Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Discutez de votre équipe avec les autres managers, demandez des conseils ou tenez-nous informés de vos performances

Modérateur: jakomano

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede guilerou » Jeu Oct 19, 2017 16:14 pm

Super encore une fois, bravo Stand ! Dommage pour le titre, bonne nouvelle saison, rdv en Ldc ;)
Equipe: FC Messe
Avatar de l’utilisateur
guilerou
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 149
Inscription: Mer Mar 16, 2005 0:55 am
Localisation: 91

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede federer52 » Sam Oct 21, 2017 8:37 am

Très bien présenté (c'est même plus que très bien, carrément exceptionnel) Stand: tu aurais mérité au moins un titre (si possible pas le mien lol), et je te redoute pour la saison qui vient
Fed

Federer50-Conf 45:Dragons Montois - Federer51-Conf 47:Buveurs de Leffe
Federer52-Conf 11:Dragons Montois II - Federer53-Conf 26:La Drink Team
federer52
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1987
Inscription: Dim Nov 18, 2007 15:07 pm
Localisation: Belgique (Mons, près de Valenciennes)

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Lun Oct 23, 2017 14:29 pm

LE SOLEIL VIENT DE SE LEVER
ENCORE UNE BELLE JOURNÉE


L'appétit de Marcel ravivé par deux mois sans trophées, l'heure de la reprise vient de sonner pour un OM déterminé à reprendre la main en Élité galandaise. Sur le papier, l'équipe compte parmi les mieux fournies du championnat, avec Les Dragons Montois et Morcenx-Bourg. On peut s'attendre à un duel à trois pour le titre si Loucat parvient à trouver la formule adéquate à ses troupes. Les Orchidoclastes devraient pouvoir faire parler d'eux, comme lors du précédent exercice ; de leur côté, la Juventus et Marseille Pathétique comptent également tenter quelques coups d'éclat malgré leur effectif plus limité. A propos d'effectif limité, on peut s'inquiéter de l'avenir du FC Carcajou et de l'OGC Nissa dont le maintien risque de s'avérer délicat dans ces conditions. A l'inverse, le promu Ajax entraîné par le coach Xakant semble armé pour sauver sa peau en première division et pourquoi pas rivaliser avec une équipe de La Sallette en perte d'ambitions...

Image

Et ça démarre fort pour l'OM en championnat, invaincu en deux journées face à des concurrents directs : un bon nul solide 0-0 à Luxey Bonnat pour la dernière de Kervern, avant le choc Marcel / Dragons Montois au stade Marcel Boulet.

Image

71000 spectateurs ont vibré devant la performance des 22 acteurs : Trump ouvre le score dès la sixième minute d'une frappe de 11 mètres, et manque son face à face avec Schumacher 20 minutes plus tard. Imperturbable en défense, l'OM conserve l'avantage jusqu'à la 60èm minute, où Graf, à la lutte avec deux olympiens, parvient à trouver la faille d'une frappe flottante de 20 mètres. Et la domination des Dragons en fin de deuxième période restant infructueuse, c'est Houellebeck, rentré à un quart d'heure de la fin, qui donne le coup de grâce à la 86ème minute, bien servi par le prodigieux Quasi Miro, d'un tir trompeur de 14 mètres.

Image
Houellebeck a enflammé le stade

Une entame de bon augure pour la suite des hostilités.
LIGUE DES CHAMPIONS

Du côté du tour préliminaire de Ligue des Champions, c'est le jackpot pour la Juventus, qui pour sa première participation, profite du transfert du FC Superstar de la Balonny Conf 6 vers la Galand Conf 1, pour une qualification quasi-directe en phase de poule. Si Marseille Pathétique et Morcenx-Bourg devront valider leur billet au match retour, il va falloir se ressaisir chez les Orchidoclastes qui viennent de s'incliner 2-1 à l'extérieur chez le sixième de Cornerra. De son côté, Banksy a déjà un pied en poule, tout comme l'As Aegura, qui avait pris l'habitude d'échouer en tour préliminaire depuis l'année 2016.

Image

WORLD CUP

Les tractations confédérales ont encore fait des heureux cette intersaison, puisque Guilerou et Obiwan cèdent leurs places aux meilleurs quart-de-finalistes de la précédente LDC. Il s'agit en l'occurrence de 9kroes pour le FC Celuca, et une grande première pour Nilvert des Orchidoclastes. Ça restera cependant difficile de créer l'exploit autant pour le 8ème de Cornerra - en prise avec deux équipes monstrueuses, les Tontons et Mammadov - que pour le galandais, confronté à des effectifs bien plus fournis, dont le fameux Chelsea d'Alexstar.

Image

Image

Les deux finalistes ne sont pas en reste : l'OL hérite d'un groupe particulièrement soutenu composé de Federer, de Dinoros et de Nives. Quant à Getals, il retrouve Guilerou en poule 6, ainsi que deux habitués de la World Cup, Jack le Havrais et le Milan de BobanZ.

Image

Image


Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Mar Oct 31, 2017 13:28 pm

BALANCE TON GROS PORC À LA RETRAITE

Gugus Kervern est un gros porc de grolandais, et sa carrière de gros porc de footeux s'arrête ici, à l'Olympique de Marcel, club qu'il a rejoint en janvier 2016 en provenance de l'AS Groville. Ce détraqué du short, qui n'hésitait pas à adresser la parole à des filles qui n'en avaient pas envie, voire, dans certains cas, à les fixer dans les yeux plus de 15 secondes consécutives, doit sa renommée à bien d'autres talents que celui de harceleur patenté : défenseur de formation, Kervern s'est surtout distingué par sa polyvalence remarquable, à l'instar d'un Laurent Blanc façon grande époque, possédant l'essentiel des qualités techniques et physiques que l'on peut attendre d'un footballeur.

Image

Peut-être un peu trop gros porc pour satisfaire au poste de relayeur offensif, Kervern était parfaitement capable d'officier au poste d'attaquant de pointe, rôle qu'il a surtout endossé en 2017 après les départs de Soral et de Fabio Cointreau, mais également lors de la triste finale de LDC de juin 2016, perdue 5-4 en prolongations, auteur d'un doublé contre 101|133. Pour sa dernière saison, le grolandais a assuré la transmission du poste de milieu défensif, après la retraite du suédois Thorvald, se présentant comme modèle à suivre pour son compatriote Adolfrancis Kuntz, gros porc de 26 ans.

Image

En gros porc qui se respecte, Kervern quitte certaines pelouses pour en retrouver d'autres, et rejoint la cellule de recruteurs d'enfants de l'OM, où il pourra exprimer d'autres qualités. Non sans adopter de bonnes résolutions : désormais, Kervern changera de trottoir à chaque femme croisée dans la rue, une décision sage et exemplaire, applaudie des deux seins par la ministre de l'égalité hommes-femmes-chiens-chats-canaris.

BALANCE TON GROS PORC AUX ENCHÈRES

Christian Ricola est certes un gros porc en puissance, mais c'est pas un jambon ! Repéré par l'équipe de recrutement des mineurs l'été dernier, le suisse a pleinement profité ces derniers mois des installations d'entraînement de cette porcherie d'Olympique de Marcel, afin de progresser dans les meilleures conditions. Hélas, le centre de formation des porcs étant complet jusqu'en 2018, le club ne pourra pas développer idéalement les qualités de ce jeune milieu de terrain plein de potentiel. Possédant l'essentiel des bases techniques et un profil de progression des plus prometteurs, le joueur est désormais disponible à la vente.

Image

La méga-inflation ces dernières semaines dans l'industrie porcine oblige l'OM à fixer un prix de départ de 2300Mt, une somme qui peut paraître élevée en regard des transactions effectuées dans un passé pas si lointain. Difficile de dire si Ricola trouvera preneur... en même temps, 2300 balles, c'est une broutille pour qui sait abuser de l'ignominieuse section "Paris sportifs".

BALANCE TA GROSSE POULE

La Ligue des Champions s'est faite tirer les groupes, après des préliminaires plutôt prévisibles du côté de Banksy, de la Juventus et de l'AS Aegura. En revanche, il a fallu bourrer la motte pour l'Olympique Beaujolais, qui ne parvient à pénétrer l'adversaire qu'au match retour ; même position pour Marseille Pathétique face à l'Atlantis, et au Borussia Dortmund contre une équipe de Morcenx-Bourg complètement à côté de la plaque. Bordeaux Team sodomise les Orchidoclastes à deux reprises, contrairement au FC Kcnarf, sauvé par un but à l'extérieur.
Loucat et Nilvert, très décevants sur ces deux matchs, seront contraints à la masturbation pour la suite des hostilités.

Image

Un FC Kcnarf que l'on retrouve en pouffe 1, une jolie pouffe légèrement déséquilibrée par sa tête de série, 101|133, et par le vice-champion galandais, l'Olympique de Marcel. Les précautions cliniques face aux cas de pouffes déséquilibrées seront de mise : méfiance absolue. Mission difficile pour la Juventus pour une première à ce stade de la compétition.

Image

La deuxième pouffe fait dans le déjà-vu, c'est une pouffe à répétition qui mérite deux claques dans la gheule. Même pas fichue de se faire tirer convenablement, elle accouche de trois cornerriens et du face-à-face Dragons Montois / FC Messe, et pour une fois, elle refuse de se faire avorter, cette konne. Saloperie.

Image

La pouffe 3, ça plane pas haut, mais ça n'en demeure pas moins intéressant : le transfuge Life devra se mesurer à des équipes à sa portée et plutôt homogènes : Bansky, CS Meaux et Marseille Pathétique. Bien malin qui pourra affirmer ce que cette pouffe-ci enfantera : d'un imposteur, d'un mongolien, ou d'un futur vainqueur.

Image

La pouffe 4, la pouffe Playboy. En voilà une poufffiasse qu'elle est bonne ! L'équipe des Rabbitohs enfin confrontée au réel haut niveau depuis son implantation en confédération 6, l'Olympique Lyonnais, son poto balonnien Borussia Dortmund et l'Olympique Beaujolais pourront sans doute lui indiquer que la conf 6 n'est pas qu'une attraction touristique pour lapins en mal de sensations.

Image

BALANCE TA GROSSE PROSE

Image

Tu te cherches un sex-friend,
Vieille cougar fatiguée
You're approaching the end,
Vieil oiseau mazouté.

Tu te crois séduisante
Avec ta jupe en skaï
Et tu fais ta méchante
Comme dans les pubs Kookaï.

Finalement, le plus vulgaire en toi, c'est encore ton rire.
C'est le dernier trait qui manquait à l'abjection de ton personnage, pauvre konne.

Naturellement, nous ne savons pas aimer, comme l'écrivait ta soeur à sa fille après son troisième avortement.
C'est quelque chose comme une espèce de secret perdu. Pourtant, le soleil brille, et les évêques perdent leurs dents.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Jeu Nov 09, 2017 18:00 pm

SAISON XIII

Image

Entraîneur : Image Stand By Me
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Mer Nov 15, 2017 13:20 pm

MARCEL CONTRE LES LAPINS CRÉTINS

Image

Rabbitohs / Olympique de Marcel sera la grande affiche des quarts de finale de Ligue des Champions. Fort d'une phase de poule très convenable sans être renversante, l'OM accède à la phase finale avec 5 points, en tête du groupe 1. L'entame des hostilités, si elle n'incarne ni "la vraie compétition" ni "les choses sérieuses" selon certaines lumières cornerriennes, a pourtant été fatale à de grands noms de la confédération, à commencer par Getals, son équipe de 101|133 d'abord tenue en échec contre une Juventus pleine de culot, se fait surprendre par le FC Kcnarf en deuxième journée, avant d'arracher en toute fin de rencontre un match nul 3-3 très généreux face à Marcel. Avec trois bons matchs nuls, la Juventus peut avoir des regrets, dépassée d'un point par un FC Kcnarf qui avait pourtant très mal démarré.
Même contre-performance pour Federer, les Dragons Montois tenus trois fois en échec n'ont pas réussi à remporter le moindre match, et terminent troisième de leur poule derrière Bordeaux et le FC Messe en tête.

Image

Dans le groupe 3, Life et Marseille Pathétique profitent des errances de Stase et d'Obiwan, peu assidus sur ce coup.
Et le groupe 4 a tenu toutes ses promesses, les quatre compétiteurs acharnés ont été les maîtres du suspens dans cette poule à rebondissements. Alors que l'OL de Matt avait écrasé Dortmund 4-1, et que les Rabbitohs ne prenaient que 2 points en 2 matchs, l'Olympique Beaujolais a su tenir tête aux deux favoris du groupe pour finalement s'imposer face au Borussia et sortir premier de la poule. L'OL paie cher ce concours de circonstances en s'inclinant 2-1 contre les lapins en troisième journée, les lyonnais, multi-finalistes de la compétition, finissent troisièmes du groupe 4 et sont éliminés. Preuve s'il en est qu'en Ligue des Champions, chaque match peut être fatal, et qu'il paraît bien prétentieux d'y fixer des plans sur la comète.

Deux duels intéressants en quart de finale : FC Kcnarf / Olympique Beaujolais, et deux nouveaux venus à ce stade de la compétition s'affrontent dans un très incertain Bordeaux / Life. Marseille Pathétique devra créer l'exploit de la décennie contre le FC Messe, avec les moyens du bord. Après tout, impossible n'est pathétique...
Quant à nos chers olympiens, mission très relevé contre les "lapins crétins" (dixit Roger Lagerbe à l'apéro, éternel président du kop Les Foireux). Mission très relevée pour à peu près tout le monde, en fait, consistant à essayer de jouer à la baballe face au multi-millionaire hoolantin et ses 350 000 Mt de dépense trimestrielle exhibées tous les trois jours sur rectangle vert. Mais quoi ? C'est normal ! Les prix montent, ma bonne dame ! C'est comme tout le reste, faut s'adapter ! C'est comme ça, c'est l'bizness ! Qu'est-ce que vous voulez faire ? La révolution ? Bande de tarés ! Taisez-vous donc, espèces de pauvres !

Image

En championnat, les Dragons Montois sont déclarés champions d'automne et s'affirment comme favoris pour le titre. Marcel, mieux affûté offensivement, peut se mordre les doigts d'avoir échappé deux points à trois reprises, tenu en échec à l'extérieur contre la Sallette, la Juventus et les Orchidoclastes. Loucat et Nilvert en profitent pour se hisser en embuscade dans un championnat coupé en trois, l'Ajax et l'Ogc Nissa semblant déjà condamnés à la descente.

Image

En World Cup, contre toute attente, ce sont les outsiders Nilvert et FC Celuca qui se hissent en huitième de finale. Et si la suite semble bien compromise pour les Orchidoclastes, le FC Celuca peut encore rêver à l'exploit...

Image

Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Jeu Nov 30, 2017 18:03 pm

OPÉRATION CAROTTES

Image
Parce qu'à un moment donné, ce n'est plus possible.

Le quart de finale aller de la Ligue des Champions achevé, les chances de l'Olympique de Marcel pour entrevoir les demi-finales étaient déjà amoindries après la déconvenue 2-0 subie à l'extérieur. L'option défensive mise en place par l'entraîneur n'ayant pas porté ses fruits, l'ensemble du club a immédiatement pris la décision de jeter l'éponge à la figure de l'adversaire, estimant qu'un match retour en grandes pompes à domicile serait trop d'honneur accordé aux lagomorphes de Hoolantine. Tandis que Life prenait le chemin du dernier carré, et que les deux autres cornerriens étaient mis en difficulté, les juniors de l'OM ont été convoqués pour une séance d'entraînement grandeur nature, dans un stade Marcel Boulet à moitié vide, les prix des places non abonnées ayant été fixées au maximum afin de refroidir les spectateurs les plus récalcitrants, parce qu'à un moment donné, ce n'est plus possible.

Image

Seuls les groupes de supporters traditionnels et quelques individus entêtés ont par la suite assisté à la prestation du centre de formation de l'Olympique de Marcel, agrémenté en défense de deux joueurs d'expérience, dans un schéma tactique des plus rudimentaires, agressivité minimale laissant la part belle aux selfies et autres films amateurs réalisés, pour la plupart en première période, par les jeunes olympiens. Dans ce cadre incongru, c'est en tribunes que l'animation fut créée, les quelques milliers de fans habituels faisant encore parler d'eux, célébrant à leur manière ce record de faible affluence depuis l'ère V6. Tout au long de la rencontre, ces derniers n'ont pas manqué de chahuter l'équipe adverse, à commencer par ce sinistre tifo érigé dès le coup d'envoi, non sans rappeler les heures les plus sombres de la galaxie. Une réalisation qui a instantanément fait s'étrangler d'épouvante la plupart des commentateurs, et devant l'ampleur du blasphème, le diffuseur du non-match a immédiatement pris la décision de flouter l'effroyable étendard... Mais le constat est sans appel : la véritééé, il est encore fécond le ventre d'où est surgi la bête immonde, ma parole ! Image

Image
Conformément au règlement de la communauté, le visionnage de ce tifo n'est pas disponible dans votre pays.

La mi-temps sifflée, les forces de l'ordre établi se sont empressées de se saisir de la sombre relique. Mais c'est sans compter sur la facétie du public olympien. A l'annonce du speaker, diffusant dans les enceintes du stade le mot d'ordre "mesdames et messieurs, les carottes sont cuites !", les quelques dizaines de milliers de spectateurs se sont employés à un gigantesque lancer de carottes, recouvrant en quelques minutes la pelouse de Marcel Boulet d'un revêtement orange et poilu de surface inégale. Le coup d'envoi de la deuxième période a ainsi été retardé d'une demi-heure, le terrain n'étant pas praticable pour la séance d'entraînement préétablie. L'occasion pour les 22 acteurs de savourer quelques-unes des ombellifères généreusement offertes par le public. Une touche gastronomique pas vraiment du goût des arbitres ni des instances confédérales, peinant à reprendre la maîtrise du match face aux railleries des ramasseurs de balle, reconvertis pour l'occasion en ramasseurs de carottes.
La deuxième mi-temps a finalement pu reprendre dans la confusion, mais sans évènement notable si ce n'est la magnifique prestation des Ultras-Boulets, remettant au goût du jour l'immortel chef-d'oeuvre de Cantal Ghoya. Une reprise chorégraphique signée Kamel Ouali, entraîneur adjoint et complice de cette petite gabegie à domicile.

Image
... A droite ! ... A gauche ! ... A droite ! ...

Après avoir essuyés divers noms de lapins et plusieurs jets de carottes, les Rabbitohs ont tout de même validé leur billet pour les demi-finales, mais l'Olympique de Marcel sort malgré tout gagnant de cet épisode, le non-match se soldant par le score de 60 tonnes de carottes ( :idea: ), permettant au club d'inscrire une nouvelle fois son nom au Guinness des Records, cette fois-ci dans la section Agriculture. De son côté, la Commission Confédérale, pas contente du tout, a pris les sanctions qui s'imposaient en condamnant l'OM à l'épluchure et au concassage des 60 tonnes de carottes déversées, et à reverser la purée ainsi produite pour moitié à la fédération internationale, pour moitié aux Rabbitohs.
Une ressource en minéraux, en fibres et en vitamines bienvenue avant d'affronter les vignerons de l'Olympique Beaujolais, bourreaux du FC Kcnarf et loin d'être favoris de la compétition.

Image

De son côté, le FC Messe est logiquement parvenu à dévoiler l'imposture Marseille Pathétique à domicile, Guilerou est à présent confronté aux hommes de Strange, et ce ne sera pas une mince affaire. Pour la première fois depuis un lointain passé, la finale de la Ligue des Champions risque d'opposer deux transfuges... En attendant que le glaive de Justice ne vienne à frapper. Parce qu'à un moment donné, ce n'est plus possible.

( :idea: )
:arrow: Masse approximative d'une carotte ordinaire : 0.125 kg
:arrow: Surface approximative d'une carotte ordinaire : 5cm * 30 cm = 0.015 m²
:arrow: Surface approximative d'un terrain de football : 7200 m²
:arrow: 7200 / 0.015 = 480 000 carottes (soit une vingtaine de carottes par spectateur)
:arrow: 480000 * 0.125 = 60 tonnes
Image
Ton compte est bon !
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede jakomano » Jeu Nov 30, 2017 18:07 pm

Bugs Bunny sera dans les parages ?
- Organisateur des championnats d'Algérie, d'Allemagne, de Bulgarie, d'Ecosse et d'Irlande, de la Pro B, des IC 2014,2015 et 2017, CDM 2014 ET Euro 2016
- CABCL, AS Nieul, Limoges CSP, Kickoff FC
Avatar de l’utilisateur
jakomano
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 16514
Inscription: Sam Déc 29, 2007 1:26 am
Localisation: Planète Terre

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Jeu Nov 30, 2017 18:22 pm

Je vois qu'on a les mêmes références. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Lun Déc 18, 2017 19:24 pm

Octobre 2017 - Décembre 2017 (dite "Saison XIII")

Ni bon, ni mauvais

C'est un OM paradoxal qui achève cette treizième édition du championnat Galand Élite V7. A la fois vieillissant et talentueux, marquant des buts tout en gaspillant des points, Marcel conserve facilement son statut de dauphin des Dragons Montois mais n'a pas semblé inquiéter outre mesure la formation belge dans la course au titre.

Image

L'histoire avait pourtant bien commencé avec un bon nul face à Morcenx-Bourg, suivi d'une belle prestation 2-1 contre la bande à Federer et d'un festival 7 à 1 à la réception du promu Ajax. S'il reste intraitable à domicile, l'Olympique de Marcel peine à s'imposer à l'extérieur : 4 points sur 12, tel est le bilan comptable de l'OM en déplacement lors de la phase aller. A la mi-saison, Marcel ne compte que 2 points de retard sur les Dragons, mais c'est déjà trop, la 10ème journée creusant l'écart de 3 points supplémentaires en faveur du tenant du titre. Avec neuf victoires consécutives jusqu'à la 18ème journée, les Dragons Montois demeurent incontestablement champions, non pas, cette fois, avec la meilleure attaque, mais avec la meilleure défense de Ligue Élite, encaissant aussi peu de buts que la moyennement convaincante équipe de La Sallette, toujours aussi terne en attaque mais particulièrement solide sur ses bases.
L'OM, de son côté, fait briller ses buteurs, bien aidé par les errances de Sita, de Xakant et de Jchess : 53 buts marqués au total, c'est un record offensif en championnat pour Marcel, de mémoire de manager, dépassant ainsi la barre des 52 buts inscrits lors de l'avant-dernière saison en Ligue 1 Hoolantine de confédération 45, c'était en août 2015. Quant aux adversaires de Marcel ayant fait trembler les filets, si les Dragons Montois détiennent le record absolu avec 60 buts inscrits en février 2016, il faut remonter en août 2013 pour observer une telle réussite, avec les 55 buts en L1 du Pont-la-Roche de Chris26 ; souvenirs, souvenirs...

Image

Hélas, l'Olympique de Marcel semble avoir mal réparti ses forces, et collecte 5 points de moins que la saison précédente. Dommage, car la phase retour est dans l'ensemble plutôt satisfaisante, et s'achève sur un bon nul 2-2 face au quatrième, Morcenx-Bourg, toujours en quête d'efficacité et de reconnaissance. Car ce sont bien les Orchidoclastes qui complètent le podium, à deux points de l'OM. L'équipe de Nilvert semble en progression en ce deuxième semestre 2017, moins discrète que par le passé, ayant prouvé sa valeur en World Cup, elle fait désormais parler d'elle comme d'un challenger très sérieux. Belle embellie également pour la Juventus, cinquième devant La Sallette, mais le renouvellement de leur effectif vieillissant sera sans aucun doute un véritable défi à relever pour les piémontais dans les prochains mois. Les deux promus n'ont pas fait le poids dans ce championnat de première division, permettant au FC Carcajou de sauver une fois de plus sa peau, même si ses prestations en Élite laissent encore et toujours à désirer.

Par la petite porte

Image

Quant à la septième place du classement, elle est occupée, vous l'aurez compris, par l'inénarrable Marseille Pathétique. En douze saisons parmi l'Élite, l'oeuvre principale de cette fine équipe aura consisté à priver l'OM de deux trophées en 2017 : la Ligue des Champions, d'abord, finale acquise 3-0 sur un coup de poker venu tout droit de la planète des menteurs (n'en déplaise aux censeurs), suivie deux mois plus tard du titre de champion Élite. S'ensuivirent six mois d'un déclin lent et prévisible, comme un vieillard se transforme en charogne par l'inévitable effet du viellissement, de la mort et de la putréfaction, Marseille Pathétique a régressé jusqu'au ventre mou de L1, et c'est juste avant que le navire ne commence à chavirer que son capitaine décide de mettre à flot le canot de sauvetage. Après avoir fait faire caca mou à Guilerou, qui était bien le seul à croire aux chances de cette petite plaisanterie sportive, Marseille Pathétique rejoint sa patrie, celle du néant, son entraîneur célébrant un départ par la petite porte, celle de la sortie de secours.

Couronnés malgré tout

Vice-champions mais médaillés quand même ! Deux olympiens ont à leurs manières réussi à dominer la Ligue Élite, par le truchement des statistiques individuelles, ce qui est en soi un petit évènement : le dernier meilleur passeur olympien en championnat se nomme Marcel Zlichi, et signa sa performance de 21 passes en juillet 2015. Quant au dernier meilleur buteur, il s'agit de Félix Cabotin, auteur de 22 réalisations lorsque l'OM commençait à renouer avec le succès... c'était en mai 2014. Souvenirs, souvenirs...

Le brésilien Nestor, milieu offensif vedette de l'OM évoluant au poste d'attaquant, passé maître dans la bonification des coups de pieds arrêtés, termine le championnat avec 19 passes décisives, deux de plus que son homologue montois Blochine. Une dose de satisfaction pour ce joueur devenu indispensable à l'attaque olympienne.

Image

Qui pour succéder à Cabotin, presque 4 ans après la prestation prometteuse du jeune meilleur buteur de l'époque ? En 4 ans, Guyindulo, Soral, Fabio Cointreau, plus récemment Dingo Trump et Chiconta Wurzt se sont approchés du titre sans parvenir à l'atteindre. C'est désormais chose faite par l'inimitable Houellebeck, buteur formé au club, marquant le coup avec 21 réalisations, dont un doublé lors de la 18ème journée, dépassant d'une courte tête le terrible Bukal des Dragons Montois, mais également son homonyme de Morcenx-Bourg ainsi que tous ses coéquipiers de l'OM, pourtant plus séduisants sur le papier et pas que.

Image

Houellebeck ne fait pas dans le sensass, Houellebeck fait le boulot, Houellebeck est efficace, et ça, c'est bien.
Interrogé par notre envoyé spécial Maïckeul Keul, l'attaquant a livré ses sentiments sur cette performance et sur le bilan de la saison écoulée au sein de son club formateur :


Une interview qui aura résonné dans de nombreux relais, mais sur le fond, on ne peut qu'approuver !

Niveau -1

Toujours la grosse ambiance en championnat Pro, où comme prévu, l'ES Milloise s'adjuge la première place devant Stardust Inzenoze, avec une très large avance sur le milieu de tableau. On est loin des débuts de la V7 : si les deux promus vont reprendre l'ascenceur pour l'Élite, la deuxième division a, quant à elle, vu son niveau descendre de plusieurs étages en deux années d'existence...

Image

Le mot de la fin, il est pour le syndicat des huissiers de justice. Convié pour motifs notoires à assister à la finale de la Ligue des Champions, afin de mieux s'immerger dans le dossier judiciaire secouant actuellement le monde des finances défifoot, ce dernier a particulièrment apprécié une rencontre pleine de suspens et d'incertitude. Mais selon le porte-parole du syndicat, maître Konard, "malgré tout, cette édition de la sshampions ligue gardera au fond comme un arrière-goût de peace". Des propos qui n'engagent que leur auteur, bien entendu.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1786
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vos équipes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité