Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Discutez de votre équipe avec les autres managers, demandez des conseils ou tenez-nous informés de vos performances

Modérateur: Lord casa

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede juaj » Sam Déc 01, 2018 1:38 am

Bon, moi j'étais pas né... Bon anniversaire, stand !
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1331
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Sam Déc 01, 2018 13:47 pm

SAISON XIX

Image

Entraîneur : Image Stand By Me
Image ~ Top 5 Classement Pyramide Novembre 2018 ~ Image
Image

Image

CHAMPIONNAT

L'OM va tenter de poursuivre aussi longtemps que possible sa série d'invincibilité, et enchaîner vers un quatrième titre de suite. Mais la concurrence est bien là avec en premier lieu les Dragons Montois, ainsi que les effectifs les mieux fournis du tournoi, Lyon et Morcenx-Bourg. L'ES Milloise devrait continuer à jouer les trouble-fêtes, et parmi les équipes plus modestes, La Sallette va jouer les places d'honneur devant le CA Metz et Stardust Inzenoze. Objectif maintien pour Kerfri et Mika.

Image

LIGUE DES CHAMPIONS

La surprise du tour préliminaire, c'est l'élimination d'Art In The Street par le FC Knarf. A l'extérieur, les hommes de Stase, en 3-5-2 gâchent pas mal d'occasions malgré une très nette domination, mais s'en sortent avec un nul 3-3. Au retour, même teneur mêmes tactiques, avec une mainmise des locaux sur le jeu et sur les situations dangereuses ; AITS mène 4-2 à la pause et prennent une bonne option pour la phase de groupe. Mais les attaques en profondeur du FC Knarf s'avèrent aussi rares qu'incisives, et le jeune Rudy Ceunechamp, 21 ans, s'offre un 4 sur 4 face au portier Aerosol.

Image

Pas vraiment de surprises dans les autres rencontres. Lyon assure bien grâce au but à l'extérieur contre le FC Celuca, qui était le choc de ce tour préliminaire. La Sallette toujours aussi inconsistante se fait logiquement sortir par le FC Ultimate Moselle, tandis que Morcenx-Bourg fait le job non sans quelques bémols défensifs face au FC Claret.

Place à la phase de poule - pour une fois plutôt équilibrée dans la répartition des pays - qui promet d'être mouvementée, en particulier dans le groupe 3, où les outsiders ES Milloise et Ultimate Moselle sont confrontés au tenant du titre, les Dragons Montois, et à un grand habitué de la compétition, le FC Messe.
Lyon va tenter de se frayer une place aux détriments de Life ou de 101|133 ; dans le groupe 2, Morcenx-Bourg se frotte à l'OL de Matt et aux bordelais de Cornerra derrière l'AC Milan de Hoolantine.

Image

Image

Image

Image

C'est un peu plus tranquille pour Marcel, tête de série au tirage au sort, qui devra d'abord se mettre en confiance face au FC Knarf avant d'affronter les cornerriens : les vignerons de l'Olympique Beaujolais mettront à l'épreuve leur nouvelle cuvée, et enfin l'équipe montante de ces derniers mois, la NewTeam de Capello, qui ne manque pas de talent ni de fougue, affrontera l'OM en 3ème journée... espérons que les olympiens de Galand auront fait le boulot d'ici là.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Mer Déc 05, 2018 23:56 pm

.................. ~ LA VIE EN JAUNE ~ ..................

Image

L'édition limitée ` AUTOMNE 2018 `™, maillot socio-responsable
... vous permet de pratiquer votre exercice physique favori en toute sécurité ...
... durant les heures les plus sombres du jour ou de la nuit...
... et plus si affinités ...

:sif: ~ Image ~ :sif:

PRIX CASSÉ ! 1500T POUR BLACK FRIDAY...
PRIX BLOQUÉ ! 1500T JUSQU’À NOËL ET MÊME APRÈS !

:ban1: ~ :spam: ~ :ban1:


"- Une serpillère, comme c'est gentil, Thérèse ! :-o
- Non Pierre, c'est un gilet jaune !
- ... Ah... :-? ah.. ah bah bien sûr, y a des trous plus grands pour les bras !... Ecoutez je suis ravi !
- Je me suis dit dans ces tons là ça changera. Et puis c'est une chose qui n'est pas commune et que vous ne verrez pas chez tout le monde...
- Si vous saviez ce que ça tombe bien. Je me disais encore hier soir qu'il me manquait quelque chose pour descendre les poubelles !"

Le Père Noël est une ordure

"Maintenant ça va chier !"
Jesus II le Retour

"Une radicalité stellaire prolétarienne insurrectionnelle annonciatrice de la subversion authentique du règne de la marchandise"
Francis Cousin
"Hehehe... je suis contANG !"
Jean-Paul André

"Aaaaaaarrrrrhhhiiiiooooohhheeeuuuuaaaaaaarrrggh-gghh-hhh !"
Christine Angot
"Une belle bande d'enfoirés !"
Coluche

"Et un huitième pour bibi !"
Lance Armstrong


"Mais... mais... mais j'suis dans la meyrde, moi ! :oops: "
Emmanuel Macron
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede juaj » Jeu Déc 06, 2018 0:11 am

On reconnaît bien Christine Angot.
Coach des équipes liberté, opus 133 et Hapoel Ginette.
Avatar de l’utilisateur
juaj
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1331
Inscription: Lun Avr 01, 2013 1:27 am

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Ven Déc 14, 2018 17:14 pm

L’ES MILLOISE PEUT-ELLE (VRAIMENT) CROIRE AU TITRE ?

La sensation du moment en Élite Galand : l’ESM déclarée championne d’automne, devance d’une courte tête l’OM et les Dragons Montois après neuf journées. Une position tout à fait méritée, après un carton plein à domicile : 5 victoires et 14 buts marqués. Les hommes de Majax se distinguent dès la troisième journée en mettant fin à la série d’invincibilité de l’Olympique de Marcel, qui n’avait plus perdu le moindre match en championnat depuis le 3 août dernier, 2-1 face aux Orchidoclastes. Et la performance est d’autant plus remarquable qu’il s’agit là pour Marcel de sa cinquième défaite en Ligue Élite en cinq saisons ; la septième de l’année 2018. Mais dans l’antre de Marius Requier, le douzième homme répond toujours présent depuis que le club est revenu au devant de la scène ces derniers mois.

Image

Après un 2-0 retentissant face à l’OM, donc, les Milles enchaînent à la maison sur un spectaculaire 3-0 infligé à Morcenx-Bourg, qui n’y arrive toujours pas. S’ensuit une période de doutes, une contre-performance face à Star Academy 0-0, démontrant des incertitudes tactiques subsistantes chez Majax, incertitudes masquées par les résultats du moment et par la faiblesse criante du fond de classement en championnat ; une victoire anarchique 5-4 arrachée en toute fin de rencontre à la faveur d’un public chaud bouillant ; puis c’est l’hécatombe, sans ses supporters l’ESM se crashe à l’extérieur 4 à 0 sur la pelouse de Lyon.

Image

On pense alors l’imposture dévoilée au grand jour, et on croit que la cadence menée par l’équipe de Majax n’est qu’un épiphénomène qui vient de s’évaporer. C’est en tout cas ce qui a pu passer par la tête des Dragons Montois, trop confiants, qui vont eux aussi se faire surprendre par les hommes en noir : 2-1 pour l’ES Milloise et 3 points d’avance sur le lauréat de la Ligue des Champions. Il faut dire que les hommes de Federer venaient de battre une ESM en mode rotation d’effectif, en phase de poule de Ligue des Champions, quelques heures plus tôt...

Du côté de l’OM, le bilan est satisfaisant malgré deux gros bémols en championnat : les défaites à l’extérieur face aux Milles, et juste avant la trève face à la Sallette, 3-2. La bête noire de Marcel semblait avoir été domptée par les olympiens ces dernières saisons, faisant oublier les nombreuses contre-performances par le passé, fâcheuses, coûteuses et rarement méritées. Mais il est encore fécond, mon bon monsieur, le ventre d’où surgit la bête immonde ! L’innommable a donc une fois encore eu lieu, en dépit des appels à la vigilance des uns et des sursauts d’inquiétude des autres ! Et qu’on se le tienne pour dit, ce pogrom footballistique ne restera pas impuni ! Le coach olympien a d’ores et déjà donné rendez-vous aux nazillons de la porte Brancion pour un retour à Marcel Boulet aux petits oignons, avec escale à Nuremberg.
Quelques précieux points de perdus, qui entachent un début de saison presque parfait : une belle victoire à domicile face aux Dragons Montois, décrochée dans le temps additionnel sur une volée de Nestor, victoire courte contre Morcenx-Bourg, plus large face à Lyon, et le boulot est fait contre les autres.

Image

Mission accomplie en Ligue des Champions, après une très bonne entrée en matière face à Kcnarf (3-0), l’OM enchaîne brillamment face à une quasi-équipe B de l’Olympique Beaujolais (4-1), mettant un pied et demi en quart de finale. Même en s’inclinant face à la Newteam, Marcel peut encore passer en tête de groupe, les hommes de Capello ayant été tenus en échec à deux reprises, se retrouvent dans l’obligation de gagner ce troisième match. Les olympiens, sans pression, défendent à fond leur avance mathématique, et par un 0-0 pas très gai, terminent en tête de la poule devant le FC Kcnarf, que l’on n’attendait pas vraiment.
Pas vraiment de surprise dans les autres groupes, si ce n’est le FC Ultimate Moselle qui passe en tête devant le FC Messe, le tenant du titre, les Dragons Montois, a manqué le coche en s’inclinant d’entrée face aux lorrains de Balonny ; zéro pointé pour l’ES Milloise.

Image

Bon bilan pour la Balonny qui affiche quatre clubs en quart de finale, Life a de bonnes chances d’accéder au dernier carré, c’est moins clair pour l’Ultimate Moselle qui joue déjà l’intox face à l’ogre milanais. Un duel très équilibré entre l’OL et le FC Messe ; quant à Marcel, il retrouve 101|133, deuxième du groupe 1 derrière Life contre lequel il s’est incliné, un adversaire qui n’a jamais souri aux olympiens jusqu’à présent. A suivre...
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Ven Déc 28, 2018 13:10 pm

OCTOBRE 2018 - DÉCEMBRE 2018 (dite "Saison XIX")

THE WALK OF LIFE

Image
Triplé historique pour les hommes de Strange... et pour la Conf 6.

Eh oui, c'est bien l'équipe de Life qui tient le haut de l'affiche en cet épilogue de la 19ème saison en V7. Malgré un effectif un peu moins fort que par le passé, le club de Balonny a tout raflé, une première en confédération 6. Une performance hors du commun, d'abord validée en championnat, où l'Olympique Lyonnais OL, diminué au fil des saisons, peine à rivaliser dans la lutte à la première place, et se fait talonner par le FC Ultimate Moselle, qui, inversement, semble se renforcer avec le temps. Le reste de la ligue affiche un niveau bien modeste, et c'est invaincu que Strange valide son sixième titre consécutif : carton plein national en 2018.

Image

Le quart de finale de Ligue des Champions n'aura été qu'une formalité, face au FC Kcnarf, les hommes en rouge ont tout de même sauvé l'honneur à domicile, mais n'ont pas fait le poids au match retour.

Image

Un quart de finale qui n'a pas souri à l'Olympique de Marcel, les olympiens n'ont pas réussi à trouver la faille face à 101|133, malgré un but de l'espérance marqué en tout début de rencontre par DelPiero San Giorgio à l'aller, et un retour chaud bouillant, dans lequel Nestor, puis Poutine, ont donné l'avantage à l'OM, laissant entrevoir une qualif à 2-0 puis une prolongations, mais cette prestation de bonne facture n'a pas payé et s'achève sur un nul 2-2.

Image

Dans l'autre choc, l'OL renoue avec le succès en battant à deux reprises un FC Messe en difficulté cette saison...
Quant au FC Ultimate Moselle, il explose en plein vol à San Siro après une communication pour le moins foireuse... :-?

Life se hisse donc une fois de plus dans le dernier carré - après une précédente édition qui aurait sans doute mérité la victoire finale, étant sorti d'un groupe compliqué, ayant éliminé de justesse Marcel en quarts, pour une demi-finale pleine de buts face à Getals et une finale malheureuse face aux Dragons Montois - les hommes en noir se frottent cette fois-ci à leur rival national, l'OL de Matt. Et ça tourne bien, une fois encore. Une victoire par un but d'écart aurait suffit aux lyonnais pour se qualifier après le 4-3 du match aller, mais la solidité et l'expérience de Life ne sont plus à démontrer ; si la défense de Matt tient parfaitement, leurs adversaires ne se laissent pas endormir et tout ceci s'achève sur un très plat 0-0.

Image

Dans l'autre demi-finale, l'AC Milan tient enfin sa référence en confédération 6, en battant à deux reprises l'historique 101|133. Le match aller est haut en couleur, comme souvent lorsque la bande à Getals entame à l'extérieur. La véritable performance est d'avoir réussi à s'imposer 1 à 0 chez les Cornerriens. Une tâche rendue un peu plus abordable dès lors qu'on affiche un NPA moyen de 98... mais tout de même, ça reste du beau boulot.

Et pendant ce temps, en World Cup...

Life est le seul rescapé de Conf.6 à l'issue de la phase de poules. Les confédérations 8 et 2 sont bien représentées, mais manquent à l'appel de grands noms tels que Getals ou Roro83.. L'équipe de Strange va devoir créer l'exploit face au célèbre Shifumi, double champion du monde en 2016. Vous avez dit solide ? Ça passe, toujours serré, mais ça passe.

Image

Changement de registre en quart de finale. Face à Byzance, après un match aller raté perdu 2-0, le champion Balonny est en mission commando à la maison. Et tandis que Guilerou se mangeait une petite quenelle servie par l'inénarrable Mirko Filipovic, Life compose dans la remontada, sous un visage décomplexé qu'on ne lui connaissait guère jusqu'à présent, mais qui s'explique bien entendu par la nécessité vitale du moment. Bref, ça passe.

Image

Retour à du classique pour la demi-finale, à un match du sommet, à deux victoires du Graal. Et qu'est-ce qui passe pendant que les Conf.7 s'écharpent ? Ben, Life, évidemment. Super Smash Bros s'est fait avoir, game over !

Image

Et nous voici donc sur le toit du monde, un peu plus de six mois après Getals et sa finale très controversée. Pas de polémique cette fois-ci ; c'est de l'épopée 100% garantie de la part des deux finalistes, en particulier du pensionnaire de confédération 6, qui est loin d'avoir l'effectif le plus musclé au monde, mais dont les forces tactique, collective et mentale, ont constitué une véritable machine de guerre ces dernières saisons.


Ain't got no M'Bappé, ain't got no Kane... Ain't got no Messi, ain't got no Modric...

A la différence, le FC Liège affiche des individualités de très grande qualité, mais évolue sur un système de jeu un peu trop rodé, presque répétitif, pour ne pas dire stéréotypé. En ce sens, cette finale est presque providentielle pour Datafred et son équipe. Après le jackpot en huitièmes de finale, face à un adversaire des plus modestes, les belges ont tout de même le mérite d'avoir sorti des adversaires de valeur... sur cet ultime match, c'est l'heure de vérité !

Image

Victoire nette de Life, plutôt logique a posteriori, 2-0 ; sujet maîtrisé, titre mondial validé. On se demande encore, cela dit, comment Datafred n'a pas opté pour une composition légèrement plus originale que d'habitude, pour ce match d'un niveau aussi élevé (et pour les précédents aussi, du reste), avec un enjeu aussi énorme qu'un titre de champion du monde à la clé. Enfin, c'est comme ça...

Plus qu'une épreuve, à présent.

C'est maintenant, au lendemain d'une finale de World Cup, que l'exploit peut se muer en légende.
C'est là que l'épopée peut véritablement acquérir toute sa consistance historique.
Reprendre ses esprits après tant d'émotions n'est pas le propre des champions ; c'est la marque des grands maîtres internationaux.
Seuls deux clubs ont validé un triplé championnat - World Cup - Ligue des Champions en dix-neuf saisons : Shifumi de Aow44 en février 2016 et l'Hapoel Ginette de Flokk en août 2017.
Nombreux sont ceux qui se brisent les reins à l'approche de ce triangle des Bermudes temporel, cette semaine de vérité où des mois d'entraînement et de travail acharné sont couronnées de succès ou invalidés en quelques instants. On pense évidemment à Getals, défait 5-0 en finale de Ligue des Champions quelques jours après avoir remporté le titre mondial ; ou au FC Messe, qui a entrevu le mirage d'un triplé au mois d'août dernier ; et à tous ceux qui sont passés si proche de la multi-consécration en ces derniers efforts avant l'intersaison.

Heureux soient celles et ceux qui ont pu apprécier l'Histoire écrite sous leurs yeux - ce qui n'est pas le cas de tout le monde :-? :oops: - lors de cette fabuleuse finale de Ligue des Champions, prouesse définitive des leaders de Balonny face à un des plus gros effectifs répertoriés...

Image

L'ironie dans cette histoire, c'est qu'après avoir vu ça, certains pensent pouvoir mourir tranquilles... Couldn't be Life eternal ?


Et Marcel, alors ?

C'est bien moins rose, malheureusement, pour l'Olympique de Marcel. Il aura fallu rester dans la roue de l'ES Milloise jusqu'à la 16ème journée, après un début novembre compliqué, six matchs consécutifs sans victoire, une dynamique négative que l'on n'a plus trop l'habitude de vivre à l'OM. Marcel se reprend quand même bien à domicile, contre Morcenx-Bourg, enchaînant ainsi 6 succès consécutifs qui lui permettent de tutoyer à nouveau le haut du classement en fin de saison.

Image

Il s'en est fallu de peu pour que les olympiens arrachent dans la douleur un quatrième titre consécutif. Les Dragons Montois ont perdu des plumes, notamment face à l'outsider millois, et un match nul face à Morcenx-Bourg en 17ème journée aurait conduit à une situation inédite : 3 équipes à 41 points, et l'OM champion à la différence de buts...

Image

La déception de la saison, c'est Morcenx-Bourg qui patine toujours, classé derrière la Sallette et Lyon.
La nullité des promus permet un maintien facile du tout aussi nul Star Academy, et un sursis au CA Metz....

Image

S'il y en a un qui n'a pas chômé, c'est Poutine, l'attaquant vedette de Marcel. Avec 30 réalisations, le russe s'érige de nouveau en tête du classement des buteurs, un objectif que lui et son club s'étaient fixé. Mission accomplie.

Image

Il faut dire qu'après six saisons passées au club, ce dernier n'a jamais caché son admiration envers son mentor et prédécesseur, le présidentiel Dingo Trump et ses 180 buts en 250 matchs...


Chez les passeurs, Moreno s'illustre une fois de plus pour l'ES Milloise...

Image

MATCH DE LA SAISON
~
OLYMPIQUE DE MARCEL - DRAGONS MONTOIS
Championnat Élite Galand - 4ème journée

L'Olympique de Marcel sort tout juste d'une grosse contre-performance face à l'ESM. Il doit se reprendre contre un adversaire direct pour la première place, les Dragons Montois. Le stade Marcel Boulet affiche complet pour ce grand classique, qui tourne plutôt en faveur de Marcel ces dernières saisons.
Ça démarre plutôt mal, les olympiens, à quatre en attaque, évoluant en contre devant onze joueurs repliés en défense. Le tandem Quasi-Miro / Poutine revient au score à deux reprises, et ce match très disputé est sur le point de s'achever sur un score de parité...
Lorsqu'à la 91ème minute...


... NR7 a frappé. 3-2 score final, sur le fil.

Image

Image

L'heure des pros

Un inquiétant mouvement de gilets jaunes gagne la deuxième division, mais bien plus triste et désespérant, celui-là.
Les Orchidoclastes remportent sans conteste un championnat à 6, avec 89 buts marqués (4 buts de moyenne) et 4 encaissés, loin devant un peloton de poursuivants duquel l'Ajax s'extirpe, en deuxième position.

Image

Cornerra : Getals au sommet, Guilerou sauve les meubles

Saison compliquée pour le FC Messe, la réussite n'était pas au rendez-vous et l'effectif est moins costaud que par le passé. Le champion en titre tombe de son piédestal avec un bilan mitigé, mais sauve l'essentiel en toute fin de calendrier, en assurant une pré-qualification en Ligue des Champions. 101|133, jamais vraiment inquiété, termine facilement en tête, loin devant le peloton des quatre outsiders.

Image

Hoolantine : Milan un poil moins sans concurrence, mais sans concurrence quand même

Pour finir, un oeil à la Ligue la plus inégale de la confédération. L'AC Milan remporte logiquement un nouveau titre, Art In The Street réalise une bien meilleure prestation en championnat, trois points devant la nouvelle armada coréenne TwinSaga, avec la meilleure attaque (70 buts), mais 2 défaites de trop pour pouvoir prétendre à la consécration.

Image
Dernière édition par stand by me le Ven Jan 11, 2019 13:04 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Sam Déc 29, 2018 14:56 pm

Comme vous avez pu le constater(ou pas), le site d'hébergement d'images hostingpics a fermé cette année.
Du coup, les captures de 2015 à 2017 ont sauté... pas d'inquiétude, elles seront remises au fur et à mesure. Ce sera aussi l'occasion de mettre à jour le post n°1.
Quant à la sauvegarde, je laisse tomber le blog de secours qui requiert trois fois plus de "travail" si on veut faire les choses bien.
Je songe plutôt à convertir toutes les pages du fil en PDF... Peut-être une sortie en librairie dans quelques années ? :mrgreen: Je vais voir ce qu'en pense Houellebeck...
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede stand by me » Sam Déc 29, 2018 20:04 pm

SAISON XX

Image

Entraîneur : Image Stand By Me
Image

Image

CHAMPIONNAT

Après sa victoire logique en match de barrage, le CA Metz va jouer à nouveau son maintien, ainsi que Star Academy et le promu Ajax. Les Orchidoclastes peuvent prétendre au podium s'ils décident de jouer le coup à fond pour leur retour en Élite. A part ça, on prend les mêmes et on recommence. Lyon et Morcenx-Bourg vont tenter de sortir de leur statut d'outsider pour jouer un rôle plus conforme à leur effectif - statut d'outsider qui devrait encore coller à la peau de la Sallette et de l'ES Milloise.

Image

LIGUE DES CHAMPIONS

Les trois chocs du tour préliminaire ont livré leur verdict.
L'ES Milloise, troisième de Galand, est passée au révélateur face au sixième de Cornerra (mais ex-multi-finaliste de C1 et de World Cup en 2018). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela s'est très mal passé pour les Provençaux, avec pour une fois, un karma totalement défavorable. Repliés en défense, les hommes de Majax ont été totalement étouffés par le pressing de l'attaque Messine. Le tour de passe-passe n'aura pas lieu, et Lincheur Porkaeff signe un triplé en moins d'une heure de jeu, mettant son équipe sur de très bons rails pour la phase de poule. Le match retour ne change rien à la donne, l'ESM ayant déjà jeté l'éponge au coup d'envoi, les juniors ne font pas le poids devant les Cornerriens malgré un score de parité 1-1 à la pause, le score final, 1-3, est sans appel.
Compliqué également pour les Lyonnais. A l'extérieur, les jaune et noir mènent 2-0 en moins d'un quart d'heure grâce à un doublé de Wabuta, mais doivent subir de nombreux débordements sur leurs ailes durant toute la rencontre, et NewTeam parvient finalement à marquer 4 buts inscrits par 4 équipiers distincts. Le match retour peut laisser des regrets aux Galandais, qui auraient pu l'emporter 2-0 ou mieux s'ils avaient été un peu plus pressants. Hélas, le doublé de Mondanda ne suffit pas à renverser la vapeur...

Image

Belle satisfaction en revanche pour les basques de Morcenx-Bourg, qui s'imposent avec panache sur le troisième de Balonny, le FC Ultimate Moselle ; Rescudé et Coutadeur bonifiant les centres de Fariere, compensant largement les imprécisions de leur défense à trois, ayant permis un triplé de Bronvic dans ce match très riche en buts.
Bonne opération également pour la Sallette, la bande à Begnis n'a pas déçu face à la bien nommée Nullos Team de Kingounet.
Pas de surprises dans les autres matchs, si ce n'est l'élimination du FC Claret, pourtant bien supérieur au stade Lavallois sur le papier...

Place aux groupes à présent. L'OM évite le pire, avec encore une poule plutôt clémente, permettant d'envisager sereinement la qualification si l'Olympique Beaujolais donne à nouveau priorité au championnat.
C'est plus tendu à côté ; les Dragons Montois vont devoir se frotter à deux Cornerriens - l'AS Aegura qui s'était hissée en demi-finale en octobre dernier, la Newteam qui a soif de revanche après son raté la saison passée - ainsi qu'à la très attendue Twin Saga de Hoolantine.

Image

Image

Image

Image

Mission difficile pour les deux autres Galandais, Begnis et Loucat, aux prises avec les deux derniers demis-finalistes, Milan et l'OL.
Et pour ne pas changer, nous apprécierons les énièmes retrouvailles entre Life, le FC Messe et Art In The Street. Un trio toujours très incertain dont Strange s'est jusqu'à présent toujours bien tiré... cette fois-ci, c'est le FC Celuca qui se mêlera à l'affaire.
Avatar de l’utilisateur
stand by me
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 1905
Inscription: Lun Mai 17, 2010 16:19 pm
Localisation: très précise, merci google

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede macxence » Lun Déc 31, 2018 15:18 pm

Super article pour mon triplé, on doit continuer encore.

Je voulais juste revenir sur la " mauvaise communication " de Moselle contre Milan pour son match aller raté de C1, pour moi son message d'avant match n'a eu aucune incidence sur ce qu'a fait Milan si on analyse bien. Il n'a pas de regret a avoir avec son message, ca n'aurait rien changé dans le choix de Milan, j'en suis sur.
Avatar de l’utilisateur
macxence
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 245
Inscription: Dim Déc 15, 2013 18:48 pm

Re: Olympique de Marcel - Conf. 6 Galand

Messagede gregpro » Lun Déc 31, 2018 16:48 pm

Autant dans ton effectif, j ai bien rigolé en voyant le nom de tes recruteurs (d enfants), autant nommer un joueur Henry de Lesquen, c est une boutade, une provocation, un hommage, une croyance, une inadvertance ou ?
Avatar de l’utilisateur
gregpro
Forumiste
Forumiste
 
Messages: 999
Inscription: Lun Mai 19, 2008 14:40 pm

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vos équipes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité