil de progression très bien rempli (minimum 4 étoiles à chaque section du profil de progression), et de bon NPA, c’est-à-dire proche de 60. En regardant plus en détail, on constate que l’âge est bien de 16 ans 0 jour (le plus jeune possible), et que leurs caractéristiques dominantes sont proches de 80 (ce sont ces caractéristiques qu’il faut développer à l’aide d’un formateur de jeune ; par exemple pour un défenseur : tacle, tête, contrôle). C’est le profil idéal, très recherché, prêt à être formé durant 4 saisons. Super, j’ai 4 génies dans les rangs ! :D

    - le joueur de 16 ans au profil de progression très bien rempli (minimum 4 étoiles à chaque section du profil de progression), mais souffrant d’un manque évident de pré requis. Il s’agit ici de Pizarro, qui a manifestement un fort potentiel mais avec un faible niveau d’ensemble. Pour ce genre de joueur, au moins une demi-saison d’entraînement dans les caractéristiques dominantes est nécessaire avant d’entamer la formation.

    - le joueur plus âgé (18 ou 20 ans) au bon profil de progression mais de faible niveau : Van Buyten, Guérin, Ginola et Nedved. Pas grand-chose à tirer de ces joueurs qui n’atteindront que péniblement un niveau acceptable pour répondre aux objectifs du club à long terme, à savoir la montée en Élite !
Voyons à présent ce qui nous attend du côté du staff technique :

- un recruteur de jeunes :

Image

- un formateur pas trop mauvais :

Image

Sachez pour l’heure :
    - qu’un club ne peut accueillir que 6 formateurs au maximum
    - qu’un formateur ne peut former qu’un joueur à la fois
    - qu’un joueur ne peut être suivi que par deux formateurs maximum
Je vais sélectionner trois de mes quatre pépites de 16 ans pour leur assigner, pour des raisons qui seront évoquées par la suite, deux formateurs chacune. Je décide de former :
    - un gardien de but (GB) : Dida. Mon gardien titulaire a 29 ans et a priori je n’aurai sûrement pas les moyens de recruter un bon GB d’ici trois saisons. Je vais donc former Dida qui a de très bons pré requis.
    - un défenseur (DF) : Lizarazu. On fait jouer généralement 4 défenseurs par match, c’est un poste assez sollicité, c’est bien de toujours avoir une relève à disposition.
    - parmi mes deux pépites restantes, j’ai un milieu défensif (MD) et un attaquant buteur (BC). Comme j’ai déjà un défenseur en formation, et un formateur offensif sous le bras, je choisis de former le BC Suker.
    :arrow: Je vais pouvoir songer à transférer le MD Rijkaard qui se vendra sans doute à très bon prix ! (au moins 5000Mt 8-) ) On pourrait imaginer former Rijkaard et Lizarazu avec un formateur chacun, mais on risque de se retrouver dans 4 saisons avec deux joueurs à peine corrects. Cette solution pourrait être tentée si on avait deux formateurs défensifs très rapides et très efficaces. Ce n’est pas le cas ici : mieux vaut former un très bon joueur (Lizarazu), et augmenter la cagnotte des transferts.
    :arrow: Je vais mettre Pizarro à l’entraînement cette saison et tenter de le vendre lorsqu’il sera mûr pour la formation
    :arrow: On verra ce qu’on peut tirer des autres jeunes, mais a priori licenciement en perspective... :cry:
Je vais donc me mettre en quête de cinq formateurs : deux spécialisés GB, deux spécialisés DF et un spécialisé AT. La priorité est donnée à la rapidité de formation (de préférence moins de 20 jours par session) ainsi qu’à la rigueur. Le prix du transfert oscille entre 10 et 20 Mt. Après avoir trouvé mon bonheur, mis en vente le recruteur de jeunes et accueilli un nouveau recruteur afin de compléter mon diplôme, voici l’équipe technique au complet :

Image

Il est temps de mettre tout ce beau monde au boulot ! Et les joueurs à l’entraînement (onglet entraînements, séances hebdomadaires). Les joueurs peuvent s’entraîner jusqu’à 5 jours par semaine. Mais attention à ne pas épuiser les organismes ! On reviendra en détails sur cette partie par la suite.

Ah oui, j’ai failli oublier : les joueurs bonus. Il y a cinq épreuves bonus, chacune nous permettant de débloquer deux joueurs : une pépite de 16 ans (du style de celles citées au-dessus), et une vedette de 26 ans. Intéressant pour la suite.

Image
Inutile de mettre la charrue avant les bœufs, passons à présent aux choses sérieuses : la compétition ! :bang:
J’ai atterri en Confédération 1 (quelle surprise ! :mrgreen: ), Cornerra, section amateur Nord. Voici la liste des adversaires que nous allons devoir affronter en championnat :

Image

Pour un niveau amateur, c’est pas mauvais du tout ! Les favoris sont des managers a priori expérimentés (quoique... :mrgreen: ), le reste n’est constitué que de jeunes équipes semblables à la mienne. Sur défifoot, c’est l’expérience du manager qui prévaut, en particulier la maîtrise tactique : je vais jouer là-dessus et tenter la montée en Semi-Pro (donc accéder aux deux premières places) bien caché dans mon costume de novice ;-) (ce sera difficile mais pas impossible).

Deux points à préciser :
- selon votre section, vous pouvez tomber sur un championnat bien fréquenté comme le mien, ou au contraire sur une ligue quasi-déserte. Les deux situations présentent chacune leurs avantages et leurs défauts.
- il est tout à fait normal de ne pas finir en tête à l’issue de sa première saison. Profitez de ces premières semaines en amateur pour mettre en place votre stratégie, apprendre de vos erreurs et surtout pour vous familiariser avec les mécanismes tactiques liés au moteur de jeu.

Un coup d’œil au calendrier... :shock: Stupeur : mon premier match se joue à domicile ! Hors de question de fêter une première victoire devant 50 gugusses ! :grrr:
J’enfile mon casque de chantier et les chaussures de sécu, on passe en mode BTP pour agrandir les tribunes vite fait bien fait. Cela est indispensable afin de générer des recettes via la billetterie.
Pour cela :
- aller dans la section club / finances / financer mes transferts : on va reverser l’essentiel de la cagnotte des transfert vers la trésorerie (c'est pourquoi j'ai commencé par m'occuper du staff avant de passer aux infrastructures, afin d'avoir suffisamment d'argent pour monter une équipe technique opérationnelle).

Puis :
    - aller dans la section club / stade
    - ouvrir en parallèle la section club / billeterie

Un stade est constitué de trois types de tribune :
    - les places debout, les moins chères mais aussi les mieux fréquentées
    - les places assises, un peu plus chères, mais le billet rapporte un peu plus
    - la prestigieuse tribune VIP, onéreuse, mais qui rapporte plus d’argent

Il est logique dans un premier temps de construire principalement des places debout, un peu moins de places assises, et nettement moins de places VIP. Avoir un grand stade ne change pas l’attractivité et augmente les frais quotidiens d’entretien des infrastructures. A vue d’œil, on ne sait pas vraiment le nombre exact de places qu’il est judicieux de construire pour chaque type de tribune. C’est pourquoi on peut s’aider des prévisions en billetterie.

Voici la méthode employée :
    - construire 1000 places assises, 1000 places debout et 100 places VIP.
    - actualiser l’onglet billetterie sans changer le prix des places. Le prix par défaut initial est le prix médian entre le prix maximal et le prix minimal ; une fois modifié, le prix des places pour un match ne peut plus être changé. Observer le nombre de spectateurs prévus.
    - tant que le nombre de spectateurs prévus en tribunes debout augmente, construire des places debout. Faire de même pour les places assises, et enfin pour les places VIP.

Une fois le nombre de places fixé, on peut déterminer le prix des billets pour le premier match à domicile. Pour un premier match en amateur, c’est pas compliqué, 100% d’optimisation pour un prix minimal ou presque.

Image

Vu qu’il me restait de l’argent, je me suis permis de construire quelques places supplémentaires assises et debout, en vue d’une augmentation de l’attractivité lors des semaines à venir. ;-) C’est loin d’être une obligation.

Dernière étape de la journée, et non des moindres, effectuer la première séance de coaching ! :poid:
C’est le cœur du jeu : positionner ses joueurs sur le terrain. Cette partie est riche en enseignements que je ne manquerai pas de développer au fur et à mesure grâce à des exemples concrets d’analyses de matches. Voici pour l’heure la tactique par défaut :

Image

Il va sans dire que c’est une horreur, et ce pour trois raisons :
    - mis à part le gardien de but, c’est l’anarchie complète : on retrouve des défenseurs en attaque, des attaquants au milieu et des milieux en défense.
    - sur défifoot, le positionnement en lignes horizontales est contre-productif.
    - de même, les mouvements assignés ici sont inefficaces.
Moralité : vous DEVEZ créer une tactique par défaut différente de celle proposée. Même si vous vous plantez en pensant bien faire, ce n’est pas grave, vous ne pourrez pas faire pire que le schéma ci-dessus.

Pour avoir une nouvelle tactique par défaut, rien de plus simple :
- dans la section coaching des matches, définir une tactique pour votre premier match
- dans la section tactiques, onglet tactiques utilisées dernièrement, assigner le plan de jeu à votre tactique prédéfinie n°1

Image

Bilan de cette prise en main :
- découverte de l'effectif, constitution du centre de formation en recrutant le personnel approprié
- investissement de la majeure partie du budget dans l'agrandissement du stade
- définition d'un nouveau schéma tactique que nous n'avons pas manqué de sauvegarder

Plus de 655Mt dépensés dont 86 pour le staff, le reste dans la construction du stade.

Image

Il ne me reste plus qu’à proposer un match amical, et...
Image

Profiter du Pack Gold en cadeau !!! :ban1: :ban1: :ban1:

On finit sur de sages paroles,
aow44 a écrit:La prise en main d’une nouvelle équipe est sans doute le jour le plus important dans la carrière d’un manager, faire de mauvais choix peut ralentir votre progression de plusieurs semaines, voire mois.

N’oubliez pas que Defifoot est un jeu de longue haleine, vos meilleures amies pour réussir sont la patience et la persévérance…et un peu d’intelligence aussi (ben oui, faut bien réfléchir un peu dans la vie ^^) mais il n’y a rien d’insurmontable une fois qu’on connaît les ficelles du jeu…

A très vite ! :hello1:


Remarques personnelles :

- avec une équipe de départ pareille, les nouveaux sont gâtés ! Quatre prodiges au centre de formation, une attractivité à moitié complétée, des droits TV qui tombent tout seuls rapidement, des joueurs bonus disponibles tout de suite... :-o Il n'y a pas si longtemps que ça, on avait certes le choix de commencer avec une équipe de haut niveau, mais en démarrant en troisième division, on pouvait tomber sur un effectif très limité, pas de joueurs bonus avant la V5, sans parler des dépenses liées aux infrastructures, dont le développement déterminaient entièrement le niveau d'attractivité (cf le tutoriel d'aow, équipe 1 étoile et 50 d'attractivité à la base).
Encore faut-il savoir exploiter ce potentiel de départ... ce qui est rarement le cas pour un novice, malheureusement.

- ces tuyaux sont valables pour la V7 de janvier 2016. Il est possible que des réformes soient entreprises à l'avenir, certains points pourront devenir caduques.

- le diplôme de manager pourrait être amélioré en incluant la visite du stade, et en insistant sur l'importance de créer sa propre tactique.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Lun Jan 04, 2016 15:51 pm

PREMIÈRE SEMAINE : ÉTOFFER L'EFFECTIF

Salut tout le monde ! Une semaine après son arrivée aux commandes du club, Nanard a pas mal fait bouger les choses : l'équipe type commence à avoir fière allure ! 8-)
Et ceci grâce à deux mécanismes : les prêts et les joueurs bonus.

Les prêts

Une solution très simple pour étoffer son effectif pro à moindres frais consiste à emprunter des joueurs de bon niveau.
Un club a le droit de prêter jusqu'à trois joueurs.
Puisqu'il s'agit d'un transfert, le club prêteur et le club emprunteur doivent appartenir à la même confédération.
Le transfert est totalement gratuit, le club emprunteur prend en charge le salaire du joueur durant la période de prêt.
Le club prêteur peut mettre fin au contrat au bout de 15 jours : la diplomatie est de mise !

Pour voir la liste des joueurs de votre confédération disponibles pour un prêt, rendez-vous dans la section transferts / rechercher des joueurs.
Il est possible de trier ces joueurs selon leur âge, niveau et secteur de jeu. N'ayez pas peur de monter haut en NPA.

Image

En cliquant sur la petite loupe à droite d'un joueur disponible, on a plus de détails sur les niveaux techniques de l'individu, ainsi que sur les modalités du prêt : durée et option d'achat.

Image

Lorsque le profil du joueur vous convient, il est demandé d'écrire quelques mots à son manager. Soyez concis et efficace.

Image

Il s'agit là de la manière la plus simple de tenter d'emprunter un joueur. Ils proviennent en général de gros clubs en Élite, prêts à laisser leurs seconds couteaux à disposition pour quelques semaines. Cela dit, le transfert n'est pas automatique :
- un bon joueur peut avoir un fort succès, le manager prêteur devra sélectionner un emprunteur parmi plusieurs demandes
- un accord de prêt peut avoir été arrangé à l'avance entre deux managers, donc refusé aux autres

J'ai décidé de renforcer l'effectif dans les trois secteurs de champ : défense, milieu et attaque. J'ai réussi à emprunter deux joueurs disponibles sur les transferts, deux milieux défensifs (MD). L'avantage du milieu défensif est sa polyvalence : grâce à ses qualités de tacle, passe et contrôle, il peut jouer aussi bien en milieu récupérateur qu'en défenseur latéral.

Première recrue : Dasilvo Fernando, prêté par un club Semi-pro.

Image

Gros point fort : c'est une vedette ! :unanim1: Très bon pour l'attractivité, c'est-à-dire pour remplir les tribunes.
De bons niveaux techniques, plutôt rapide, et très jeune.

Deuxième recrue : Amine Geunechamps, prêté par un club pro.

Image

C'est globalement le même profil que Fernando, un peu plus âgé mais pas plus expérimenté pour autant.

Ma troisième recrue a été difficile à dénicher. Après quelques jours de tentatives infructueuses sur le marché des transferts, et quelques refus essuyés, il a fallu mettre les mains dans le cambouis et démarcher les clubs Pro et Élite. En quoi consiste cette démarche ?
    :arrow: Parcourir les clubs Élite et Pro de ma confédération.
    :arrow: Faire afficher les clubs par leur niveau moyen.
    :arrow: Accéder à l'effectif.

Image

Les critères pour avoir une chance de se voir accorder un prêt sont les suivants :
- joueur de plus de 20 ans (sorti du centre de formation)
- second couteau de l'équipe (voir sur la fiche du joueur le nombre de matches joués)
- profondeur du banc de l'équipe, et densité des compétitions (un club qui n'a que le championnat à jouer sera plus enclin à prêter qu'un club qualifié en coupe)
- attention à la limite des 3 joueurs prêtés

Lorsque ces critères sont réunis, on peut marquer sont intérêt pour le joueur (ce marquage permet d'avoir un tracé de ses recherches dans la section transferts, "joueurs intéressants"), et contacter le manager en lui expliquant notre motivation pour un emprunt.

Cette solution est plus fastidieuse, les managers malheureusement ne prennent pas toujours la peine de répondre. Mais ça vaut vraiment le coup lorsqu'on a affaire à une personne coopérative. Pour ma part, j'ai réussi à me faire prêter un attaquant-buteur (BC), Ivan Déglobe :

Image

C'est une très bonne affaire. Techniquement au point, il sera précieux pour l'équipe grâce à son expérience bien avancée. On devrait réussir à faire le plein de buts cette saison ! :)

Les joueurs bonus

aow44 a écrit:Il y a 2 types de joueurs bonus :
  • Les jeunes de 16 ans (grâce à eux, on peut démarrer immédiatement la formation)
  • Les stars de 26 ans (très utiles pour améliorer l’équipe et monter l’attractivité du club)

Les joueurs bonus sont déblocables en fonction du palier d’attractivité atteint, c’est en partie pour cette raison qu’il est important de monter rapidement son attractivité en début de carrière. Les joueurs bonus sont gratuits !!! C'est le meilleur moyen de faire progresser l'équipe au début.


Enfin, j'ai décidé de débloquer une vedette de 26 ans au poste de milieu offensif (MO), étant donné que le niveau est modeste dans ce secteur et que la relève est loin (aucun milieu en formation pour le moment). Voir le post suivant pour optimiser ses chances de remporter les épreuves face à l'IA. ;-)
Petite déception à l'arrivée de David Beckham qui n'a qu'un NPA de 85 au lieu des 87 annoncés. :-?
Il n'y a pas d'urgence à débloquer les autres vedettes, je les garde sous le coude pour plus tard ; encore moins urgent, les jeunes de 16 ans, le centre de formation est au complet.

Transferts divers

La mise en vente de Rijkaard (16 ans, NPA 58) se déroule parfaitement : quatre enchères au deuxième jour. Ça sent bon les mégatunes ! 8-)
Je mets en vente Nedved (18 ans, NPA 56), sait-on jamais... :roll:

Je profite du Pack Gold en bonus pour licencier quelques joueurs d'arrière-garde, et toucher ainsi 30% de leur valeur à leur départ.
Je me suis séparé de Guérin (20 ans, NPA 68) et Sater (26 ans, NPA 81).

Voilà pour les principales démarches de la semaines. En résumé :
    - étoffer son effectif de manière équilibrée grâce aux prêts de joueurs
    - contacter directement les managers si nécessaire
    - débloquer une ou deux vedettes bonus
    - rectifier la (ou les) tactique(s) enregistré(es) avec les dernières recrues
    - licencier les joueurs trop mauvais avec le Pack Gold


J'espère que ces renforts suffiront pour rivaliser avec la concurrence ! :fort:

A la prochaine ! :hello1:

Dernière édition par stand by me le Mar Jan 26, 2016 20:15 pm, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Sam Jan 09, 2016 22:38 pm

ÉTUDE DE CAS TACTIQUE N°1

Bien le bonjour mes chers petits farfadets !
Nanard va causer tactique aujourd’hui avec une première configuration de coaching assez simple : jouer contre le robot défifoot. La science tactique de défifoot est assez complexe et je ne vous délivrerai pas toutes les clés de compréhension dans ce seul post. Nous reprendrons au travers de diverses études de cas pratiques les conseils prodigués par Salvo en novembre 2015.
Sachez pour l’heure que défifoot s’apparente plus au baby-foot qu’au véritable football grandeur nature. Inutile d’aller chercher à inventer des combinaisons sorties de votre imaginaire fertile (mais vous pouvez toujours essayer :roll: ).

Pour avoir un premier aperçu du fonctionnement du moteur de jeu, voici une petite vidéo pédagogique en guise d’introduction :


Copyright Izanaghi alias Murasamé, 2014

Ce qu’on peut retenir pour le moment :
  • en attaque, un joueur ne se déplace qu’en possession du ballon, sauf dans quelques cas très particuliers. Inutile de faire monter ses ailiers défensifs, ça ne fonctionnera pas. Par ailleurs, le moteur n’est pas assez fin pour effectuer des passes en retrait ; on attaque en sens unique. Sachez aussi qu’il n’y a pas de sorties en touche.
  • en défense, un joueur peut reculer et chercher à récupérer la balle, mais uniquement dans sa zone de prédilection. Ainsi, seuls les défenseurs défendent la surface de réparation, les milieux défensifs les 15 mètres suivants, les milieux de terrain les 15 mètres suivants, etc. Seules les situations de coups de pied arrêtés donnent lieu à un renfort temporaire (et seulement temporaire) des milieux en défense.

A la lumière de ces éléments, nous allons voir à présent comment contrer efficacement la tactique par défaut de l’intelligence artificielle de défifoot... vous vous souvenez, le premier dispositif sur lequel nous étions tombés le premier jour :

Image

Il s’agit d’un 4-3-3 (ou plutôt 3-1-3-3) défensif, qui est loin d’être la combinaison la plus efficace sur défifoot. Notez que cette tactique est employée dans trois cas :
  • par le robot lors des épreuves de déblocage des joueurs bonus
  • par le robot pour les matches d’une équipe sans manager (un club livré à lui-même)
  • par défifoot lorsqu’un joueur omet de préparer un match et qu’il n’a pas sauvegardé de tactique par défaut (d’où l’importance de définir un dispositif principal pour son équipe)
Pour ces deux derniers points, le compte-rendu du match mentionnera « Ressentant un relâchement de leur manager, les joueurs ne se sont pas donnés à fond durant le match », c’est-à-dire qu’une équipe livrée à elle-même sera très peu appliquée dans ses actions (ce qui ne signifie pas qu’elle doit forcément perdre, loin de là). Par conséquent, il est primordial de définir une tactique principale par défaut, la tactique n°1, et de l’assigner aux matches en préparation, en se donnant une avance confortable (10 jours par exemple).

Revenons à nos moutons ; voici le schéma à contrer :

Image

Premier réflexe à adopter : prendre connaissance du type de formation.
Il s’agit ici d’une stratégie DÉFENSIVE : il va donc falloir se préparer à jouer face à une formation défensive en donnant une consigne de pressing.

Deuxième réflexe : la construction du jeu. Est-elle cohérente par rapport au placement des joueurs ?
Le dispositif du robot ne définit pas de construction précise : passes quelconques sans orientation bien définie.

Nous pouvons aussi deviner les mouvements assignés d’après ce que nous avons vu au premier jour : pour tous les joueurs, une flèche d’avance en attaque, une flèche de recul en défense, et une couverture latérale permanente.
Tout ce qu’on peut dire pour l’instant, c’est que cette tactique est peu optimale puisqu’elle ralentit les joueurs dans leurs décisions :
  • la construction du jeu, sans préférences particulières, demande un temps de réflexion (temps de calcul), avant une passe ou un dribble, plus long que lorsque la construction est bien définie. Le risque de mauvais choix de la part du joueur est également plus élevé.
  • les déplacements offensifs augmentent le risque de perte de balle. Le démarquage latéral pour tous les joueurs est complètement inutile, ces déplacements vont augmenter la fatigue et ralentir le jeu.

Une fois cette première analyse complétée, deux questions à se poser avant de s’attaquer au placement de nos joueurs : comment défendre et comment attaquer ?

Comment défendre ?
L’attaque de l’adversaire est formée de trois joueurs bien en retrait par rapport au but. Si vous avez bien retenu les enseignements de la vidéo postée ci-dessus, vous devinerez sans peine qu’on a tout intérêt à défendre sur la même hauteur que les attaquants adverses, voire plus haut pour intercepter la transmission de balle. En tous cas, pas de défense basse : il faut gêner le n°14 dans ses tentatives de marquer, et les n°12 et 16 dans leur transmission.
Je vais pour ma part adopter une défense à 4 : deux ailiers bien hauts qui se chargent des n°12 et 16, deux défenseurs centraux à mi-hauteur qui se chargent du n°14. La relance s’effectuera classiquement par les ailes.

Comment attaquer ?
Le robot utilise une défense haut placée : il faut donc attaquer en profondeur. Les ailes sont couvertes par les n°2 et 4, le centre par les n°3 et 5. Si j’attaque par les ailes, j’aurai un joueur sur chaque aile, et au plus deux joueurs au centre : donc un contre un sur les ailes et au mieux 2 contre 2 au centre. Attaquer par les ailes n’est donc pas optimal (bien que ça puisse fonctionner avec de bons attaquants, mais les occasions ne seront pas aussi nombreuses).
Je choisis d’adopter une attaque à trois bien centrée. Ainsi, on aura globalement affaire à du 3 contre 2 en attaque ; on devrait réussir à se procurer quelques bonnes occasions.

Et le reste ?
J’ai placé 4 défenseurs, 3 attaquants, 1 gardien, il me reste 3 joueurs à placer au milieu. Étant donné la faible efficacité du placement adverse au milieu, on sera gagnant à peu près à tous les coups en respectant trois principes de base :
    - favoriser la passe en avant grâce au décalage des joueurs sur la hauteur
    - de même, pas de mouvements offensifs qui augmentent le risque de perte de balle
    - choisir une orientation bien définie, avec des passes courtes à ras de terre pour bénéficier d’un jeu précis et dynamique
J’ai opté pour un milieu à trois orienté vers les ailes. Mon milieu défensif est légèrement remonté afin de gêner le n°9 adverse, de même mon MT (n°14) va tenter de gêner le n°10 adverse. Pour rester cohérent avec ma consigne et avoir un placement équilibré, mon milieu offensif est situé sur la droite, proche du centre pour passer facilement aux attaquants.

Et finalement voici la bête :

Image

La consigne « se préparer à jouer face à une équipe défensive » appliquée, j’ai chargé le scénario de base de mon équipe (consistant à effectuer 3 remplacements après l’heure de jeu) avant de valider. C’est parti !
Bilan : 2-0 contre l’équipe 3 étoiles, et 1-0 contre l’équipe 4 étoiles dans l’épreuve du quatrième palier ! :ban1:

C’est loin d’être la seule et meilleure manière de procéder, mais en tous cas ça fonctionne ! (un point de différence de NPA moyen sur le deuxième match) 8-)

C’est tout pour le moment. Les premiers points tactiques abordés ici :
    - approche de la logique du moteur
    - comment s'adapter face à un adversaire prévisible
    - mouvements offensifs et défensifs
    - construction du jeu et placements
Enfin, si vous voulez en savoir plus sur le moteur de jeu, comprendre plus en détails les théories basiques indispensables au coaching d'un match, vous pouvez parcourir le tutoriel tactique de Salvo qui traite le sujet de manière exhaustive :
viewtopic.php?f=336&t=52907#p1573822


Bonne lecture !
A bientôt pour le prochain épisode ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Mer Jan 27, 2016 18:20 pm

QUATRIEME SEMAINE : PREMIERS BILANS

Salut tout le monde !
Voilà la première partie de saison écoulée, les premiers réglages terminés, Funny Stadium United est sur une bonne dynamique ! Du point de vue purement sportif, le bilan est presque parfait :

Image

Une seule défaite, ce fut contre UNABA, à cause d’un écart de niveau trop important qui nous a coûté ce revers. Le rendez-vous est pris pour la revanche ! Pour le reste, c’est carton plein ; les supporters ont notamment apprécié la superbe victoire 3-2 à domicile face à Polska do Brazil (club de rang 5), alors que nous étions menés 2-0 à la mi-temps. La nouvelle hiérarchie des clubs, suite aux actions entreprises ces dernières semaines, est la suivante :

Image

C’est clair, net et précis, on vise la première place ! :)

Voilà pour le côté scène. Pas mal, n’est-ce pas ? :bravo:
Passons maintenant côté coulisses pour comprendre en partie cette réussite.

Encore et toujours, étoffer l’effectif

Commençons par les ressources humaines. Petit comparatif de la revue des effectifs au premier jour, puis à la mi-saison :

Image

L’effectif doit être compris entre 22 joueurs appartenant au club (hors joueurs empruntés, et 32 joueurs jouant pour le club (joueurs empruntés compris). La limitation à 32 est donc la seule contrainte concernant l’emprunt de joueurs ; 32-22 = 10, on peut emprunter 10 joueurs au maximum. La limitation à 22 contraint quant à elle le licenciement de joueurs.

Les prêts

En plus de nos deux MD et de l’attaquant-buteur empruntés dès le début de saison, j’ai profité de la disponibilité d'un bon milieu offensif sur les transferts pour avoir un peu plus de dynamisme en attaque. En plus d’un niveau technique et physique remarquable, Scifo est une vedette, ce qui signifie attractivité en hausse.

Image

Équivalent offensif du milieu défensif (MD), le milieu offensif (MO) est un profil polyvalent qui, lorsqu’il a un bon niveau, peut jouer aussi bien au milieu qu’en relai d’attaque. En effet, un MO sera bon en passe, dribble, contrôle et/ou tir, voire même en vitesse. Au même titre que l’attaquant (AT), c’est un élément clé de l’équipe pour dribbler, centrer et servir un buteur. De la même manière qu’il est possible d’interchanger MD et DF selon la situation, il est possible d’échanger les postes d’un MO et d’un AT, lorsque le premier à un niveau de frappe au but et de vitesse supérieur ou équivalent au second.

Pour le moment, inutile de chercher à emprunter d’autres joueurs. Ce sera certainement nécessaire la saison prochaine.

Joueurs bonus

Étant donné leurs niveaux pas forcément flamboyants, je ne me suis pas précipité sur les vedettes bonus. Et de toutes manières, l’équipe est suffisamment armée pour cette saison. Après Beckham, j’ai débloqué Zizou et sa popularité à 10/10 8-) , mais seulement 86 de NPA... :-?
Il me restera 3 vedettes à engager, avant de passer aux jeunes.
On reviendra plus en détails sur les statuts des joueurs et leurs influences respectives par la suite.

Achat / vente

La vente de Rijkaard fut une idée pas mauvaise : la transaction s’élève à 12000Mt ! :D Un joli pactole qui donne à réfléchir. Concrètement, on peut s’offrir quelques bons joueurs, mais pas de cadors, qui eux coûtent vraiment cher. Je ne donnerai pas de fourchettes de prix, c’est vraiment au cas par cas, et cela dépend étroitement de l’économie du jeu qui est susceptible de varier au fil du temps.
Pour avoir une idée de la valeur marchande réelle des joueurs, la valeur défifoot (sur la fiche joueur) ne suffit pas ; allez dans la section Actualité des transferts de votre confédération, vous accèderez ainsi à la liste des transferts les plus récents, et notamment leurs montants.
Pour renforcer ma défense à moyen terme, j’ai recruté un défenseur d’expérience. La venue de Costacurta (28 ans, NPA 90 et NPV 90) me coûte 3500Mt, une somme bien épongée par les licenciements comme nous pouvons le voir ci-dessous.

Licenciements

J’ai enfin fait un peu de ménage dans l’effectif de souche, en ne gardant que le minimum (22 joueurs). J’ai surtout profité du Pack Gold en cadeau pour toucher un pourcentage (30%) à chaque départ, et c’est loin, très loin d’être négligeable :
    - 420Mt pour Guérin (20 ans, NPA 65)
    - 308Mt pour Sater (26 ans, NPA 81)
    - 638Mt pour Van Buyten (20 ans, NPA 70)
    - 797Mt pour Ginola (20 ans, NPA 70)
    - 1047Mt pour Simeone (23 ans, NPA 82)
    - 720 Mt pour Helmer (26 ans, NPA 82)
    :arrow: Total : 3930 Mt.
C’est une très bonne affaire de gagner une telle somme tout en se débarrassant de joueurs qu’on n’aurait pas réussi à vendre à qui que ce soit.
En attendant, Nedved et Pizarro ont du mal à trouver preneur...

Côté finances

Pas grand-chose à dire sur ce point tant le boulot est à 90% prémâché par le jeu en lui-même.
Voici la situation financière à mi-saison :

Image

Le budget des transferts est bien rempli grâce aux mouvements précédemment cités ; la trésorerie se gonfle au fur et à mesure, grâce aux recettes de billetterie ; mais c’est surtout les droits TV qui recouvrent l’essentiel des revenus, ce qui est tout de même remarquable pour un niveau amateur, à savoir la quatrième division (faut croire que des qataris sont dans l’affaire :mrgreen: ).

Image

En quatre semaines, le bilan de trésorerie est de +1053Mt. Les droits TV représentent 91% des recettes (c’est bien connu, le championnat amateur passionne les téléspectateurs :roll: ), et les salaires représentent 95% des dépenses.
Un point à noter : le salaire (inscrit sur la fiche d’un joueur) n’est pas mensuel mais quotidien, comme on peut le vérifier sur les graphiques suivants :

Image

Image

La paie quotidienne s’élève désormais autour de 50Mt, elle a augmenté légèrement du fait de l’intégration de joueurs d’un meilleur niveau. Les dépenses liées aux infrastructures restent modestes, et les ventes en boutiques tout à fait négligeables.

Aucune trace du sponsor nulle part. :?: :?: :?:


En conclusion, je dirais que la partie finances/logistique de défifoot n’est pas l’élément central du jeu, pas autant que ça a pu l’être par le passé.
En revanche, la gestion de l’effectif est un point important. Former une triplette de joueurs nous prendra au moins cinq saisons, il faudra donc compter entre 8 et 12 saisons avant de commencer à être vraiment autosuffisant (c’est-à-dire former entièrement sa future équipe sans investir beaucoup dans les transferts, ce qui est la meilleure politique en vue d’assurer une pérennité en élite).


Rendez-vous dans 4 semaines pour débriefer cette première saison, et on l’espère, un premier titre à la clé ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Mer Mar 02, 2016 19:09 pm

DEUXIEME MOIS : MONTÉE EN SEMI-PRO

Salut tout le monde !
Comme promis un petit post pour vous décrire l'évolution récente du FS United... qui vient de remporter son premier trophée !!! :ban1: :ban1: :ban1:
En effet, le club a fini premier du championnat amateur, au coude-à-coude avec notre poursuivant ; il nous a talonné de 3 points en étant pourtant mieux armé que nous. C'est d'ailleurs face à lui que nous avons concédé nos deux seules défaites de la saison.

Image

Nous avons joué quasiment 10 matches facilités par l'absence d'adversaire ou l'oubli tactique du manager adverse. Donc en amateur, il est tout à fait possible de jouer le haut du tableau en étant novice. ;-)
La meilleure équipe (en termes de NPA, Polska do Brazil) termine à la 5ème position. Cela est du à une gestion calamiteuse de la forme des joueurs. C'est le principal conseil que je donnerai ici : ménagez la forme de vos joueurs ! Aligner une équipe de haut niveau (NPA > 92) mais avec un niveau de forme catastrophique (< 80) relève du gâchis ! Comme on peut le deviner, des joueurs fatigués ne vont pas pouvoir fournir des actions de qualité. Par ailleurs, c'est le niveau en forme qui détermine le niveau en match "endurance" et non l'inverse. Pour un club jouant 4 matches par semaine (championnat + coupe), voilà ce que je préconise :
    - joueur cadre de l'équipe : 0 à 3 séances par semaine, objectif forme > 95
    - joueur remplaçant : 2 à 4 séances par semaine, objectif forme > 90, selon fréquence des matches joués
    - joueur en formation ou équipe B : 5 séances par semaine
Personnellement, je fais en sorte qu'un joueur titulaire soit toujours au-dessus de 95 de forme, afin d'être sûr qu'il soit en pleine possession de ses capacités. Certains sont moins exigeants et descendent à 90, voire 85... c'est vous qui voyez ! :P

Le bilan de la saison côté finances :

Image

J'ai réussi à faire un 100% d'optimisation en billeterie, ce qui est assez rare pour le signaler 8-)

Image

Voyons à présent ce qui nous attend en semi-pro, c'est-à-dire la 3ème division :

Image

Comme on pouvait s'y attendre, le niveau est nettement plus relevé. Mais grâce aux joueurs prêtés, le club devrait avoir les capacités de jouer le maintien. Les deux derniers du championnat descendront en Amateur, les 7ème et 8ème joueront un match décisif contre un 2ème de championnat amateur. Notre objectif est donc de terminer dans les 6 premiers. Si tout se passe bien, on devrait logiquement finir entre la 4ème et la 6ème position. La montée en Pro quant à elle n'est qu'un horizon très lointain ! :mrgreen:

Nous allons également disputer la Coupe des Espoirs, coupe à élimination directe ; on rentre en piste dans 10 jours en 32èmes de finale face à un club amateur. Étant donné que la Coupe des Espoirs concerne les 6 premiers des championnats amateurs de la confédération, il y a entre 4 et 8 clubs semi-pro dans cette compétition. Tout ça pour dire qu'a priori, on devrait faire un bon petit parcours en coupe, suffisant en tous cas pour se qualifier en Mondial des Espoirs la saison prochaine ! (une qualification en 8èmes de finale suffit)
Pas de quoi s'ennuyer pour les 4 mois à venir, le public le sent bien et répond présent :

Image

C'est le moment d'agrandir le stade suivant la méthode présentée au premier jour. ;-)

Effectif

J'ai finalement réussi à vendre Pizarro le mois dernier pour 2200Mt. Pour Nedved, ça va être compliqué...
J'ai un bon petit pactole pour les transferts, mais je ne suis pas pressé de le dépenser (de toutes manières, on ne peut pas faire grand chose avec). Pour le moment les prêts, les joueurs bonus et les connaissances tactiques suffisent pour s'en sortir.

:arrow: Joueurs Bonus

J'ai débloqué la vedette du 5ème palier, NPA 90. Lolo Blanc vient renforcer la défense, un secteur stratégique où la stabilité est primordiale. Il me reste les vedettes des paliers 1 et 2, des joueurs trèèèès moyyyeeens comme dirait l'autre. :mrgreen:

:arrow: Prêts

Comme vous le voyez, j'emprunte beaucoup. Pas toujours facile à gérer, il faut être prudent et bien surveiller la durée des prêts.
Bref, c'est un peu l'auberge espagnole (un BC devrait arriver dans les prochaines heures), mais on peut aligner un NPA moyen de 88 ce qui n'est pas du luxe dans mon championnat.

Image

J'ai également mis au travail 3 recruteurs de jeunes : on ne sais jamais, s'ils dénichent un ou plusieurs bons joueurs, on pourra ensuite les revendre.

Image

A la prochaine ! :hello1:
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Jeu Avr 28, 2016 0:09 am

TROISIÈME SAISON : TOUJOURS PLUS HAUT !

Bien le bonjour printanier !

Hé non, Nanard ne vous a pas oublié, il avait juste quelques affaires à régler... Le FSU se porte bien, même très bien, pour ne pas dire plus.
Le club vient de finir champion de semi-pro, avec la manière, et en échouant aux portes de la finale en Coupe des Espoirs. :coupe1: :coupe1: On se passera des superlatifs étant donné que l'expérience tactique du coach et la confiance des managers qui ont bien voulu nous prêter quelques joueurs ont été les clés de ce succès. ;-)

Image
Image

Par ailleurs, la fin de saison a été facilitée par l'absence de certains adversaires (au moins 3 matches gagnés facilement), ce qui nous a permis de conforter notre avance et d'être couronnés assez tôt (j'ai oublié de capturer le classement... il y aurait eu des choses à dire sur certains adversaires :oops: ). Une cadence favorable qui a laissé du temps pour préparer au mieux la montée en pro, avec au programme trois compétitions à disputer : championnat, coupe des Outsiders et Mondial des Espoirs. 8-) Une transition que je vais rapidement décrire ici.

Petit renouvellement d'effectif

Comme vous pouvez vous en douter, le niveau en Pro est encore un peu plus relevé qu'en division inférieure. En fonction des confédérations, les ligues sont remplies d'équipes tantôt abordables, tantôt redoutables (chaque saison, 2 ou 3 clubs de première division sont reléguées en Pro). Il y aura peu ou pas de matches contre des clubs livrés à eux-mêmes. Il n'est donc pas question, vue en plus la lourdeur du calendrier qui nous attend, de traîner des joueurs de NPA 84, qui n'auront pas le niveau pour ce genre de compétitions.

J'ai donc mis à profit ma cagnotte des transferts. La dernière fois que je vous en avais parlé, elle s'élevait à 12000Mt et des poussières. En fin de saison dernière, elle a atteint les 16000Mt, grâce aux primes, recettes journalières, et à la billetterie. La trésorerie ne sert pas à grand-chose sur défifoot (financement des salaires, infrastructures et campagnes de communication) ; il est préférable d'alimenter son budget transfert au maximum, c'est-à-dire 80% du bénéfice quotidien (onglet Finances :arrow: Cagnotte des transferts) :

Image

Si vous jetez un oeil à l'effectif de la saison passée, vous verrez que nous étions quasiment au minimum requis en ce qui concerne le nombre de joueurs dont le club est propriétaire, à savoir 22. Et avec les prêts + des jeunes fraîchement recrutés, nous étions proche de la saturation (32 joueurs). Il a donc fallu préparer ce renouvellement au moins trois semaines en amont afin de pouvoir jongler entre licenciements et tentatives d'enchères plus ou moins réussies (je ne pouvais pas licencier ni recruter 5 joueurs en même temps, ça s'est fait au fur et à mesure). Voici dans les grandes lignes le processus :

1) Je prends trois semaines de Pack Gold pour pouvoir obtenir une ristourne à chaque licenciement (ils en rêvent la nuit au MEDEF :mrgreen: ).
Je n'ai rien eu à payer, des crédits gratuits sont disponibles. ;-)

2) Critères de licenciement : faiblesse du NPA (Niveau en Position Actuelle), lenteur de progression, transfert inenvisageable, accessoirement la valeur marchande.
    Les malheureux élus sont :-? (valeurs gagnées à titre indicatif) :
    - Beglin, DF, 300Mt
    - Reyes, DF, 460Mt
    - Stojkovic, MO, 189Mt
    - Ze Roberto, MO, 1010Mt
    - Bergkamp, AT, 1000Mt
    - Balitello, BC, 572Mt
    :arrow: Total : 3531Mt !
Ça fait grosso modo le prix d'un joueur pas forcément très bon mais compétitif. :)

3) Critères de recrutement :
    :arrow: critère financier : avec mes 16000Mt + 3500Mt = 19500Mt, que l'on arrondit à 20000Mt, je vais tenter de recruter au moins 4 à 5 joueurs ; les transferts se font sous la forme d'enchères (je ne rentrerai pas dans les détails ici, vous pouvez comprendre ce système très simple par vous-même), je compte dépenser entre 1500Mt et 5000Mt grand maximum par joueur. Là encore, l'expérience du manager entre en jeu (même si ça reste un peu la loterie). Il faut savoir repérer les joueurs modestes en apparence qui n'attireront pas beaucoup de prétendants ; et se donner des limites quant au prix proposé, dans notre situation, mieux vaut 2 joueurs à 4000Mt qu'un seul à 7000Mt.
    :arrow: critères sportifs :
      - âgé de moins de 30 ans
      - des caractéristiques suffisamment développées pour le poste requis. La seule valeur du NPA ne suffit pas. Par exemple, mieux vaut un défenseur très bon en tacle, tête, contrôle et médiocre en tir/dribble qu'un défenseur moyennement bon dans toutes les caractéristiques. Dans la même idée, il faut garder à l'esprit que ce sont les niveaux en matches qui comptent avant tout, indicateurs que nous aborderons plus en détail dans un prochain chapitre. Un exemple, ou plutôt un contre-exemple au passage :

Image

Ce défenseur qui vient de signer au Funny Stadium United, en apparence, est assez modeste : 87 de NPA. En regardant plus en détail, on voit quatre caractéristiques à 100 : tête, tacle, passe, contrôle. La vitesse est bien avancée et le niveau mental est quasiment à fond (notamment le flair, très important). Ce sont les points en physique et endurance qui lui portent préjudice, et cela se ressent sur les niveaux en match récupération, tête et endurance (qui, si on s'en tient aux caractéristiques techniques, sont censés être à 100 ou presque). Il suffit en fait de le faire s'entraîner régulièrement en physique/endurance et en une ou deux saisons, ses lacunes seront comblées. :)

Finalement, après avoir collectionné pas mal d'enchères ratées (on s'est fait battre de quelques dizaines à quelques milliers de Mt), les recrues sont les suivantes :
    - Inzaghi, BC, 28 ans, NPA 92 : 2700Mt
    - Boghossian, MD, 28 ans, NPA 91 : 4900Mt
    - Nesta, DF, 28 ans, NPA 87 : 3828Mt
    - Figo, MO, 28 ans, NPA 90 : 2980Mt
    - Ballack, MT, 27 ans, NPA 90 : 3500Mt
    :arrow: Total : 17908Mt !
Ce genre de processus assez élaboré en apparence ne fait pas figure de modèle incontournable, chacun progresse à son rythme. Mais primo, il était indispensable de dépoussiérer l'effectif de base pas assez compétitif, secundo vous remarquerez que ces transactions ont été possibles grâce à la vente d'un jeune du centre de formation lors de la première saison. C'est donc à ce niveau qu'il faut agir si on veut espérer remplir un peu plus vite sa cagnotte des transferts.

Les recruteurs de jeunes

Le recruteur de jeune est un membre du staff technique. Leur nombre est limité à quatre par club. Il y a quatre spécialités (gardien, défenseur, milieu, attaquant). Un recruteur peut être plus ou moins bon, mais la détection d'un jeune reste globalement une question de chance... et la chance, ça se provoque : faites bosser vos recruteurs de jeunes ! :poid:

Comment ça se passe ?
:arrow: Tous les 4 à 8 jours, votre recruteur vous propose un certain nombre de jeunes qu'il aura réservés pour le club jusqu'à une certaine date.
Vous avez accès à leur âge, profil de progression et fiche du joueur. A tout moment, vous pouvez recruter gratuitement une de ces jeunes trouvailles. :bebe:

Comment choisir un jeune pas mauvais ?
:arrow: Premier critère : avoir 16 ans. Il est rarissime de trouver un joueur de 17 ans avec un super profil de progression ET des caractéristiques avancées. Et même si c'est le cas, ça reste très court pour une formation correcte.
:arrow: Deuxième critère : le profil de progression.
  • Potentiel : capacité du joueur à atteindre un haut niveau, indique à quel point le joueur peut progresser de lui-même à un haut niveau (à voir dans le chapitre formation)
  • Vitesse : capactité du joueur à progresser rapidement
  • Rigueur : capactité du joueur à s'entraîner sérieusement, notamment une fois la formation terminée
  • Régularité : capactité du joueur à progresser régulièrement
Les indicateurs à privilégier sont le potentiel et la vitesse. La rigueur est aussi importante, suivie de la régularité.

Exemple pratique :

Image

Comme moi, vous aurez repéré immédiatement le MD Qarthez et son profil de progression à 18,5 étoiles. Voyons voir de plus près ce que ça donne :

Image

Le niveau global est assez faible. Il faudra compter au moins une saison d'entraînements intensifs avant de pouvoir démarrer sa formation (j'expliquerai pourquoi prochainement). Il n'empêche qu'étant donnée la qualité de son profil de progression, il faut recruter ce genre de joueur, parce que c'est gratuit, et qu'avec un peu d'entraînements, il pourra prendre de la valeur et être susceptible d'être vendu à bon prix. ;-)
Petite astuce supplémentaire : si vous comptez absolument à former une jeune trouvaille, attendez le dernier jour pour le recruter car le joueur ne vieillira pas entre-temps (il reste à 16 ans 0 jours). Et attention que le recruteur ne parte pas en retraite d'ici la deadline, sinon, il disparaîtra avec le précieux bouton gris...

En ce qui nous concerne, il nous reste aussi les jeunes joueurs bonus à débloquer. Eux par contre ne sont pas transférables : il faut bien calculer leur intégration à l'avance.

Le groupe de la saison

Et voici finalement la liste des joueurs qui vont nous accompagner cette saison. On a réussi à conclure des prêts de longues durées ; sur le papier un niveau moyen de 88,7 assez confortable (ça change des 83,1 du premier jour :-o ) :

Image

Des renforts qui nous permettent de friser le statut de club de 5ème rang, et de viser sereinement le maintien (ou plus si affinités :P ) dans un championnat à peine plus relevé semble-t-il qu'en division semi-pro :

Image

Et pour finir, le traditionnel coup d'oeil à la billetterie, et le traditionnel coup de téléphone à Bouygues Construction pour nous agrandir les tribunes comme vous savez faire désormais :

Image

Allez, dodo ! :rale: :porte: :fatigue:
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Lun Mai 30, 2016 2:13 am

CINQUIÈME MOIS : LA FORMATION

Salut à tous !
Voilà un peu plus de cinq mois que notre club a vu le jour, comme ça passe vite ! Après avoir évoqué les recruteurs de jeunes au précédent épisode, il est temps d’aborder un sujet fondamental quant à la bonne conduite de votre équipe : le centre de formation. Le fond n’a pas tellement changé depuis la chronique de 2011 mais je rentrerai ici un peu plus dans les détails techniques.

Qu’est-ce que la formation ?

:arrow:
aow a écrit:La formation est un investissement de long terme (il faut au minimum 4 à 6 saisons pour commencer à en récolter les fruits), c’est sans doute pour cette raison qu’elle connait si peu de succès auprès des nouveaux. Pourtant c’est de loin la meilleure façon de créer de la richesse dans votre club et de bâtir une grande équipe.
Elle consiste à augmenter une caractéristique d’un joueur à l’aide d’un formateur. Seuls les jeunes de moins de 20 ans peuvent être formés. Un joueur peut recevoir au maximum 2 formations simultanément. Les formations apportent également aux joueurs des points en flair.


:arrow: Un club peut engager jusqu’à 6 formateurs pour son centre de formation.

:arrow: Chaque formateur est spécialisé dans un secteur de jeu :
  • Le formateur gardien peut enseigner aux gardiens de buts (GB) les items suivants : prise de balle, détente, réflexe, contrôle, vitesse, passe.
  • Le formateur défensif peut enseigner aux joueurs défensifs (LB, DF et MD) les items suivants : contrôle, tête, passe, tacle, endurance, dribble.
  • Le formateur milieu peut enseigner à tous les milieux de terrain (MD, MT et MO) les items suivants : passe, tacle, dribble, vitesse, endurance, contrôle.
  • Le formateur offensif peut enseigner aux joueurs offensifs (MO, AT et BC) les items suivants : passe, tir, dribble, vitesse, contrôle, tête.

:arrow:
aow a écrit:Nombre de points acquis par formation :
Tous les formateurs ont un apport identique. Dans le cas d’un MO ou d’un MD le nombre de points acquis est différent suivant qu’il est formé par un formateur milieu ou un formateur offensif/défensif. En effet le NPA d’un MO/MD n’est pas le même en milieu qu'en attaquant/défenseur.

Ainsi, un MD sera mieux formé par un formateur défensif que par un formateur milieu de terrain.
Le nombre de points acquis à chaque session diminue avec le niveau global du joueur.


Avis aux initiés : dire que le NPA fait diminuer l’apport n’est pas rigoureux car par expérience, j’ai eu affaire à des joueurs NPA 77 qui gagnent à peine 1,5 points par session, et à l’inverse des jeunes NPA 81 au profil de progression similaire qui peuvent encore gagner 2,1 points par session. Ce n’est donc pas le NPA en lui-même qu’il faut chercher à freiner mais le niveau de spécialisation qu’il faut chercher à maintenir élevé le plus longtemps possible... ce qui reviendrait à un NPV (et non NPA) limité.

Ainsi, la différence entre deux formateurs de même spécialité se fait sur deux paramètres : la rapidité (de 16 à 22 jours par session), et l’apport en flair (caractéristique mentale qui à un impact important sur la force d’un joueur).

Voilà pour les grandes lignes.

Concrètement, former un joueur consiste donc à lui faire gagner, entre sa 16ème et 20ème année, en un certain temps allant de 16 à 22 jours selon la rapidité du formateur, un certain nombre de points dans une caractéristique donnée ainsi qu'en flair.
Ci-dessous le tableau de bord du centre de formation du Funny Stadium United ; l'attaquant Suker gagnera 1,5 points en tête dans 2 jours et 1,5 points en tir dans 7 jours :
Image

Avant de passer aux méthodes pratiques, il est important de comprendre les significations et évolutions des caractéristiques d’un joueur.

Niveaux d’un joueur

Voici en détails la fiche d’un joueur :

Image

Sur la droite, représenté par les étoiles, est affiché le profil de progression, que nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer. Cette donnée est fondamentale avant de choisir un jeune à former, car elle est immuable et conditionne donc la carrière du joueur.

En bas à gauche, les niveaux des caractéristiques techniques. Ces niveaux ne font que croître avec le temps, leur progression, qui se fait à l’entraînement et en formation, est irréversible.

Directement à droite, les niveaux des caractéristiques physiques. Le niveau de forme dépend de la fréquence des séances d’entraînement et des matches officiels joués. Les autres niveaux peuvent être améliorés :
    - à l’entraînement
    - en formation pour la vitesse et l’endurance
    - par la participation aux matches officiels pour le physique
Ces caractéristiques peuvent régresser avec le temps :
    - la vitesse diminue de 2 points par saison à partir de 27 ans
    - l’endurance diminue de 3 points par saison à partir de 27 ans
Directement à droite, les niveaux des caractéristiques mentales. Seul le flair progresse en formation, toutes les caractéristiques progressent de manière irréversible avec la participation aux matches officiels (les gains dépendent principalement de l’âge du joueur et des statuts des coéquipiers).
(cf http://defifoot.com/jeux_football_aide/ ... rs.php&#41 )

Et enfin, la dernière colonne, la plus importante, celle des niveaux en matches. Ces données ne sont accessibles que pour les joueurs de votre équipe, autrement un recruteur est nécessaire pour fournir leurs valeurs exactes. Ces niveaux sont essentiels pour comprendre ce qui fait la force d’un joueur. Ils sont des combinaisons linéaires des caractéristiques techniques, physiques et mentales.
Une valeur approchée des coefficients correspondants a pu être établie par votre serviteur :

Image

Image

Exemple pour le joueur ci-dessus :
- niveau en tête : 0.67*tête + 0.22*physique + 0.11*flair = 0.67*99 + 0.22*49 + 0.11*100 = 88
- niveau en récupération au sol : 0.4*tacle + 0.27*physique + 0.2*vitesse + 0.13*flair = 0.4*99 + 0.27*49 + 0.2*80 + 0.13*100 = 82
- niveau en contrôle : 0.57*contrôle + 0.2*dribble + 0.12*physique + 0.08*vitesse + 0.03*flair = 0.57*100 + 0.2*73 + 0.12*49 + 0.08*80 + 0.03*100 = 87

Remarques :
- le flair intervient à plus de 10% dans 6 niveaux en match. Cette caractéristique principalement développée en formation est donc cruciale.
- le niveau en match « gardien » est le plus difficile à faire progresser car il prend en compte de nombreuses caractéristiques, notamment l’expérience qui n’est développée que grâce au temps de jeu.

Former un joueur ne consiste donc pas à faire monter certaines caractéristiques isolées, mais à faire grimper une bonne combinaison de caractéristiques. Avoir 100 en passe ne signifie pas réussir ses passes à 100% et ne suffit pas à amener le niveau en match « passe » à 100 ; le contrôle et le tir doivent être pris en compte.

L’évolution des caractéristiques

Voyons à présent en détails l’évolution des caractéristiques à l’entraînement. Ici, il s'agit de l'évolution de la caractéristique "passe" de mon défenseur après chaque séance d'entraînement en passe.

Image

Image

Toutes les caractéristiques pouvant être développées à l'entraînement (technique + vitesse + physique + endurance) suivent cette allure (ces courbes sont disponibles aux détenteurs du Pack Gold). On distingue 4 phases :
    - la phase de découverte : la caractéristique est à son début de développement, le gain avoisine 2 points par séance d’entraînement.
    - la phase d’apprentissage : le joueur continue à progresser de manière significative, mais ses progrès s’amenuisent au fur et à mesure, jusqu’à atteindre à peu près 0,6 points par séance.
    - la phase de confirmation : durant environ 10 séances, le joueur va gagner à chaque séance une valeur comprise entre 0,4 et 0,6 points selon profil de progression.
    - la phase de perfectionnement : le joueur maîtrise la caractéristique en question, il a atteint le taquet de progression. Il ne gagnera pas plus de 0,12 points par séance.
L’évolution des caractéristiques est paramétrée par le profil de progression :
    - le potentiel détermine la hauteur du taquet, c’est-à-dire le niveau au-delà duquel le joueur passe en phase de perfectionnement. Le potentiel indique aussi la valeur du progrès nominal en phase de confirmation.
    - la vitesse détermine la durée des trois premières phases de progression : plus la vitesse est élevée, plus elles seront courtes.
    - la régularité détermine l’ampleur des fluctuations de la progression (ce qui n’a pas trop d’importance tant que le joueur est susceptible d’atteindre le niveau espéré...)
    - la rigueur détermine la valeur du progrès nominal en phase de perfectionnement : de 0,01 point par séance pour une demi-étoile jusqu’à 0,12 points par séance pour 5 étoiles.
Image

Image

Maintenant, imaginez que je dispose d'un jeune joueur que je cherche à faire progresser à l'aide d'un formateur, qui lui fera gagner 4 points en 18 jours.
  • Si cet apport vise une caractéristique en phase de découverte, ces 4 points équivalent à 4/2 = 2 séances d'entraînement.
  • Si cet apport vise une caractéristique en phase d'apprentissage, ces 4 points équivalent au mieux à 4/0.6 ~ 7 séances d'entraînement, soit au plus court une semaine et demi (15% d'une saison).
  • Si cet apport vise une caractéristique en phase de perfectionnement, ces 4 points équivalent au mieux à 4/0.12 = 33 séances d'entraînement, soient au plus court presque 7 semaines (88% d'une saison) !!! :shock:
Moralité : la formation d'une caractéristique d'un joueur est complètement inefficace dans ses deux premières phases d'évolution. Elle est en revanche optimale en phase post-taquet de perfectionnement.

Et entre les deux, en zone de confirmation ?... naturellement, il vaut mieux éviter de faire gagner 4 points à une caractéristique qui en gagnerait autant en 7 séances d'entraînement. Par contre, entre le moment où vous lancez le début de la formation et la fin de celle-ci avec gain des points correspondants, il s'écoule entre 15 et 22 jours réels, ce qui équivaut entre 10 et 16 séances d'entraînement... qui correspond à la durée de cette fameuse phase de confirmation !! :-o Il est donc tout à fait possible de gagner du temps en démarrant une formation en phase de confirmation, voire fin d'apprentissage pour des formateurs lents (c'est du management en juste à temps pour ceux qui connaissent). Mais attention à ne pas faire gagner ces points de formation avant le dépassement du taquet, car alors cette avance en termes de temps ne sera plus optimale en termes de gain (je vous laisse faire les calculs... :P ).

Sur quelles caractéristiques se focaliser ?

On peut le deviner intuitivement (par exemple, le tacle ne sera pas une caractéristique très utile pour un attaquant...).
Forts des éclaircissements précédents, on peut déterminer un cahier des charges des caractéristiques à booster pour un jeune joueur :

- pour un défenseur, je voudrais qu’il soit bon en récupération, en tête, en contrôle, et accessoirement en passe : les caractéristiques à traiter, en plus du flair qui est naturellement apporté par le formateur, seront par ordre de priorité le tacle, la tête, le physique, le contrôle, la vitesse et la passe. Le physique n’étant pas traité par les formateurs, on va faire monter la triplette tête/tacle/contrôle et finir si possible sur la passe ou la vitesse, sachant que la passe est utile en relance et que la vitesse régresse à partir de 27 ans.

- pour un attaquant, je voudrais qu’il soit bon en passe, en dribble et en frappe au but : il va falloir faire monter, en plus du flair, la passe, le dribble, le tir, le contrôle et la vitesse. Il ne faut pas négliger le niveau en contrôle, qui est une caractéristique transversale toujours sollicitée. Personnellement, je dirais que tous les joueurs de haut niveau qui se respectent doivent avoir un minimum de 85 en contrôle quel que soit le poste, avec un 90 obligatoire pour les DF et BC. Hélas, le contrôle est souvent sous-estimé par les entraîneurs...

En pratique

Maintenant que vous savez quoi former et à quel moment, reste à mettre en œuvre une méthode bien définie.
aow a écrit:Ce que je présenterai par la suite dans cette chronique n’est que mon expérience personnelle de la formation mais il existe en fait de nombreuses façons de faire, les besoins et les goûts sont différents pour chaque manager: certains aiment former de nombreux joueurs, d’autres préfèrent en former moins mais de grande qualité, le choix des caractéristiques à former est également propre à chacun, etc…

Néanmoins, il y a certaines questions que tous le monde doit se poser quelques soit sa méthode de formation :

  • Quel type de joueur ? (GB, DF, MD, MT, MO, AT, BC) : tout dépend de votre effectif et du type de tactique que vous utilisez (avez-vous déjà prévu un remplaçant pour tel ou tel poste ? Dans combien de temps le titulaire actuel part à la retraite ? Il ne s’agit pas de prévoir la relève 2 saisons à l’avance sinon le jeune ne sera pas prêt lorsque le titulaire quittera votre effectif. On considère en général qu’un joueur arrive à maturité vers 24-25 ans, il faut donc anticiper un départ à la retraite environ 8 ou 9 saisons à l’avance !
  • Combien de caractéristiques former ? : Comme expliqué plus haut, il est conseillé de focaliser ses efforts de formation sur quelques caractéristiques fortes plutôt que de s’éparpiller. L’idéal est de choisir le nombre de caractéristiques qu’on souhaite former (2 semble un minimum, 3 est un bon compromis, 4 pour ceux qui aiment les gros joueurs, 5…c’est possible mais pas forcément conseillé ^^) et de les amener à un niveau de 95-100.
  • Quelles caractéristiques former ? : c’est au manager de faire ses choix en fonction du profil de joueur dont il a besoin mais il y a quand même quelques incontournables (par exemple : tacle pour un DF, passe un MT, tir pour un BC etc…)
Une fois que le manager a déterminé ses choix, il convient de mettre en place une stratégie en fonction des caractéristiques que l’on souhaite former et des ateliers d’entraînement possibles de manière à optimiser la formation. Voici des exemples de formations possibles pour un milieu :

Formation de 2 caractéristiques :
  • Je choisis la passe et le contrôle.
  • J’entraîne mon jeune en passe/contrôle
  • Lorsqu’il atteint ses taquets je commence sa formation jusqu’à atteindre 95-100 dans ces 2 caractéristiques.
  • Une fois la formation terminée (et en aucun cas avant), je monte toutes les autres caractéristiques jusqu’à leur taquet.
Formation de 3 caractéristiques :
  • Je choisis passe/contrôle/dribble.
  • J’entraîne tout d’abord mon joueur en passe/contrôle.
  • Lorsqu’il atteint son taquet en contrôle, je commence à le former dans cette caractéristique.
  • Lorsqu’il atteint 95-100 en contrôle, je change l’atelier d’entraînement et je le mets en passe/dribble, dans le même temps je commence sa formation en passe.
  • Lorsqu’il atteint son taquet en dribble, je commence sa formation dans cette caractéristique (normalement la formation en passe doit être pratiquement achevée, si nécessaire on la complétera) jusqu’à ce qu’il ait atteint 95-100 en dribble et passe.
  • Une fois la formation terminée (et en aucun cas avant), je monte toutes les autres caractéristiques jusqu’à leur taquet.
Formation de 4 caractéristiques :
  • Je choisis passe/dribble/contrôle/tacle.
  • J’entraîne tout d’abord mon joueur en passe/dribble.
  • Lorsqu’il atteint son taquet en dribble, je commence à le former dans cette caractéristique.
  • Lorsqu’il atteint 95-100 en dribble, je change l’atelier d’entraînement et je le mets en passe/contrôle, dans le même temps je commence sa formation en passe.
  • Lorsqu’il atteint 95-100 en passe, je change l’atelier d’entraînement et je le mets en contrôle/tacle, dans le même temps je commence sa formation en contrôle (normalement le joueur a déjà atteint son taquet dans cette caractéristique ou il en est proche).
    Lorsqu’il atteint son taquet en tacle, je commence sa formation dans cette caractéristique (normalement la formation en contrôle doit être pratiquement achevée, si nécessaire on la complétera) jusqu’à ce qu’il ait atteint 95-100 en tacle et contrôle.
    Une fois la formation terminée (et en aucun cas avant), je monte toutes les autres caractéristiques jusqu’à leur taquet.


En ce qui me concerne, voici l'évolution de mes trois "pépites" du jour de mon arrivée au club ; beaucoup plus bourrin, je n'ai pas suivi exactement la même méthode que celle d'Aow car l'objectif pour moi est d'avoir des joueurs pas forcément excellents mais opérationnels le plus rapidement possible :

:arrow: Le défenseur Lizarazu : j'avais commencé à le faire s'entraîner en passe/vitesse, mais je ne m'étais pas rendu compte de la valeur particulièrement élevée de ses taquets :lol: ... du coup, entraînement en tacle/contrôle avec une double-session qui tombe à l'eau (comme quoi, ça arrive à tout le monde de faire des bourdes :mrgreen: ). Montée au taquet en tête avec progression en physique, puis vitesse et endurance, pour retourner sur la passe.

Image

Image

:arrow: L'attaquant Suker : montée au taquet en tir puis en tête avec entraînement en dribble toute la première saison pour faire monter le niveau en frappe au but. Ensuite entraînements en vitesse, passe et endurance.

Image

Image

:arrow: Le gardien Dida : montée au taquet en détente / réflexe, puis entraînements intensifs en passe/contrôle, pour enchaîner sur vitesse/endurance...

Image

Image

Conclusion : chez Dida et Suker, vous voyez que la montée rapide vers le taquet de caractéristiques techniques non formées (par exemple le contrôle chez Dida) dégrade le gain par session de formation, et il sera difficile d'amener une quatrième caractéristique au-delà de 90 ; phénomène qui n'apparaît pas chez Lizarazu, où la formation en passe peut être envisagée très sérieusement.

:)

Pour finir, quelques nouvelles du centre de formation du Funny Stadium United :
  • Lizarazu a été approché par un club de l'Élite qui m'a proposé de l'échanger contre un MO de 31 ans NPA 94. Un deal pareil, ça ne se refuse pas, on va pouvoir en profiter pour 3 saisons et ça fera un staff de qualité pour la suite.
    Image
  • Deco (MD), déjà présent en début de saison, repéré par un recruteur de jeunes : je ne compte pas reproduire les écueils précédents, c'est bien parti avec un boost post-taquet de folie, gain de 12 points en une journée en contrôle ; prochaine caractéristique décuplée, le tacle :P
    Image
  • Pauleta (BC), déjà présent en début de saison, repéré par un recruteur de jeunes : début de formation dans les prochains jours avec possibilité de vente à l'avenir... :roll:
    Image
  • Cafu (DF) : dernière trouvaille de mes recruteurs, super profil, super niveau, début de la formation dans quelques jours le temps que Deco atteigne un 3ème taquet.
    Image

Voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour transformer de jeunes talents en grands joueurs. Patience et calcul seront vos meilleurs alliés.

Alors... montée en Élite ou pas montée en Élite ? La réponse au prochain épisode ! :salu1:
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Dim Juil 10, 2016 15:55 pm

PASSAGE DE TÉMOIN

Image

Bonjour à tous !
Après une fin de saison laborieuse, le Funny Stadium United n'est hélas pas parvenu à décrocher un billet pour l'Élite. Le club termine quatrième, à seulement 1 petit point du deuxième, et 5 points du champion. Avec un quart de finale de Coupe des Outsiders et une même performance en Mondiale des Espoirs, cela restera néanmoins une bien belle saison pour le club du forum, inexistant il y a 6 mois à peine.

Image

Le temps pour Stand by me de transmettre comme promis le costume de Bernard Topic à un manager suffisamment sérieux. Personne n'a eu l'air enthousiaste de cette passation, et Pierre97 a été le seul à venir proposer ses services pour la suite des évènements.
L'ancien coach des verts et bleus est venu à la rencontre de son successeur pour prendre le pouls de l'équipe, deux semaines après la reprise.

Image

Alors, ça fait quoi d'avoir tapé 3-2 le maître Izanaghi ?
Je connais un peu l'histoire d'izanagi, disons que je pensais gagner, mais qu'en voyant le déroulement du match, il méritait de gagner, nous non. Donc, à la fois content d'avoir cette victoire, mais frustré de pas vraiment la mériter :-?

Un ressenti sur l'effectif : forces et faiblesses du groupe ?
La faiblesse principale : le gardien, manque de Flair, déjà 32 ans... mais d'ici la mi-saison, je pense m'arranger pour lui trouver un remplaçant digne d'une équipe en Pro, de plus l'effectif est trop fourni, mais d'une insuffisance de niveau, donc je réfléchis à sérieusement me séparer de joueurs, les vendre si leur valeur/ âge est intéressant, ou simplement les remercier (licenciement).

Image

A part cela, sans les prêts, on aurait peut être du mal en attaque je pense, en rajoutant le AT positionné MO
Du côté des Forces (en mettant à part les prêts), je dirai... Blanc, Nesta et Kaka :)


Vous semblez connaître quelques difficultés en championnat... rassurez-moi, vous comptez vous maintenir en Pro ?

Image

Bien sûr, l'objectif minimum est de se maintenir, nous sommes à 3 pts du 7e et 6 pts du 2e, sur 3 défaites, il y en a 2 où l'on voit clairement la "fragilité" de notre gardien, car au niveau offensif, on peut constater qu'on marque pas mal et sinon, les défenseurs se débrouillent plutôt biens.

Éliminés du Mondial Outsiders, vous êtes parvenus à passer le tour préliminaire de la coupe des Challengers, et on peut dire que vous êtes servis avec 2 équipes de rang 5 ! A combien estimez-vous vos chances de participation en 1/8ème de finale ?
On a perdu le 1er match, ce qui nous laisse une chance sur deux :hum: Il va être dur de gagner Dare-Dare, donc obtenir 1 point semble plus simple, par contre, il faudra gagner contre medhi34, 4 pts peuvent suffire à nous qualifier, mais bon, on verra bien :hi:

Une tactique type pour cette saison ? Vous semblez particulièrement affectionner le schéma en 4-3-3 par les ailes...
Image

Commentaires en aparté :
- les forces de cette tactique : l'attaque par les ailes suivie d'un centre systématique sur l'attaquant de pointe, très efficace contre des défenses hautes ou mal coordonnées ; la couverture des ailes en défense ; le milieu de terrain équilibré qui permet la fluidité du jeu, un MD central qui peut bloquer un MO au centre.
- les faiblesses : l'attaquant de pointe occupe un poste crucial, lui seul est susceptible de marquer des buts, il doit donc être irréprochable et de très bon niveau. Cette attaque est inefficace face à une défense basse telle que celle-ci. Les défenseurs sont très bas, donc vulnérables face aux attaquants placés en retrait. Attention aux mouvements assignés.
- Variantes possibles : le deuxième ailier en attaque (à droite ici) n'est pas nécessairement passeur, il peut venir en soutien du BC en lui assignant de bons mouvements offensifs, auquel cas on le rapprochera du centre. Le BC peut être reculé d'un cran, ce qui est une parade assez efficace tant face aux défenses basses que face aux défenses hautes, en lui assignant une légère consigne de dribble. Et réciproquement, la défense peut être adaptée à la fois sur la hauteur et l'alignement.

C'est une bonne tactique bien que personnellement je n'utilise que très rarement cette version en particulier.
Gardez à l'esprit que tout schéma est contrable (même si certains le sont moins que d'autres), adaptez-vous aux adversaires !

En réalité, le 4-3-3 ailes n'est pas ma préférence et ne semblait non plus la meilleure idée lors de quelques matchs, mais je m’attelle à effectuer des réglages tactiques et mieux cerner les adversaires, en effet, je les connais que peu.

A quelques heures du coup d'envoi de la finale de l'Euro France/Portugal, un pronostic mon ami ?
Pas simple de pronostiquer une finale, mais allons-y... je dirai 3-1 pour la France, match nul à la mi-temps :mrgreen:

En parlant d'Euro, le jeu organisé par défifoot offre de belles récompenses, j'imagine que vous n'allez pas vous en priver...
En effet, j'espère profiter du jeu Euro 2016, avec pour objectif d'au moins engager 2 joueurs, je fais du GB ma priorité, par contre, il ne semble pas nécessaire d'avoir un GB futur npa 97, je préfère chercher à moins dépendre des prêts ;-)


Merci et bonne suite !
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: [Tutoriel 2016] Funny Stadium United

Messagede stand by me » Sam Aoû 27, 2016 18:10 pm

HUIT MOIS PLUS TARD : MONTÉE EN ÉLITE !

Image

Salut à tous !
Vous en rêviez, Pierre97 l'a fait : moins de deux mois après avoir pris les commandes du club, le Funny Stadium United accède en première division !
Et avec la manière, puisque l'équipe termine championne de Ligue Pro. :coupe1:

Image

Dans son dernier livre Tout pour ma g*eule, qui s'annonce d'ores et déjà comme le prochain Nobel de littérature, Bernard Topic dévoile son projet pour l'horizon 2017. Et avant de s'inviter sur les journaux télévisés de ses potes patrons de médias afin d'en dire plus et de garantir le pluralisme de la parole publique (lol), Nanard a accepté de se livrer à son prédécesseur pour la chronique du Funny Stadium.

Bonjour Bernard !
Bonjour Marcel ! :)
Image

Alors c'est fait, Funny Stadium United monte en Élite ! Vous réussissez là où votre prédécesseur avait échoué, et de la plus belle des manières, pour votre première saison au club on peut dire que c'est une entrée remarquée ! Quelle a été la recette d'un tel succès ?
La recette ? Elle se résume en 3 parties : Analyse des tactiques adverses, changements de tactique et un peu de chance. En effet, bien que j'aie tout mis en oeuvre pour terminer sur le podium, les 5 derniers résultats d'izanagi et de galaga m'ont facilité l'obtention du titre. Pour autant, il faut noter qu'après les 3 défaites pendant la phase aller, l'équipe a perdu aucun match, une belle performance.

Un ressenti sur l'effectif : forces et faiblesses du groupe ?
La faiblesse principale : le gardien, manque de Flair, déjà 32 ans... mais d'ici la mi-saison, je pense m'arranger pour lui trouver un remplaçant digne d'une équipe en Pro, de plus l'effectif est trop fourni, mais d'une insuffisance de niveau, donc je réfléchis à sérieusement me séparer de joueurs, les vendre si leur valeur/ âge est intéressant, ou simplement les remercier (licenciement).

Avec la meilleure attaque, la meilleure défense et 12 victoires au compteur, le titre de champion est acquis. Qu'avez-vous pensé de la Ligue Pro, niveau et ambiance générale ?
A part, quelques discussions avec izanagi, je ne me rappelle pas avoir vu les autres venir s'exprimer, c'est dommage, on verra bien si c'est mieux en haut. :fete:
Le niveau, je ne saurai être réaliste, étant habitué à un niveau Elite, mais je pense qu'il y a des ligues Pro avec un meilleur niveau, par exemple, en : Balonny Conf 3, Cornerra Conf 4, Cornerra Conf 5.


Un match en particulier qui vous aurait fait plus vibrer que d'ordinaire ?
Je dirai même... trois matchs, dont 2 matchs contre galaga et izanagi, les 2 grosses victoires, ainsi que la défaite 6-4 chez pejbta, un beau duel mais perdu, dommage :hum:

Parlons transferts à présent : les relations avec Chelsea semblent au beau fixe avec de jolis prêts, mais ce sont surtout les joueurs de l'Euro 2016 qui ont permis au club d'afficher de nouvelles ambitions. Et vous avez décidé de vendre Kaka, pourquoi ce choix ?
Effectivement, Chelsea nous fait le plaisir de prêter 3 joueurs : Mammana, Oscar et Lacazette.
Bien sûr que suite à l'Euro 2016, on a fait signé 4 joueurs, surtout le GB, important pour être costaud en Elite, vu qu'il y a un nouveau MO de 25 ans, Kaka ayant bientôt 33 ans, j'essaie de le vendre, mais pour l'instant aucune enchère.


Image
Image

Confiant quant à l'avenir du centre de formation ?
Oui, je suis très confiant, Dida et Suker sont de bons joueurs, quant à Cafu, Deco et Pauleta sont prometteurs, il y a un mois, un recruteur a repéré l'espoir Eitone, défenseur camerounais, l'équipe du recrutement a aussi trouvé un espoir MO, spécialement doué pour faire des passes, tirer et dribbler.

Au fait, c'est pour sucrer ses primes que vous positionnez Dida en libéro ? Répondez Mr Topic, les Français veulent savoir !! :grrr:
On peut dire "sucrer", je dirai tout simplement que ça lui permet de jouer des matchs, tout façon, sa formation n'est pas terminée, donc malgré l'intérêt notable de NAPLES, je n'ai pas cédé, je compte bien continuer de faire monter son valeur, d'ici 2 saisons, il est possible qu'il soit vendu pour un prix avoisinant au moins 20 000 Mt, je l'espère.
En effet, une stratégie courante consiste à faire rentrer de jeunes joueurs à la 90ème minute d'un match, les jeunes en question gagnant ainsi des bonus en expérience, flair et pression en fonction du statut des joueurs présents au moment de leur entrée sur le terrain... mais pas en fonction du temps passé en match. Une absurdité qui est susceptible d'être corrigée à l'avenir, en attendant tirer parti de cette faille n'est pas indispensable, puisque nous avons vu que les caractéristiques mentales n'avaient qu'une influence négligeable sur les niveaux en match... sauf précisément pour le GB. :-?

Vous n'êtes pas sans savoir que si Funny Stadium United se maintient en Élite, vous aurez démontré à la face du monde qu'il est possible de hisser en moins d'un an un club amateur à la dérive vers le top niveau d'une confédération pas mauvaise. Y pensez-vous le matin en vous rasant les mollets ?
Ou pensez-vous plutôt marquer de votre glabre empreinte la coupe des Challengers, que vous avez du quitter en quarts de finale cette saison ?
Pour information, je ne me rase pas les mollets, il m'arrive de couper la barbe et/ou la moustache. :P

Image

Revenons à nos moutons, on va peut être me prendre pour un fou, mais bon...
L'équipe va tenter de viser la qualification en LDC, donc en terminant au moins 6e et gagner la Coupe Challengers. 8-) Personne ne le sait, mais j'ai déjà réussi cet exploit avec une ex équipe, que j'avais en Balonny Conf 5.
Je pense que grâce à l'émergence des jeux Defifootiens, plusieurs équipes ont pu accéder assez aisément jusqu'en Elite, avec un très bon effectif.


Merci et bonne saison !

Vous avez bien lu, le FSU ne joue pas seulement le maintien mais carrément le top 6 !!! :-o
Que de pression dans les bars...
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1770
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Suivante

Retourner vers Vos équipes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité